QUÉBEC, 24 août 2020 (GLOBE NEWSWIRE) -- Ressources Robex Inc. (« Robex » ou « la Société ») (TSXV : RBX/FWB : RB4) est heureuse de publier des résultats financiers pour le trimestre terminé le 30 juin 2020.

Tous les montants sont présentés en dollars canadiens (CAD).

Faits saillants du deuxième trimestre de 2020 :

  • AUGMENTATION DE LA PRODUCTION D’OR DE 15 %

    La production d’or a atteint 13 921 onces comparées aux 12 089 onces produites au cours de la même période en 2019. L’augmentation de 13 % du volume de minerai traité à l’usine de Nampala (456 091 tonnes vs 402 678 tonnes pour le deuxième trimestre de 2019) et l’amélioration du taux de récupération (89,5 % vs 86,6 % pour la même période en 2019) sont des facteurs responsables de ces performances de production industrielle.

  • DANS UN BUT DE SÉCURISATION FINANCIÈRE, CONSERVATION TEMPORAIRE D’UNE PARTIE DE LA PRODUCTION TRIMESTRIELLE EN LINGOTS D’OR

    Robex a décidé de conserver temporairement une partie de l’or produit afin de prévenir les risques monétaires et bancaires potentiels qui pouvaient apparaître du fait de la crise sanitaire. Au cours du deuxième trimestre de 2020, 6 500 onces d’or ont été vendues pour un montant de 15,7 millions CAD comparativement à 11 760 onces d’or pour un montant de 20,4 millions CAD pour la même période en 2019. Cette diminution découle du fait que la Société a conservé temporairement en Suisse des stocks de lingots d’or au 30 juin 2020. Ceci a entraîné un décalage entre la production et la vente des lingots d’or sur le marché qui a eu pour effet de repousser la comptabilisation d’une partie du résultat net opérationnel sur le troisième trimestre de 2020.

    Au cours du mois de juillet, la Société a vendu la totalité de ce stock, soit 7 831 onces pour un chiffre d’affaires d’environ 19,4 millions CAD.

    En pratique, ceci se traduit au final par un chiffre d’affaires théorique de 35,1 millions CAD pour le deuxième trimestre de 2020 (15,7 millions CAD de chiffre d’affaires selon les états financiers plus 19,4 millions CAD découlant de la vente des stocks de lingots d’or), représentant une augmentation de 72 % comparativement à la même période en 2019.

  • COÛTS EXCEPTIONNELS ENGAGÉS POUR FAIRE FACE À LA CRISE SANITAIRE MONDIALE DU COVID

    Les mesures de confinement de la mine de Nampala ont permis de sécuriser la continuité des opérations minières (aucun malade identifié), mais ont entraîné une augmentation marginale et temporaire des coûts administratifs. De plus, la Société a contribué pour un montant d’environ 75 000 CAD au fonds spécial mis en place par le gouvernement malien afin d’aider à financer la lutte contre la pandémie au niveau national.

  • RÉSULTAT OPÉRATIONNEL DE NAMPALA

    Au deuxième trimestre de 2020, la Société a vendu 6 500 onces d’or pour une production de 13 921 onces, mais détenait 7 831 onces en stock. Ces stocks de lingots d’or détenus dans un compte métal ont été, conformément aux Normes internationales d’information financière (« IFRS »), comptabilisés au coût pour un montant de 4,2 millions CAD au 30 juin 2020 alors qu’ils ont été en réalité vendus au début du troisième trimestre de 2020 pour un montant total d’environ 19,4 millions CAD. Selon les Normes IFRS, le résultat opérationnel de Nampala attribuable au second trimestre est de 2,3 millions CAD alors qu’en pratique le résultat opérationnel attribuable à la période aurait été environ de 17,5 millions CAD par rapport à 3,5 millions CAD au second trimestre de 2019, soit une augmentation estimée de 400 %.

  • COÛT COMPTANT TOTAL1 DE 631 CAD PAR ONCE, SOIT UNE DIMINUTION DE 8 %

    Grâce à une gestion très serrée des coûts de production, la Société réussit à obtenir chaque trimestre, malgré la faible teneur du minerai, un coût comptant total par once vendue parmi les plus faibles du secteur. Le coût comptant total par once vendue1 au deuxième trimestre de 2020 est passé à 631 CAD comparativement à 683 CAD pour la même période en 2019.

  • AMÉLIORATION DU FONDS DE ROULEMENT DE 49 % PAR RAPPORT AU 31 DÉCEMBRE 2019 

    Au 30 juin 2020, la Société disposait d’un fonds de roulement de 15,3 millions CAD, incluant un montant de 9 millions CAD en trésorerie et des stocks de lingots d’or comptabilisés au coût pour un montant de 4,2 millions CAD.

