Avis aux médias : Assemblée publique annuelle 2021 de la SADC – Écart hommes-femmes ou l’importance de sensibiliser les femmes à l’assurance-dépôts au Canada

Ottawa, Ontario, CANADA


OTTAWA, 20 oct. 2021 (GLOBE NEWSWIRE) -- Aujourd’hui, la SADC tiendra son assemblée publique annuelle. Cette assemblée bilingue, organisée sous forme de table ronde, sera l’occasion de discuter de l’importance de sensibiliser davantage les Canadiennes à la protection des dépôts.

L’assemblée réunira Leah Anderson, présidente et première dirigeante de la SADC, des membres du conseil d’administration de la SADC et des expertes, qui échangeront sur l’écart hommes-femmes en ce qui a trait à la littératie financière. Voici les panélistes :

  • Supriya Syal, Ph. D., commissaire adjointe, Recherche, politiques et éducation, Agence de la consommation en matière financière du Canada
  • Jessica Moorhouse, experte financière, représentante de la génération Y et animatrice des balados More Money
  • Jamie Damak, blogueuse et auteure de jesuisunemaman.com
  • Linda Caty, administratrice, conseil d’administration de la SADC
  • Robert Sanderson, président, conseil d’administration de la SADC

S’appuyant sur des recherches comportementales sur les causes possibles de cet écart, les participants discuteront d’études en matière de sensibilisation, qui soulignent l’importance non négligeable des femmes dans la stabilité financière au Canada.

Nous vous invitons à participer et à poser vos questions aux panélistes durant l’assemblée, ou en les envoyant à l’avance à questionsms@sadc.ca.

Détails

L’assemblée se tiendra le 21 octobre, de 14 h à 15 (HE), sous forme de webémission.

Au sujet de la SADC

La SADC est une société d’État fédérale établie en 1967 pour protéger les épargnes des Canadiennes et des Canadiens. En protégeant plus d’un billion de dollars en dépôts confiés à plus de 80 institutions membres, elle contribue à la stabilité du système financier. À titre d’autorité de règlement, la SADC est responsable de régler la faillite de ses institutions membres, les petites comme les grandes. Sont membres de la SADC des banques, des coopératives de crédit fédérales et des sociétés de fiducie et de prêt. La SADC finance ses activités avec les primes que lui versent ses institutions membres. Elle ne reçoit pas de fonds publics. Elle a réglé la faillite de 43 institutions membres, faillites qui ont touché quelque deux millions de personnes. Aucune d’entre elles n’a perdu un seul dollar de ses dépôts assurés par la SADC.

Pour plus de renseignements :
Brad Evenson
Directeur, Communications et Affaires publiques
613-943-4395
media@sadc.ca