Communiqué de presse – Paris, le 26 juin 2020

Assemblée Générale du 26 juin 2020

Danone reçoit le plébiscite de ses actionnaires
pour devenir la première Entreprise à Mission cotée

A l’occasion de son assemblée générale, Danone est devenue aujourd’hui la première société cotée à adopter le statut d’Entreprise à Mission, soutenue par le vote de ses actionnaires à plus de 99%. Désormais officiellement dotée dans ses statuts d’une raison d’être et d’objectifs sociaux, sociétaux et environnementaux fidèles à sa conviction que la santé des hommes et la préservation de la planète sont interdépendantes, Danone franchit ainsi une nouvelle étape dans la poursuite d’un modèle de création de valeur durable pour l’ensemble de ses parties prenantes.

Les progrès accomplis dans la réalisation de ces objectifs seront supervisés par un Comité de Mission indépendant de dix membres dont les noms ont été dévoilés à l’occasion de l’assemblée générale ; il regroupera huit experts hautement qualifiés principalement issus d’organisations internationales (Sharan Burrow, Ngozi Okonjo Iweala, Pascal Lamy, Rose Marcario, Hiromichi Mizuno, David Nabarro, Gabriela Ilian Ramos, Rajiv Shah) ainsi qu’un administrateur indépendant (Guido Barilla) et une salariée (Emna Lahmer). Leurs biographies respectives sont disponibles en annexe de ce communiqué. 

Emmanuel Faber, Président-directeur général de Danone, a déclaré : « A l’heure où les entreprises démontrent indiscutablement chaque jour leur apport à toute la société et que s’impose l’action collective, je me réjouis que tous nos actionnaires aient fait le choix aujourd’hui que Danone devienne la première Entreprise à Mission cotée. Je suis convaincu que plus notre entreprise démontrera qu’elle est au service de l’ensemble de ses parties prenantes, plus elle créera de la valeur et sera reconnue pour cela.

Je suis profondément reconnaissant à l’égard de chacune et chacun des membres du Comité de Mission nouvellement créé d’avoir accepté d’apporter son expertise pour superviser et accompagner les progrès de Danone en matière sociale, sociétale et environnementale. Jamais auparavant cela n’a été fait à l’échelle à laquelle nous allons réaliser cela ensemble.     

Pour finir et par-dessus tout, merci à tous nos actionnaires – y compris les dizaines de milliers de mes collègues de Danone, qui sont aussi actionnaires, et qui ont voté aujourd’hui avec nos actionnaires individuels et nos plus grands actionnaires institutionnels – pour leur soutien unanime. Un tabou a été brisé aujourd’hui. Et votre décision est une première. Nous sommes honorés de la confiance que vous accordez dans la durée à notre ambition chez Danone de construire l’acteur alimentaire le plus attractif du secteur, en avance sur son temps pour répondre aux attentes des communautés et usagers de nos marques et de la société civile, et aux défis économiques de son siècle. »   

L’assemblée générale, qui s’est tenue exceptionnellement à huis clos compte tenu du contexte sanitaire actuel et à laquelle 63.5% du capital social de Danone était représenté, a par ailleurs approuvé l’ensemble des autres résolutions qui lui étaient soumises.

Elle a notamment fixé le dividende en numéraire au titre de l’exercice de 2019 à 2,10€ par action. Ce dividende sera détaché de l’action le 14 juillet et mis en paiement à compter du 16 juillet. Elle a aussi approuvé le renouvellement des mandats d’administrateur de Gregg Engles, Gaëlle Olivier, Isabelle Seillier, Jean-Michel Severino, et Lionel Zinsou-Derlin pour une période de trois ans.

A cette occasion, un point d’actualité sur la situation opérationnelle et financière de Danone à date a été fait. Après la Chine en début d’année, l’Europe et l’Amérique du Nord à partir de mars, de nouveaux pays ont vu leur situation sanitaire et économique se dégrader depuis le mois d’avril, notamment en Amérique Latine, en Indonésie et en Afrique, touchés par la fermeture des commerces de proximité et le confinement des consommateurs. En Europe et en Amérique du Nord, l’activité est en ralentissement compte tenu du déstockage des achats de précaution observés à la fin du premier trimestre, notamment en Nutrition Spécialisée, et du plein effet sur le deuxième trimestre de la fermeture des circuits hors domicile où les ventes sont en repli d’environ -50% auxquels est particulièrement exposé le pôle des Eaux. Les ventes des Eaux sont par conséquent attendues en baisse de l’ordre de -30% au niveau global au deuxième trimestre.
Les coûts directs additionnels pour maintenir la continuité de l’activité, estimés à environ 100 millions d’euros au premier semestre (coûts sanitaires, industriels et logistiques directement liés au covid-19), auront un impact sur la marge opérationnelle courante du premier semestre. Les actions de préservation de la trésorerie se poursuivent et les deux émissions obligataires de 800 millions d’euros chacune réalisées au premier semestre à de très bonnes conditions ont permis de renforcer encore le bilan et la position de liquidité de Danone. L’entreprise apportera plus d’informations lors de la publication de ses résultats du premier semestre le 30 juillet prochain.

Les perspectives à moyen et long terme de Danone restent solides alors que le contexte sanitaire de la pandémie du coronavirus vient conforter la pertinence de ses choix stratégiques autour de catégories tournées vers la santé, de modèles alimentaires locaux, et de la promotion de pratiques agricoles régénératrices.

La présentation faite lors de l’Assemblée Générale est disponible sur le site Internet de Danone (www.danone.com). Le résultat des votes et l’intégralité de la retransmission de l’assemblée générale y seront disponibles dès ce soir.

