OncoMethylome publie les résultats positifs de son étude clinique relative au test urinaire du cancer de la vessie


Liège (Belgique) - le 18 septembre 2007, 08 h 00 - OncoMethylome Sciences (Euronext Bruxelles: ONCOB, Euronext Amsterdam: ONCOA) a publié les résultats intermédiaires de son étude clinique en cours relative au cancer de la vessie. Ces résultats ont démontré que le test urinaire qu'OncoMethylome est en train de développer, permet de détecter le cancer de la vessie efficacement, particulièrement lorsque ce dernier est à un stade précoce de son développement, et le plus difficile à détecter. De plus, les performances de ce test sont drastiquement supérieures à celles d'un test cytologique, qui est à l'heure actuelle le test urinaire le plus utilisé pour le cancer de la vessie.
 
OncoMethylome travaille actuellement au développement d'un test urinaire sensible destiné à la détection de stades précoces du cancer de la vessie et à la détection précoce de sa récurrence. Actuellement, le cancer de la vessie est détecté par une analyse d'urine au microscope (cytologie), qui détecte approximativement 38% des cancers et par une cystoscopie qui est un examen manuel de la vessie, au moyen d'un endoscope inséré dans l'urètre du patient. Considérant que la sensibilité de la cytologie est inadéquat et que la cystoscopie est une procédure invasive impliquant un risque d'infection, OncoMethylome est convaincu qu'un test urinaire précis et reproductible serait d'une grande valeur pour les urologistes et les patients.
 
Les résultats intermédiaires de l'étude clinique en cours ont révélé que le test urinaire d'OncoMethylome permet de détecter un cancer précoce de la vessie avec 88% de sensibilité et 93% de spécificité. En d'autres termes, le test a détecté 88% de cancers précoces et identifié correctement comme non cancéreux 93% des sujets contrôles, même lorsque ces patients contrôles présentaient d'autres anomalies de la vessie. Le test moléculaire en cours de développement comprend 5 marqueurs de méthylation et est pratiqué sur de l'ADN isolé à partir de l'urine. Tous les marqueurs de méthylation utilisés dans le test résultent du programme de découverte de marqueurs propre à OncoMethylome et ont été identifiés et développés par OncoMethylome.
 
Les données publiées qui sont présentées aujourd'hui à la conférence de l'AACR (Association Américaine pour la Recherche contre le Cancer) sur le « Diagnostic Moléculaire dans le Développement Thérapeutique du Cancer », représentent les résultats intermédiaires de 218 participants inclus dans une étude clinique en cours qui devrait englober au final 400 personnes.
 
"Nous sommes très fiers que notre test détecte avec succès dans l'urine le cancer de la vessie à un stade précoce. La détection précoce du cancer et des récidives du cancer est essentiel pour un traitement efficace", affirme le docteur Jim DiGuiseppi, Chief Technology Officer d'OncoMethylome Sciences. "Sur base de ces excellents résultats cliniques, nous poursuivrons le développement du produit et évaluerons également nos alternatives en termes de distribution et de commercialisation de ce produit."
 
L'étude clinique d'OncoMethylome sur le cancer de la vessie est menée en collaboration avec les départements d'urologie et de pathologie de l'Université de Liège et de l'Hôpital de la Citadelle en Belgique, le Centre Médical Erasmus aux Pays-Bas, et l'Université de Cambridge au Royaume-Uni.
 
Pour télécharger ce communiqué de presse au format PDF, cliquez ici : Communiqué de Presse PDF
 
Pour télécharger les résultats cliniques présentés lors de la conférence de l'AACR intitulée « Molecular Diagnostics in Cancer Therapeutic Development », cliquez ici : Résultats cliniques PDF 
 
A propos du cancer de la vessie
En Occident, le cancer de la vessie est la quatrième forme la plus courante de cancer chez l'homme et la huitième forme la plus courante de cancer chez la femme. La survie à cinq ans est excellente (>90%) chez les personnes dont le cancer est diagnostiqué aux stades précoces, mais elle chute à 5% si le cancer est détecté plus tard. Sachant que le cancer de la vessie récidive chez près de 70% des patients, un test de détection fréquent est recommandé chez toutes les personnes ayant des antécédents de cancer de la vessie. En raison des bénéfices d'une détection précoce du cancer et des tests fréquents réalisés chez les survivants du cancer de la vessie, un besoin existe pour un test précis et non invasif du cancer de la vessie.
 
A propos de la méthylation et des marqueurs de méthylation
La méthylation est un mécanisme de contrôle naturel qui régule l'expression génique dans l'ADN. Une méthylation anormale de certains gènes, tels que les gènes suppresseurs de tumeurs, peut diminuer l'expression génique et est associée au développement d'un cancer. Les gènes dont la méthylation est liée au cancer sont appelés marqueurs de méthylation. OncoMethylome est propriétaire d'une technologie extrêmement sensible et capable de détecter les marqueurs de méthylation, et donc le cancer, même à des stades précoces de développement du cancer. Dans le cas d'un cancer de la vessie, cette technologie identifie la méthylation de gènes, ou les marqueurs de méthylation, que l'on sait associés au cancer de la vessie.
 
A propos d'OncoMethylome Sciences
OncoMethylome Sciences (Euronext Bruxelles : ONCOB; Euronext Amsterdam : ONCOA) est une société de diagnostic moléculaire qui développe des tests de méthylation génique visant à aider les médecins à dépister et traiter efficacement le cancer. Les tests développés par la société sont plus spécifiquement conçus pour permettre aux médecins (i) de dépister le cancer avec précision aux stades précoces de développement du cancer, (ii) de prédire la réponse d'un patient au traitement médicamenteux, et (iii) de prédire les probabilités de récurrence du cancer.
 
OncoMethylome possède un pipeline important de 10 produits en développement et bénéficie de divers partenariats solides. La société collabore avec plusieurs centres de recherche internationaux réputés dans le domaine de l'oncologie moléculaire, tels que l'Université John Hopkins, et entretient des partenariats commerciaux et de collaboration avec Veridex LLC, une société du groupe Johnson & Johnson, Schering-Plough Corp., la division de bioscience de la société Millipore, et EXACT Sciences Corp. Les produits d'OncoMethylome sont basés sur la technologie de la méthylation inventée par l'Université John Hopkins (Etats-Unis).
 
Créée en 2003, OncoMethylome possède des bureaux à Liège et Louvain (Belgique), à Durham, en Caroline du Nord (Etats-Unis), et à Amsterdam (Pays-Bas).
 
Pour de plus amples informations, veuillez prendre contact avec :
Philip Devine
Tél. +32-479-505-885
Ou surfez sur : www.oncomethylome.com

Attachments

Communiqué de Presse PDF Résultats cliniques PDF