SOITEC PUBLIE LE CHIFFRE D’AFFAIRES 

DU 1ER TRIMESTRE DE SON ANNÉE FISCALE 2019-2020

  • Le chiffre d’affaires du 1er trimestre 2019-2020 atteint 119 M€, en hausse de 30% par rapport au 1er trimestre 2018-2019
  • A périmètre et taux de change constants1, la croissance organique des ventes s’établit à +20% par rapport au 1er trimestre 2018-2019
  • Les ventes de plaques de 200 mm progressent de 12% à taux de change constants par rapport au 1er trimestre 2018-2019
  • Les ventes de plaques de 300 mm sont en hausse de 32% à taux de change constants par rapport au 1er trimestre 2018-2019
  • Prévisions pour l’ensemble de l’exercice 2019-2010 inchangées : croissance du chiffre d’affaires attendue autour de 30% à périmètre et taux de change constants1 et marge2 d’EBITDA3 de l’Electronique attendue autour de 30%

Bernin (Grenoble), France, le 17 juillet 2019 – Soitec (Euronext Paris), un leader mondial de la conception et la production de matériaux semi-conducteurs innovants, annonce ce jour un chiffre d’affaires consolidé de 119,4 millions d’euros pour le 1er trimestre de l’exercice 2019-2020 (clos le 30 juin 2019), en hausse de 29,9% par rapport aux 91,9 millions d’euros réalisés au 1er trimestre 2018-2019. Ceci résulte d’une croissance de 20,2% à périmètre et taux de change constants1 ainsi que d’un effet de change positif de +4,6% et d’un effet périmètre de +5,1%. Le chiffre d’affaires du 1er trimestre 2019-2020 reflète un taux de change moyen euro / dollar de 1,120 à comparer un taux de change moyen de 1,163 au 1er trimestre 2018-2019. L’effet périmètre est essentiellement lié à l’acquisition des actifs de Dolphin Integration réalisée en août 2018 et dans une faible mesure à l’acquisition d’EpiGaN réalisée en mai 2019.

Paul Boudre, Directeur général de Soitec a déclaré : « Nous avons réalisé au cours du premier trimestre une solide croissance organique de 20% et nous restons extrêmement confiants dans nos perspectives pour l’ensemble de l’année. Ce fut à nouveau un trimestre riche en initiatives pour Soitec, initiatives qui confortent notre position à la pointe de développements innovants dans notre secteur, renforcent nos liens avec des acteurs clés de l’écosystème des semiconducteurs et nous apportent de fortes perspectives industrielles et commerciales afin d’assurer l’adoption de nos technologies.

L’acquisition d’EpiGaN nous permet d’étendre notre portefeuille de substrats innovants à d’autres matériaux que le silicium, les substrats sur nitrure de gallium épitaxié nous ouvrant des opportunités de créer de nouvelles solutions à valeur ajoutée pour la radiofréquence 5G et les systèmes de puissance. Dans le même temps, nous avons encore renforcé notre relation étroite avec GlobalFoundries pour assurer une production d’excellence et à grande échelle de plaques de 300-mm pour les années à venir. Enfin, grâce au resserrement de notre partenariat avec Kokusai, nous pourrons bénéficier de leur expertise unique en matière de procédés de traitement thermique et de formation de couches, deux éléments essentiels au développement des nouvelles générations de substrats pour circuits semi-conducteurs », a ajouté Paul Boudre. 

