Des augmentations draconiennes du salaire minimum ralentiront la reprise du secteur durement touché de la restauration au Nouveau-Brunswick

Restaurants Canada estime que la hausse de 2 $ du salaire minimum en 2022 ajoutera au moins 25 000 $ au coût d’exploitation d’un restaurant au Nouveau-Brunswick.

Toronto, CANADA


FREDERICTON, Nouveau-Brunswick, 02 déc. 2021 (GLOBE NEWSWIRE) -- Restaurants Canada est extrêmement préoccupée par la décision inattendue du gouvernement du Nouveau-Brunswick d’augmenter le salaire minimum de 2 $ au cours de l’année 2022, ce sans aucune consultation de l’industrie.

« Il s’agit d’une augmentation excessive qui ne pourrait pas arriver à un pire moment pour les restaurants du Nouveau-Brunswick, déclare Luc Erjavec, vice-président, Canada atlantique de Restaurants Canada. La plupart des établissements de services alimentaires perdent de l’argent ou arrivent à peine chaque jour depuis le début de la pandémie de COVID-19. Il s’agit pour la plupart de PME qui ont besoin que tous les niveaux de gouvernement adoptent davantage une approche "ne pas nuire" en attendant qu’elles se remettent des dettes massives qu’elles ont contractées. »

Restaurants Canada estime que la hausse de 2 $ du salaire minimum durant l’année 2022 ajoutera au moins 25 000 $ au coût d’exploitation d’un restaurant au Nouveau-Brunswick.

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick a annoncé ce matin que le salaire minimum de la province passera de 11,75 $ à 12,75 $ le 1er avril 2022, puis à 13,75 $ le 1er octobre 2022. La première augmentation entrera donc en vigueur juste avant que les restaurants ne cessent de bénéficier du soutien salarial fédéral le 7 mai 2022.

« Les restaurants sont essentiels pour alimenter la reprise du Nouveau-Brunswick, mais ils doivent d’abord survivre, ajoute M. Erjavec. Notre industrie durement touchée mérite d’être invitée à la table pour discuter de moyens de compenser la hausse des coûts qui risque d’allonger la route vers la reprise. »

Au sujet de Restaurants Canada

Restaurants Canada est une association nationale sans but lucratif qui aide l’industrie dynamique et diversifiée des services alimentaires canadiens à réaliser son plein potentiel au moyen de programmes, d’études, de représentation, de ressources et d’événements à l’intention de ses membres. Avant le début de la pandémie de COVID-19, le secteur de la restauration du Nouveau-Brunswick était une industrie au chiffre d’affaires annuel de 1,5 milliard de dollars qui occupait le quatrième rang des employeurs du secteur privé de la province, employant quelque 22 000 travailleurs.

Renseignements :

Luc Erjavec
Vice-président, Canada Atlantique
Restaurants Canada
C : 902 209-0804
Sans frais : 1 800 387-5649, poste 5000
lerjavec@restaurantscanada.org

Marlee Wasser
Gestionnaire, Communications et Relations avec les intervenants
Restaurants Canada
T : 416 649-4254
Sans frais : 1 800 387-5649, poste 4254
media@restaurantscanada.org