Le retard en chirurgies en Ontario causé par la COVID-19 est une priorité pour Une voix aux maladies valvulaires Canada à l’occasion de la Journée mondiale du cœur

Toronto, CANADA


TORONTO, 29 sept. 2020 (GLOBE NEWSWIRE) -- En cette Journée mondiale du cœur, Une voix aux maladies valvulaires (VMV) Canada fait la lumière sur les plus de 148 0001 interventions qui ont été reportées pendant la pandémie en Ontario, et sur l’importance de défendre votre santé si vous présentez des symptômes nouveaux ou aggravés associés à des troubles cardiaques.

Au début de la pandémie, les systèmes de soins de santé et leurs hôpitaux ont reçu l’ordre de reporter les opérations chirurgicales non urgentes et optionnelles afin de garder l’espace hospitalier libre en cas d’afflux de cas de COVID-19. Parmi les nombreux patients touchés par ces retards, on compte ceux atteints de sténose aortique, la forme la plus courante de valvulopathie cardiaque dans la population adulte. La sténose aortique est d’une importance modérée à grave chez 1 adulte sur 8 âgé de plus de 75 ans. Les symptômes peuvent se développer rapidement et s’aggraver avec le temps. Sans traitement approprié, 50 % des patients risquent de mourir dans les deux ans qui suivent, un délai qui devient sinistre pour les Canadiens confrontés à des retards et à des délais de plus en plus longs.

Le problème des retards de traitement est aggravé par la difficulté à accéder rapidement à des soins appropriés. Les membres du réseau VMV Canada ont fait part de leurs inquiétudes face aux obstacles croissants rencontrés pour obtenir les soins médicaux dont ils ont besoin, notamment les cliniques fermées, les cliniques à horaires réduits, les longues périodes d’attente et la peur de se rendre chez leur médecin ou à l’hôpital pendant la pandémie de COVID. Néanmoins, il est crucial que les patients qui présentent des symptômes de valvulopathie cardiaque ou qui en ressentent les effets se fassent soigner immédiatement.

« Le temps est absolument un facteur essentiel lorsqu’il s’agit de traiter les conditions cardiaques, en particulier les maladies des valves cardiaques, a commenté le Dr Charles Peniston, cardiologue spécialiste en chirurgie cardiothoracique et président du conseil d’administration de VMV. Comme nous le constatons dans des cas tels que les crises cardiaques soudaines, les gens ne présentent pas souvent les signes ou les symptômes de problèmes cardiaques avec un préavis. Nous recommandons vivement aux patients et aux familles d’écouter leur cœur et de se faire soigner s’ils ressentent l’apparition ou l’aggravation des symptômes associés à une maladie des valves cardiaques. »

À l’occasion de la Journée mondiale du cœur, VMV Canada encourage chacun et chacune à porter une attention particulière aux symptômes de la maladie des valvules cardiaques, notamment l’essoufflement, les étourdissements, les douleurs thoraciques et la fatigue, et à consulter immédiatement un médecin s’ils en présentent. L’association à but non lucratif continue également à demander aux systèmes de soins de santé de tout le pays de donner la priorité aux opérations les plus urgentes, car elles permettent de rattraper le retard accumulé, notamment les opérations de remplacement et de réparation des valvules cardiaques, ainsi que d’autres interventions cardiaques vitales.

À propos de la Journée mondiale du cœur
La Journée mondiale du cœur a été créée par la Fédération mondiale du cœur et vise à informer les gens du monde entier que les maladies cardiovasculaires, y compris les maladies cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux, sont la première cause de décès dans le monde, faisant 17,9 millions de victimes chaque année. La Journée mondiale du cœur vise à sensibiliser les gens au contrôle des facteurs de risque, car au moins 80 % des décès prématurés dus aux maladies cardiaques et aux accidents vasculaires cérébraux auraient pu être évités.

À propos d’Une voix aux maladies valvulaires Canada
Une voix aux maladies valvulaires Canada est une organisation de défense des patients à but non lucratif qui travaille à améliorer la santé et la qualité de vie des personnes vivant avec une valvulopathie cardiaque. Elle encourage les diagnostics plus fréquents et précoces, les traitements appropriés en temps opportun, la suppression des obstacles à l’obtention d’un diagnostic et d’un traitement, et la mise en place de systèmes de soutien efficaces pour les personnes atteintes de valvulopathies cardiaques. Leur réseau de défense comprend des patients et leurs systèmes de soutien, un groupe pluridisciplinaire de professionnels de la santé et d’autres organisations de défense et de services pour les patients et personnes vivant avec un problème cardiaque.

La valvulopathie cardiaque
Une valvulopathie cardiaque se produit lorsqu’une ou plusieurs des valvules cardiaques deviennent malades ou sont endommagées, affectant la façon dont le sang circule dans le cœur. La sténose aortique est une forme de valvulopathie cardiaque. Elle se développe le plus souvent en raison de la dégénérescence ou du durcissement (calcification) de la valve aortique en raison de l’âge, ce qui entraîne un rétrécissement progressif (sténose). Ces changements compromettent le fonctionnement des valves et entravent la circulation normale du sang dans le cœur. Les symptômes de sténose aortique incluent des douleurs thoraciques, de la fatigue, un essoufflement, des étourdissements, des évanouissements et de la difficulté à faire de l’exercice.

Contact média
Colleen Ryan, Soutien au secrétariat
cryan@sussex-strategy.com
647-232-6867


1 https://www.cmaj.ca/content/cmaj/early/2020/09/01/cmaj.201521.full.pdf