Chiffre d’affaires consolidé du 1er trimestre 2019-2020 (données non auditées)

  T1
2018-2019
T1
2019-2020
T1 2019-20
/ T1 2018-19
         
(En milliers d’euros)     % en données publiées % à périm. et
tx de change
constants1
         
Plaques de 200 mm  50,889  59,469  +17% +12%
Plaques de 300 mm 39,335  53,832 +37% +32%
Licences et autres revenus 1,714  6,135 +258% -17%
         
Chiffre d’affaires total  91,938  119,435  +30% +20%

Par rapport au 1er trimestre 2018-2019, les ventes de plaques de 200 mm ont progressé de 12% à taux de change constants, tandis que les ventes de plaques de 300 mm ont crû de 32%. Par conséquent, la part des ventes de plaques de 200 mm est passée de 56 à 52% du total des ventes de plaques, tandis que la part des ventes de plaques de 300 mm a atteint 48% du total des ventes de plaques contre 44% au 1er trimestre 2018-2019.
En variation séquentielle, le chiffre d’affaires du 1er trimestre 2019-2020 a baissé de 14,9% en données publiées par rapport au 4ème trimestre 2018-2019 et de 16,8% à périmètre et taux de changes constants1. Ceci s’explique par un habituel effet saisonnier se traduisant par un niveau de ventes élevé au 4ème trimestre.

Ventes de plaques de 200 mm

Les plaques de 200 mm sont constituées de produits destinés aux applications de radiofréquence et puissance. Au 1er trimestre 2019-2010, les ventes de plaques de 200 mm ont augmenté de 12% à taux de change constants par rapport au 1er trimestre 2018-2019. Tirée par le succès continu des ventes de plaques de RF-SOI de Power-SOI, cette hausse résulte principalement de volumes plus élevés mais aussi d’un mix produits plus favorable.

Les volumes additionnels vendus proviennent pour partie de Bernin I – le site de production de Soitec dédié aux plaques de 200 mm – qui a continué à opérer à pleine capacité alors que sa capacité annuelle de production a été augmentée de 900 000 à 950 000 plaques au cours de l’exercice 2018-2019. Par ailleurs, les volumes de plaques de 200 mm vendues provenant de la production sous-traitée à Simgui à Shanghaï, ont significativement augmenté. La production de Simgui a en effet représenté plus de 15% du total des plaques de 200 mm vendues par Soitec au cours du 1er trimestre 2019-2020 contre 10% au 1er trimestre 2018-2019.

Pour ce qui concerne la radiofréquence, les ventes de plaques de RF-SOI en 200 mm continuent d’être portées à la fois par l’augmentation du contenu en RF-SOI et la complexité croissante des fonctions de radiofréquence dans les smartphones de dernière génération qui nécessitent un nombre croissant de tuners d'antenne, de commutateurs et d’amplificateurs LNA (Low Noise Amplifiers). Au 1er trimestre 2019-2020, les ventes de plaques de RF-SOI en 200 mm ont été légèrement supérieures aux ventes réalisées au 1er trimestre 2018-2019 et se sont maintenues au même niveau élevé que celui atteint au 4ème trimestre 2018-2019.

Les ventes de plaques de Power-SOI sont tirées par les besoins croissants en haute fiabilité, efficacité énergétique et bon rapport coût-efficacité des circuits intégrés émetteurs-récepteurs pour l'industrie automobile et les applications industrielles ainsi que pour les biens de consommation et les appareils électroménagers. Au 1er trimestre 2019-2020, les ventes de plaques de Power-SOI ont été à la fois supérieures à celles du 1er trimestre 2018-2019 et à celles du 4ème trimestre 2018-2019.

Ventes de plaques de 300 mm

Les plaques de 300 mm sont composées de produits destinés aux applications digitales et à celles de radiofréquence. Au 1er trimestre 2019-2020, les ventes de plaques de 300 mm ont augmenté de 32% à taux de change constants par rapport au 1er trimestre 2018-2019. Cette hausse provient de volumes nettement plus élevés, ainsi que d’un mix produits plus favorable concernant tous les produits, avec une forte augmentation des ventes de plaques de RF-SOI en 300 mm et de Photonics-SOI. En conséquence, le taux d’utilisation moyen des capacités de l’usine Bernin II dédiée à la production de plaques de 300 mm a atteint 80% au cours du 1er trimestre 2019-2020 contre 55% au 1er trimestre 2018-2019.