Exploitation minière : Nampala, Mali

 Deuxièmes trimestres terminés les 30 juin
 Premiers semestres terminés les 30 juin
 
 2020 2019 2020 2019 
Données d’exploitation    
Minerai extrait (tonnes)456 091  402 678 958 371  901 111 
Minerai traité (tonnes)483 460  433 598 960 180  858 159 
Stérile extrait (tonnes)1 014 426  839 595 2 365 232  1 663 618 
Ratio de découverture opérationnel2,2  2,1 2,5  1,8 
Teneur traitée (g/t)1,00  1,00 1,05  0,98 
Récupération (%)89,5 %86,6%89,1 %85,8%
Onces d’or produites13 921  12 089 28 839  23 149 
Onces d’or vendues6 500  11 760 21 146  22 695 
Données financières     
(arrondis au millier de dollars près)    
Produits — Ventes d’or15 714 000  20 441 000 46 578 000  39 311 000 
Charges d’exploitation minière3 728 000  7 407 000 11 163 000  14 538 000 
Redevances minières370 000  622 000 1 141 000  1 210 000 
Charges administratives2 551 000  1 569 000 4 200 000  3 342 000 
Amortissement des immobilisations corporelles et incorporelles6 759 000  7 379 000 14 147 000  15 535 000 
Résultat opérationnel sectoriel2 306 000  3 464 000 15 927 000  4 686 000 
Statistiques    
(en dollars)    
Prix de vente moyen réalisé (par once)2 418  1 738 2 203  1 732 
Coût comptant d’exploitation (par tonne traitée)115  18 16  18 
Coût comptant total (par once vendue)1631  683 582  694 
Coût de maintien tout inclus (par once vendue)11 261  1 035 1 058  1 043 
Charges administratives (par once vendue)392  133 199  147 
Amortissement des immobilisations (par once vendue)1 040  627 669  685 

Pour plus d’informations, le rapport de gestion et les états financiers consolidés intermédiaires résumés (non audités) de Robex sont disponibles sur le site Internet de la Société dans la section Investisseurs à l’adresse : robexgold.com. Ces rapports et d’autres documents produits par la Société sont également disponibles à l’adresse : sedar.com.

Situation au Mali

Le 18 août dernier, un pouvoir militaire s’est installé au Mali en remplacement des institutions civiles. Ces évènements qui viennent tout juste de se dérouler font l’objet d’une vigilance permanente par la Société qui s’assure de la protection des personnes et des biens et, bien entendu, de la continuité des opérations. Pour l’instant, la continuité des activités industrielles et les activités de vente de la production ne sont pas perturbées et plus généralement la situation est calme.

Exploration

La direction prévoit communiquer prochainement les résultats intermédiaires de sa campagne d’exploration réalisée jusqu’à présent. La mine de Nampala met tout en œuvre pour rattraper le retard causé par la COVID en matière d’exploration et atteindre les objectifs fixés. Pour ce faire, deux foreuses supplémentaires vont venir s’ajouter aux 4 foreuses déjà en action.

Mot du président, M. Georges Cohen :

Jusqu’à présent nos équipes ont permis de traverser la crise sanitaire sans problème.
J’observe que la gestion très serrée des coûts de production nous permet d’obtenir, malgré la faible teneur de notre minerai, un des coûts comptants à l’once d’or parmi les plus faibles du secteur.
En conséquence, nous disposons actuellement d’une trésorerie très satisfaisante et d’un endettement en fort repli.
La priorité est donnée à l’augmentation de nos réserves, avec pour objectif de prolonger la durée de vie de la mine, voire d’augmenter la production annuelle.
Nous avons décidé en parallèle d’engager des travaux d’exploration conséquents sur la plupart de nos autres permis.

Pour informations :

Ressources Robex Inc.

Benjamin Cohen, CEO
Augustin Rousselet, CFO/COO
Siège social : (581) 741-7421
info@robexgold.com

Le présent communiqué comporte des énoncés pouvant être considérés comme des « renseignements prévisionnels » ou des « énoncés prospectifs » en termes de droit des sûretés. Ces renseignements prévisionnels sous-tendent des incertitudes et des risques, dont certains échappent au contrôle de Robex. Les réalisations et les résultats finaux peuvent différer considérablement des prévisions formulées implicitement ou explicitement. Ces écarts peuvent être attribuables à de nombreux facteurs, notamment à l’instabilité du prix des métaux sur le marché, aux conséquences de la fluctuation du taux de change et des taux d’intérêt, à une évaluation inexacte des ressources, aux risques en matière d’environnement (durcissement de la réglementation), à des situations géologiques imprévues, à des conditions d’exploitation défavorables, aux risques politiques inhérents à l’exploitation minière dans les pays en développement, à un changement de politiques gouvernementales ou de règlements (lois et politiques), à une incapacité d’obtenir les permis et les approbations nécessaires auprès des organismes gouvernementaux ou à tout autre risque lié à l’exploitation et au développement miniers. Rien ne garantit que les circonstances prévues dans ces énoncés prospectifs surviendront, voire qu’elles profiteront à Robex le cas échéant. Les renseignements prévisionnels sont fondés sur les estimations et les opinions de l’équipe de direction de Robex au moment de leur publication. Robex ne s’engage aucunement à rendre publics des mises à jour ou des changements concernant ces énoncés prospectifs à la lumière de nouveaux renseignements ou évènements, ou pour tout autre motif, sauf si les lois en matière de valeurs mobilières l’exigent. La Bourse de croissance TSX ou le fournisseur de services de réglementation (tel que défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assume aucune responsabilité quant à l’authenticité ou à la précision de ce communiqué.

1 Le coût comptant d’exploitation, le coût comptant total et le coût de maintien tout inclus sont des mesures financières non conformes aux IFRS pour laquelle il n’existe pas de définition normalisée en vertu des IFRS. Se reporter à la section « Mesures non conformes aux IFRS » du rapport de gestion.