L’accessibilité au loisir pour contribuer à un Québec résilient et confiant

Budget du Québec 2021-2022

Montreal, Quebec, CANADA


MONTRÉAL, 26 mars 2021 (GLOBE NEWSWIRE) -- Le Conseil québécois du loisir (CQL) salue les investissements supplémentaires qui permettront aux différents secteurs du milieu associatif du loisir de contribuer aux missions de l’État et à la réalisation des interventions présentées dans le budget Un Québec résilient et confiant.

En nous privant de nos habituelles activités de temps libre et d’être actifs·ves culturellement, socialement et physiquement, la pandémie nous a révélé le rôle essentiel du loisir pour notre équilibre et notre qualité de vie individuelle, familiale et collective. « Nous nous réjouissons que plusieurs investissements annoncés soutiennent les différents secteurs du loisir culturel, de plein air, socioéducatif, scientifique, sportif et touristique. Nous sommes confiants·es que le gouvernement compte sur l’expertise et la mobilisation des regroupements et des organismes du milieu associatif et d’économie sociale, de ses travailleuses et travailleurs et de ses bénévoles pour déployer ses actions », a affirmé le président du CQL, Pierre-Paul Leduc.

Le rehaussement du budget d’accompagnement en loisir pour les personnes handicapées (4M$); la bonification du programme de soutien à l’action bénévole mis à la disposition des députés (10M$); les investissements dans les infrastructures de loisir en milieu scolaire, municipal et gouvernemental ainsi que l’investissement dans les festivals et événements sont, entre autres, des interventions qui contribueront à assurer une meilleure accessibilité au loisir. « Afin de participer pleinement à la relance économique prévue sur les cinq prochaines années, nous réitérons l’importance des investissements pour assurer la pérennité des organismes de notre écosystème communautaire en loisir comme recommandé dans le mémoire déposé dans le cadre des consultations prébudgétaires », a rappelé la directrice générale du CQL, Sonia Vaillancourt.

Le CQL souligne que des mesures pour favoriser la place des femmes et des filles en loisir et leur participation aux instances, le déploiement d’activités de loisir parascolaires au primaire et au secondaire, la transformation numérique, la promotion, la valorisation et la formation des ressources humaines en loisir pourront soutenir le développement et l’innovation auprès du milieu associatif, communautaire et d’économie sociale en loisir.

À propos du Conseil québécois du loisir

Le Conseil québécois du loisir (CQL) a pour mission de contribuer à l’accessibilité et au rayonnement du loisir au Québec en valorisant l’apport du milieu associatif.

Source :Conseil québécois du loisir
Information :Sonia Vaillancourt, directrice générale
 svaillancourt@loisirquebec.com ou 514-918-5941