Le rythme d’adoption du FD-SOI reste dynamique, cette technologie apportant une forte valeur ajoutée pour de nombreuses applications dans l'automobile, l’intelligence artificielle, les appareils domestiques intelligents et connectés ainsi qu’aux premières puces utilisées pour la communication 5G. A titre d’illustrations notables d’adoption récente de la technologie FD-SOI, deux cas peuvent être cités : tout d’abord, l’annonce de NXP et Microsoft d’apporter le système de sécurité Azure Sphere de Microsoft au processeur « Intelligent Edge » de NXP construit sur la technologie FD-SOI ; ensuite, ARM a présenté au salon Semicon West de San Francisco le premier appareil IoT connecté certifié PSA, ce dernier étant construit sur la technologie FD-SOI de Samsung avec un système de mémoire e-MRAM.

Parallèlement, Soitec continue de bénéficier de l’adoption forte et rapide de ses plaques de RF-SOI en 300 mm par plusieurs clients fabless et fonderies de premier plan. Comme pour les plaques de RF-SOI en 200 mm, l'adoption de protocoles de communication avancés permettant des débits de transferts de données plus importants est crucial. En effet, les normes 4G - LTE les plus avancées, ainsi que les premiers équipements 5G et Sub-6GHz, nécessitent de nouvelles solutions pour les dernières générations de smartphones 5G, d’objets connectés et d’infrastructures télécoms.

Les ventes de plaques de Photonics-SOI pour émetteurs-récepteurs optiques à base de silicium continuent d’être soutenues par la demande d’une plus grande vitesse de transmission des données et d’un rapport coût-efficacité performant des transmissions optiques nécessaires aux nouvelles générations de centres de données et de réseaux de télécommunications, notamment les infrastructures pour la 5G.

Les produits Imager-SOI, qui permettent des performances de haut niveau en imagerie 3D pour les applications grand public, vont continuer à bénéficier de leur adoption pour les appareils mobiles.

Enfin, les plaques de PD-SOI, la technologie digitale historique de Soitec, sont toujours utilisées pour certains ASICs, certains serveurs et certaines applications réseau.

En variation séquentielle, les ventes totales de plaques de 300 mm du 1er trimestre 2019-2020 ont baissé de 26% en données publiées et de 27% à taux de change constants par rapport à celles du 4ème trimestre 2018-2019. Ce recul largement anticipé est essentiellement dû à deux facteurs : un ralentissement saisonnier habituel et des ventes particulièrement élevées à la fin de l’exercice 2018-2019 relatives à des commandes additionnelles de la part de deux clients majeurs en FD-SOI et en RF-SOI.

Licences et autres revenus

Grâce à l’acquisition des actifs de Dolphin Integration en août 2018 et, dans une faible mesure, à celle d’EpiGaN en mai 2019, les revenus de licences et autres revenus ont atteint 6,1 millions d’euros au 1er trimestre 2019-2020 contre 1,7 million d’euros au 1er trimestre 2018-2019. A périmètre et taux de change constants1, les revenus sont en baisse de 17%. Cela reflète essentiellement le fait que, l’an dernier, les revenus liés aux licences et à l’exploitation de la propriété intellectuelle incluaient une prestation de services fournie à Simgui. Cela résulte également d’une baisse temporaire des revenus générés au 1er trimestre 2019-2020 par Frec|n|sys par rapport au 1er trimestre 2018-2019.

Principaux événements du 1er trimestre 2019-2020

Le 7 mai 2019, Soitec a signé un accord en vue de céder sa participation de 20% au capital de CPV Power Plant No. 1 (CPV #1), la société projet hébergeant la centrale solaire de Touwsrivier en Afrique du Sud. Cette cession, au profit de Pele Green Energy, doit encore être approuvée par les détenteurs d’obligations de CPV #1 ainsi que par les autorités sud-africaines. Cette participation est valorisée au bilan de Soitec pour un montant de 5,2 millions d’euros. Parallèlement à cette cession, le prêt qui avait été accordé par Soitec à Pele Green Energy et qui est valorisé au bilan de Soitec pour un montant de 11,3 millions d’euros, doit être remboursé.

