QUÉBEC, 11 juin 2019 (GLOBE NEWSWIRE) -- Une nouvelle coalition émerge à l’approche de la décision du ministre québécois des Transports, François Bonnardel, concernant l’avenir de la desserte maritime des Îles-de-la-Madeleine. Le député des Îles-de-la-Madeleine et porte-parole du Parti Québécois en matière de Stratégie maritime, Joël Arseneau, le président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ), Stéphane Forget, le président de l’Association des fournisseurs de Chantier Davie Canada, André Komlosy, et Ann Gingras, présidente du Conseil central de Québec Chaudière-Appalaches demandent au gouvernement du Québec d’opter pour une solution québécoise tant pour la communauté madelinienne que pour près de 900 fournisseurs québécois demeurant dans les 13 régions administratives où se situe la chaîne d’approvisionnement du plus grand chantier naval au pays.

Cette coalition pour une solution québécoise à la construction et à l’opération du nouveau navire Vacancier offre une perspective gagnante à la fois pour les Madelinots, les travailleurs de la Davie et les fournisseurs du chantier lévisien. Il s’agit désormais d’un projet économique rassembleur, aussi avantageux pour la communauté des Îles que pour les régions du Québec. La poursuite des opérations cargo-croisières entre les Îles et Montréal du nouveau navire Vacancier, confiée à la   Coopérative de transport maritime et aérien (CTMA), permettra la consolidation de plus d'une centaine d'emplois au sein du service de croisières de l’entreprise. La construction du nouveau navire, quant à elle, consacrera la création de 1000 emplois directs et indirects payants et de qualité qui viendront enrichir plusieurs régions du Québec. Il importe donc que la vaste majorité des retombées économiques importantes – près d’un demi-milliard de dollars – demeurent dans les régions du Québec pour permettre la création et le maintien d’emplois de qualité et bien rémunérés.

Citation

« La construction au Québec d’un nouveau navire cargo-croisière pour les Îles-de-la-Madeleine apparaît comme le projet phare d’une nouvelle Stratégie maritime québécoise. Opérée par une entreprise madelinienne fiable et d’expérience, la CTMA, la croisière allie le désenclavement de l’archipel et la découverte de la voie maritime du Saint-Laurent pour des milliers de Québécois. Il s’agit d’un projet touristique et industriel d’exception, créateur d’emplois et de richesse, des Îles-de-la-Madeleine à Lévis et jusqu’aux quatre coins du Québec».

Joël Arseneau, député des Îles-de-la-Madeleine et porte-parole du Parti Québécois en matière de Stratégie maritime

« Compte tenu de l’âge avancé du Vacancier et de son importance stratégique pour les Madelinots, le navire de remplacement est attendu dans l’archipel, notamment pour l’approvisionnement des Îles et le tourisme de croisière. Dans ce dossier, il faut considérer dans la décision finale les possibilités de contrats et les retombées économiques régionales que ceux-ci peuvent générer pour les chantiers maritimes québécois, ainsi que les fournisseurs des quatre coins du Québec. »

Stéphane Forget, président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ)

« C’est un projet stimulant et nous avons l’expertise, la capacité et la connaissance pour y arriver. Les travailleurs et les travailleuses du chantier naval Davie ont hâte d’apporter leur savoir-faire à cette construction qui contribuerait à maintenir l’accessibilité aux Îles voire à l’augmenter. De plus, les retombées économiques feront tourner l’économie régionale de notre région et non d’un autre pays. Les travailleurs de la Davie méritent ce contrat et les Madelinots méritent ce qu’il a de meilleur, c’est à dire un produit de chez nous. Et cela va toute à fait dans le sens du vote unanime pris à l’Assemblée nationale en décembre dernier. »

Ann Gingras, présidente de la CSN Chaudière-Appalaches

« Les entrepreneurs québécois dans le domaine de la construction navale exhorte le nouveau gouvernement du Québec à adopter une solution québécoise pour la construction du nouveau navire Vacancier. Les retombées économiques de ce projet d’envergure vont assurer la création de plus 1000 emplois payants dans toutes les régions du Québec. Enrichir toutes les régions du Québec doit être au cœur des politiques économiques du gouvernement du Québec. » 

Me André Komlosy, président de l’AFCDC

Renseignements :   

Bureau du député des Îles-de-la-Madeleine
Luc Gagnon, attaché politique
Tél. : 418-986-4140 ou 418-644-1454
Courriel : luc.gagnon@assnat.qc.ca

Bureau de la présidente de la CSN Chaudière-Appalaches
Tél. : 418-573--0080
Courriel : ann.gingras@csn.qc.ca

Fédération des chambres de commerce du Québec
Joanne Beauvais, Directrice, Communications
Tél. : 514 928-8373
Courriel : joanne.beauvais@fccq.ca

AFCDC
Pierre Drapeau – vice-président et porte-parole
Tél. : 418-456-6385
Courriel : pdrapeau@afcdc.ca


Des photos accompagnant ce communiqué sont disponibles à 
https://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/95ed357b-f883-4bc2-8dd8-0230351fec2e/fr
https://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/3ed6c80c-942b-4828-bf4a-3797bdf44dbd/fr