VANCOUVER, Colombie-Britannique, 22 janv. 2019 (GLOBE NEWSWIRE) -- Les Canadiens s’inquiètent de devoir faire face à une mobilité, ouïe ou vision réduite dans l’avenir et de l’impact que cela aurait sur leur vie ou celle de leurs proches et deux tiers des répondants ont déclaré qu’ils éprouvaient des inquiétudes au sujet de cette réalité pour eux et pour leur famille au cours de la prochaine décennie, selon une nouvelle étude nationale qui souligne les inquiétudes et les défis auxquels font face aujourd’hui les personnes ayant un handicap.

Diffusée aujourd’hui, la nouvelle étude indique que de nombreux répondants déclarent que le niveau d’accessibilité est un facteur important pour eux actuellement, lorsqu’il est question de décider des endroits à visiter et de ceux qu’ils doivent éviter au sein de leur communauté, et la plupart d’entre eux trouvent que les boutiques et restaurants plus petits ou indépendants, ainsi que les maisons d’autres gens de la communauté, sont les plus difficiles d’accès.

Depuis 2015, la majorité des Canadiens démontre sans cesse un large soutien envers l’accessibilité universelle comme but pour le pays, notamment envers un ensemble uniforme de normes, tout particulièrement lorsqu’il est question de la construction des nouveaux bâtiments et domiciles. 

Ces données, recueillies auprès d’un échantillon aléatoire de 1 800 Canadiens, proviennent d’un sondage d’opinion sur les handicaps physiques et l’accessibilité, mené par l’Institut Angus Reid, en partenariat avec la Fondation Rick Hansen.

Au nombre des principales conclusions du sondage, on trouve :

  • Les handicaps et l’accessibilité continuent de représenter une réalité croissante pour les Canadiens, tandis que 24 % d’entre eux s’autodéclarent comme ayant un handicap ou un défi de mobilité, de la vision ou de l’ouïe et que 47 % d’entre eux aident une personne dans leur vie aux prises avec un handicap ou un défi.
  • Les Canadiens indiquent qu’ils ont des préoccupations au sujet de leur avenir, tandis que deux tiers d’entre eux ont exprimé s’inquiéter de faire face à une mobilité, vision ou ouïe réduite et de l’impact que cela aurait sur leur vie ou celle de leurs proches.
  • 30 % des Canadiens (environ 9 millions d’adultes) déclarent que le niveau d’accessibilité est un facteur important pour eux, lorsqu’ils pensent aux endroits qu’ils fréquentent.
  • Un Canadien sur cinq déclare qu’il serait davantage sujet à soutenir une entreprise de sa communauté si elle était certifiée accessible.
  • Un peu plus de la majorité des Canadiens (54 %) affirme qu’il devrait exister « un seul ensemble de règles uniformes sur l’accessibilité au Canada » et 70 % des Canadiens croient que « l’accessibilité universelle devrait être l’objectif à atteindre pour tous les bâtiments nouvellement construits ».

Lire le rapport en anglais ou en français.

Citations :
« Cette étude démontre la prévalence croissante des handicaps dans la nation et l’importance grandissante lorsqu’il s’agit de faire en sorte que les endroits où nous vivons, travaillons et jouons soient accessibles aux personnes de toutes les capacités », affirme Rick Hansen, fondateur de la Fondation Rick Hansen. « Elle souligne également que les entreprises et les fournisseurs de service doivent porter une attention particulière pour planifier l’infrastructure d’accessibilité. Il est essentiel de posséder des normes universelles qui mesurent où nous nous situons et qui nous indiquent la façon de procéder pour aller de l’avant. »

« Bien qu’un Canadien sur trois affirme avoir actuellement des difficultés à se déplacer dans sa demeure, une grande majorité s’attend à éprouver certains problèmes de mobilité dans sa demeure à l’avenir » dit Shachi Kurl, directrice générale, Institut Angus Reid. « Ces résultats souligne l’importance de l’accessibilité dans l’environnement bâti pour les décennies à venir. »

Au sujet de la Fondation Rick Hansen :
On a fondé la Fondation Rich Hansen (FRH) en 1988 après la fin de la Tournée mondiale Rick Hansen. Depuis près de 30 ans, la FRH travaille à sensibiliser davantage, à changer les attitudes et à éliminer les obstacles pour les personnes ayant un handicap. Consulter www.rickhansen.com pour obtenir de plus amples renseignements.

Au sujet de l’Institut Angus Reid :
L’Institut Angus Reid a été fondé en octobre 2014 par le spécialiste des sondages et sociologue Angus Reid. L’Institut est une organisation nationale, non partisane, sans but lucratif, vouée à la recherche sur l’opinion publique, établie afin de faire avancer l’éducation en regroupant, analysant et en diffusant au public des données statistiques accessibles et impartiales, des recherches et des analyses de politiques sur l’économie, les sciences politiques, la philanthropie, l’administration publique, les affaires nationales et internationales et d’autres questions socio-économiques importantes pour le Canada et les Canadiens.

PERSONNES-RESSOURCES POUR LES MÉDIAS :

Dawn Tse
Publiciste, Fondation Rick Hansen
778-229-7532
dtse@rickhansen.com
Shachi Kurl
Directrice générale, Institut Angus Reid
604-908-1693
shachi.kurl@angusreid.com