Le 13 mai 2019, Soitec a annoncé l’acquisition de 100% du capital d’EpiGaN, un leader européen de la fourniture de plaques épitaxiées à base de nitrure de gallium (GaN), afin d’étendre son portefeuille de substrats innovants au nitrure de gallium et d’accélérer ainsi sa pénétration sur les segments de marché en forte croissance de la 5G, de l’électronique de puissance et des capteurs. Les substrats à base de nitrure de gallium d’EpiGaN sont principalement destinés aux applications de radiofréquence pour la 5G, à l’électronique de puissance et aux applications pour capteurs. Le montant de cette acquisition s’élève à 30 millions d’euros en numéraire ; il est assorti d’un complément de prix dépendant de l’atteinte d'objectifs.

Le 6 juin 2019, Soitec et GlobalFoundries ont annoncé la signature de plusieurs contrats, immédiatement entrés en vigueur, d’approvisionnement à long terme de plaques de Silicium-sur-Isolant (SOI) en 300 mm garantissant la fourniture de plaques en grandes quantités afin de répondre à la demande croissante des clients de GlobalFoundries pour ses plateformes technologiques différenciées, qu’il s’agisse de plateformes RF-SOI, FD-SOI ou de photonique sur silicium.

Le 13 juin 2019, Soitec a tenu son Capital Markets Day 2019, fournissant une vision actualisée de son potentiel de marché. D’ici 5 ans, le marché adressable par les substrats de Silicium-sur-Isolant (SOI), qui représentent le cœur d’activité de Soitec, devrait atteindre une valeur comprise entre 1,6 et 2,4 milliards de dollars, ce qui représente une croissance annuelle moyenne comprise en 15 et 25%, tandis que celui des nouveaux produits (POI, GaN) devrait atteindre une valeur de 500 millions de dollars. De plus, les technologies de Soitec lui ouvrent de nouveaux débouchés dans les semiconducteurs composés avec un marché adressable estimé à plus d’1 milliard de dollars d’ici 5 ans. L’ambition de Soitec à moyen terme est d’atteindre un chiffre d’affaires de l’ordre de 900 millions d’euros pour l’exercice 2021-2022 avec une marge2 d’EBITDA3 de l’ordre de 31%, ces chiffres étant basés sur un taux de change euro / dollar de 1,13. Pour capturer cette croissance Soitec va augmenter ses capacités industrielles, en se focalisant en priorité sur ses sites existants.

Perspectives

Soitec continue d’anticiper pour l’exercice 2019-2020 une croissance de son chiffre d’affaires à périmètre et taux de change constants1 autour 30%.

Soitec confirme également attendre une marge d’EBITDA2 de l’activité Électronique3 autour de 30% sur la base d’un taux de change euro / dollar de 1,13 (la sensibilité de l’EBITDA à une variation de 10 centimes du taux euro / dollar étant estimée à 23 millions d’euros).

Disclaimer

Ce document a été préparé par Soitec (la « Société ») le 17 juillet 2019 dans le cadre de l'annonce du chiffre d’affaires du 1er trimestre de l’exercice 2019-2020.

Ce document est fourni à titre d'information uniquement. Il s'agit uniquement d'informations publiques.

L'activité commerciale et la situation financière de la Société sont décrites dans le Document de Référence 2018-2019 de la Société, enregistré par l'Autorité des marchés financiers (« AMF ») le 4 juillet 2019 sous le visa n°D.19-0649 (le « Document de Référence »).  Des copies du Document de Référence sont disponibles en version française auprès de la Société. Le Document de Référence peut également être consulté et téléchargé sur le site internet de la Société (www.soitec.com). Il est également disponible sur le site Internet de l’AMF (www.amf-france.org). La version anglaise sera rapidement mise à disposition.

Votre attention est attirée sur les facteurs de risque décrits au chapitre 2 du Document de Référence.

Ce document contient des informations sommaires et doit être lu conjointement avec le Document de Référence. En cas de divergence entre ce document et le Document de Référence, le Document de Référence prévaudra.