Membres du Comité du Mission

Guido BARILLA
M. Guido Barilla est actuellement président du conseil d'administration de Barilla dont il a supervisé l'expansion internationale pendant plusieurs années. Il est depuis 2018 membre indépendant au sein du Conseil d'Administration de Danone.


Sharan BURROW
Mme Sharan Burrow a été la première femme au poste de Secrétaire générale de la Confédération syndicale internationale (CSI) - qui représente 200 millions de travailleurs dans 163 pays et territoires et compte 332 organisations nationales -, fonction qu’elle occupe depuis 2010. Elle est également l'ancienne présidente du Conseil australien des syndicats (ACTU, 2000-2010).

Ngozi OKONJO-IWEALA
Mme Nogozi Okonjo-Iweala est économiste et experte en développement international. Ancienne directrice générale de la Banque mondiale et ministre des finances du Nigeria, elle est aujourd’hui l'envoyée spéciale de l'Union africaine contre le COVID-19 et présidente de l'Alliance mondiale pour les vaccins et l'immunisation.

Emna LAHMER
Mme Emna Lahmer est salariée chez Danone où elle occupe actuellement le poste de responsable d’équipe pour les achats indirects. Entre 2016 et 2019, elle a été déléguée du comité d’entreprise au conseil d’administration de Danone.

Pascal LAMY
Ancien directeur général de l'Organisation mondiale du commerce entre 2005 et 2013 et ancien commissaire européen au commerce, M. Pascal Lamy est actuellement président du Forum de Paris sur la paix, président du Comité mondial d’éthique du tourisme et il coordonne les Instituts Jacques Delors à Paris, Berlin et Bruxelles. Il est également président de Brunswick Europe.

Rose MARCARIO (Présidente)
Mme Rose Marcario a passé 15 ans dans le secteur du capital-investissement avant de rejoindre en 2008 la société de vêtements d’extérieur Patagonia où elle a occupé le poste de Directrice financière jusqu’en 2013, puis celui de Présidente-Directrice générale de 2014 à 2020.

Hiromichi MIZUNO
M. Hiromichi Mizuno est administrateur au sein du réseau PRI (Principes pour l’Investissement Responsable) et conseiller spécial du gouvernement japonais sur les questions d’innovation et de finance « verte ». Il a occupé jusqu’à récemment le poste de directeur général et de Chief Investment Officer du GPIF, le Fonds d'investissement des pensions du gouvernement japonais. En avril 2020, il a rejoint le conseil d’administration de Tesla. Il est membre du Comité consultatif du CFA Institute Future of Finance et du Global Future Council au sein du Forum économique mondial. Il intervient comme Visiting Fellow auprès des universités Harvard, Oxford Saïd et Cambridge Judge Business School.

David NABARRO
M. David Nabarro est docteur en médecine, fonctionnaire international et diplomate. Il est aujourd’hui Directeur de la Stratégie de 4SD, une entreprise sociale basée en Suisse, et co-directeur de l’Institute of Global Health Innovation à Imperial College au Royaume-Uni. Il a précédemment été conseiller spécial du secrétaire général des Nations unies sur l'agenda 2030 pour les Objectifs de Développement Durable et le changement climatique.

Gabriela Ilian RAMOS
A partir du 1er juillet 2020, Mme Gabriela Ramos occupera le poste de sous-directrice générale de l'UNESCO chargée des sciences humaines et sociales. Elle est actuellement cheffe de cabinet de l'OCDE et sherpa auprès du G20, chargée des contributions de l'OCDE à l'agenda mondial, notamment au G20, au G7 et à l'APEC. Elle était également en charge de l’agenda de croissance inclusive et a, en 2019, contribué au lancement de la plate-forme "Business for Inclusive Growth" (B4IG), soutenue par la Présidence française du G7.


Rajiv SHAH
Ancien fonctionnaire du gouvernement américain, médecin et économiste de la santé, M. Rajiv Shah est actuellement président de la Fondation Rockefeller. Il a été auparavant le 16ème administrateur de l'Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) entre 2010 et 2015.

o o O o o

DÉCLARATIONS DE NATURE PRÉVISIONNELLE

Ce communiqué contient des déclarations de nature prévisionnelle concernant Danone. Dans certaines hypothèses, vous pouvez identifier ces déclarations prévisionnelles au moyen de termes prospectifs tels que « estimer », « s’attendre à », « espérer », « anticiper », « escompter », « projeter », « perspectives », « objectif », « planifier », « avoir l’intention de », « prévoir », « envisager », « probable », « pourrait », « devrait », « cibler », « viser », « fera », « croire », « continuer », « certain » et « convaincu », la forme négative ou plurielle de ces mots et d’autres termes qui ont un sens similaire. Les déclarations de nature prévisionnelle de ce document contiennent, de manière non limitative, des prédictions concernant les activités, opérations, directions, performance et résultats futurs de Danone. 

Bien que Danone estime que ces déclarations reposent sur des hypothèses raisonnables, elles comportent de nombreux risques et incertitudes, et en conséquence les résultats réels pourront différer significativement des résultats anticipés dans ces déclarations de nature prévisionnelle. Pour une description plus détaillée de ces risques et incertitudes, il convient notamment de se référer au document d’enregistrement universel de Danone (section « Facteurs de risques », dont la dernière version est disponible sur www.danone.com.  

 Sous réserve des exigences réglementaires, Danone ne s’engage pas à mettre à jour ou réviser publiquement une quelconque de ces déclarations de nature prévisionnelle. Ce document ne constitue pas une offre de vente ou une sollicitation d'offre d'achat de titres de Danone.

Pièce jointe