L'information contenue dans ce document n'a pas été vérifiée de manière indépendante. Aucune garantie, expresse ou implicite, n'est donnée quant à l'exactitude ou au caractère complet des informations et des opinions contenues dans ce document. Les informations contenues dans ce document sont fournies uniquement à la date des présentes.
Ni la Société, ni ses actionnaires ni aucune de ses filiales, conseillers ou représentants légaux ne peuvent être tenus responsables pour toute perte découlant de l'utilisation de ce document ou de son contenu ou en lien avec ce document.

Ce document contient certaines déclarations prospectives. Ces éléments prospectifs concernent les perspectives, les développements futurs et la stratégie future de la Société et sont basés sur des analyses des prévisions de bénéfices et des estimations des montants non encore déterminables. Par leur nature, les énoncés prospectifs sont soumis à divers risques et incertitudes en ce qui a trait aux événements futurs et dépendent de circonstances qui peuvent ne pas se matérialiser pas à l'avenir. Les énoncés prospectifs ne garantissent pas les performances futures de la Société.

La position financière, les résultats et les flux de trésorerie réels de la Société, ainsi que les tendances dans le secteur dans lequel la Société opère, peuvent différer considérablement de celles contenues dans ce document. En outre, même si la situation financière, les résultats, les flux de trésorerie de la Société et le développement dans le secteur dans lequel la Société opère étaient conformes aux énoncés prospectifs contenus dans ce document, ces éléments ne peuvent être interprétés comme une indication fiable des résultats ou du développement futurs de la Société.

La Société n'assume aucune obligation de mettre à jour ou de corriger toute déclaration prospective afin de refléter un événement ou une circonstance qui peut survenir après la date du présent document. En outre, la survenance de l'un des risques décrits au chapitre 2 du Document de Référence peut avoir un impact sur ces éléments prospectifs.

Ce document ne constitue ni ne fait partie d'une offre ou d'une sollicitation d'achat, de souscription ou de vente de titres de la Société dans un pays quelconque. Ce document, ou une partie de celui-ci, ne doit pas constituer la base ou être invoqué dans le cadre de tout contrat, engagement ou décision d'investissement.

Notamment, ce document ne constitue pas une offre ou une sollicitation pour l'achat, la souscription ou la vente de titres aux États-Unis. Les titres ne peuvent être offerts ou vendus aux États-Unis en l'absence d'enregistrement ou d'une exemption de l'enregistrement en vertu de la loi de 1933 sur les valeurs mobilières des États-Unis, telle que modifiée (la « Loi sur les valeurs mobilières »). Les actions de la Société n'ont pas été et ne seront pas enregistrées en vertu de la Loi sur les valeurs mobilières. Ni la Société ni aucune autre personne n'a l'intention de procéder à une offre publique de titres de la Société aux États-Unis.

Conférence téléphonique analystes en anglais ce jour à 18h15 CET

Pour écouter la conférence téléphonique de 18h15, l’audiocast est disponible en direct et en différé à l’adresse suivante : https://channel.royalcast.com/webcast/soitec/20190717_1/ 

Agenda

L’Assemblée Générale Mixte de Soitec se tiendra le 26 juillet 2019 au siège de la société à Bernin (France).

Le chiffre d’affaires du 2ème trimestre 2019-2020 sera publié le le 15 octobre 2019, après bourse, et non le 16 octobre comme précédemment indiqué.  

A propos de Soitec
Soitec (Euronext, Paris) est un leader mondial de la production de matériaux semi-conducteurs innovants. L’entreprise s’appuie sur ses technologies uniques pour servir les marchés de l’électronique. Avec plus de 3 500 brevets, elle mène une stratégie d’innovations disruptives pour permettre à ses clients de disposer de produits qui combinent performance, efficacité énergétique et compétitivité. Soitec compte des sites industriels, des centres de R&D et des bureaux commerciaux en Europe, aux Etats-Unis et en Asie.

Soitec et Smart Cut sont des marques déposées de Soitec

Pour en savoir plus, veuillez consulter le site www.soitec.com et suivez-nous sur Twitter : @Soitec_FR.

Relations investisseurs

Steve Babureck
+33 6 16 38 56 27 
+1 858 519 6230
steve.babureck@soitec.com

 

 

 
Contacts presse

 

Alexandra Givert
+33 6 72 89 00 53
alexandra.givert@soitec.com

 

Isabelle Laurent
+33 1 53 32 61 51 isabelle.laurent@oprgfinancial.fr

 

Fabrice Baron
+33 1 53 32 61 27
fabrice.baron@oprgfinancial.fr

#  #  #

Soitec est une société anonyme à conseil d'administration au capital de 62 762 070,50 euros, dont le siège social est situé Parc Technologique des Fontaines - Chemin des Franques - 38190 Bernin (France), immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Grenoble sous le numéro 384 711 909.

#  #  #


 

Annexe

Chiffres d’affaires consolidés (données du 1er trimestre 2019-2020 non auditées)

CA trimestriels T1 T2 T3 T4 T1
(en milliers d’euros) 2017-18 2018-19 2017-18 2018-19 2017-18 2018-19 2017-18 2018-19 2018-19 2019-20
                   
200 mm 46 534  50 889 47 389  51 150 49 355  58 747 49 136 60 206 50 889 59 469 
300 mm 21 124  39 335 23 743  41 261 24 938  52 775 36 495 72 300 39 335 53 832
Licences et autres revenus 1 973  1 714 2 214  2 547 1 677  5 246 6 055 7 776 1 714 6 135
                     
CA total 69 630 91 938 73 345 94 957 75 969 116 768 91 686 140 282 91 938 119 435 


CA trimestriels T1 2018-19 T2 2018-19 T3 2018-19 T4 2018-19 T1 2019-20
(vs. même période de l’exercice précédent) % en publié % à périm. et tx de change
consts1
% en publié % à périm. et tx de change
consts1
% en publié % à périm. et tx de change
consts1
% en publié % à périm. et tx de change
consts1
% en publié % à périm. et tx de change
consts1
                     
200 mm +9,4% +16,4% +7,9% +10,6% +19,0% +20,2% +22,5% +20,7% +16,9% +12,5%
300 mm +86,2% +98,2% +73,8% +78,0% +111,6% +113,7% +98,1% +95,2% +36,9% +31,7%
Licences et autres revenus -13,1% -7,5% +15,1% -26,2% +212,9% -22,4% +28,4% -65,4% +257,9% -17,0%
                     
CA total +32,0% +40,5% +29,5% +31,3% +53,7% +50,0% +53,0% +44,7% +29,9% +20,2%

#  #  #





 

1 Évolution à taux de change constants et périmètre de consolidation comparable ; les effets de périmètre sont liés aux acquisitions des actifs de Dolphin Integration en août 2018 et d’EpiGaN en mai 2019, les revenus correspondants étant comptabilisés dans le segment Licences et autres revenus.



 

2 La marge d’EBITDA de l’Électronique est égale au ratio EBITDA des activités poursuivies / Chiffre d’affaires.



 

3 L’EBITDA représente le résultat opérationnel (EBIT) avant dépréciations, amortissements, éléments non monétaires liés aux paiements fondés sur les actions et aux variations des provisions sur les éléments de l’actif courant et des provisions pour risques et charges, sans inclure de résultat sur cessions d’actifs. Concernant l’exercice 2018-2019, l'impact sur les fonds propres de la première application d'IFRS 15 est inclus dans l'EBITDA. Cet indicateur de performance alternatif est une mesure quantitative non IFRS, utilisée pour mesurer la capacité de l’entreprise à générer de la trésorerie à partir de ses activités opérationnelles. L’EBITDA n’est pas défini par les normes IFRS et ne saurait être considéré comme une alternative à un quelconque autre indicateur financier.



 


 

 

Pièce jointe