Budget 2022 : des progrès en vue de bâtir une nouvelle et meilleure norme

Bruske : Le budget fédéral montre que les gens ordinaires bénéficient de la collaboration entre les partis

Ottawa, Ontario, CANADA


OTTAWA, 07 avr. 2022 (GLOBE NEWSWIRE) -- Les syndicats du Canada ont accueilli les investissements annoncés aujourd’hui rendant le coût de la vie plus abordable pour les travailleurs et travailleuses et leurs familles, notamment grâce à l’action dans les dossiers des soins dentaires, du logement à prix abordable et de l’imposition plus équitable.

Mais Bea Bruske, présidente du Congrès du travail du Canada, déclare que les progrès sont durement réalisés et que nous devons être prêts à ce que les conservateurs et leurs amis des milieux d’affaires essaient de faire dérailler ces étapes positives en déclarant que la relance est mission accomplie.

« Certains banquiers et PDG des milieux financiers veulent faire croire aux gens que l’économie est revenue à la normale. Or, en réalité, la normale est telle que les banques engrangent des dizaines de milliards de dollars de profits tandis que des centaines de milliers d’enfants, de personnes âgées et de familles vivent dans la pauvreté, prévient Madame Bruske. Une surtaxe sur les banques et les compagnies d’assurance – et des investissements rendant le logement plus abordable et assurant des soins dentaires gratuits aux enfants à faible revenu – sont des mesures concrètes visant à établir une normale nouvelle et meilleure. »

Madame Bruske indique que les investissements temporaires effectués par les gouvernements de tous les ordres depuis deux ans ont non seulement aidé à empêcher le Canada de sombrer dans une dépression économique et permis aux familles de passer à travers la pandémie, ils ont aussi réduit les taux de pauvreté - de plus de 10 pour cent en 2019 à 6,4 pour cent en 2020 - tout en coupant notamment en deux celui des enfants.

« Deux années de pandémie nous ont laissé une inflation galopante et des salaires stagnants. La relance a été inégale. Des compressions budgétaires et des mesures d’austérité mèneraient notre pays dans la mauvaise direction, déclare Madame Bruske. Il est temps de mettre la barre plus haute et non de se contenter de moins. »

Bien que le budget déposé aujourd’hui marque un bon départ, Madame Bruske indique que les syndicats du Canada continueront d’inciter le gouvernement fédéral à collaborer avec le mouvement syndical dans des dossiers critiques qui ne sont pas traités dans le budget déposé aujourd’hui, en particulier une transition juste pour tous les travailleurs et des investissements critiques afin de permettre aux nombreuses familles qui ont du mal à payer les médicaments dont elles ont besoin de profiter d’une assurance-médicaments.

« Nous pouvons déjà voir les effets positifs de la collaboration entre les libéraux et les néo-démocrates. Les syndicats du Canada continueront de faire pression sur le gouvernement sur l’assurance-médicaments et l’élargissement de la transition juste dans les semaines et les mois à venir, conclut Madame Bruske. Quand les partis collaborent avec nous et font passer les personnes avant la politique, les travailleurs et travailleuses peuvent prospérer plutôt que simplement survivre. »

Pour obtenir une entrevue, veuillez communiquer avec :
Relations avec les médias, CTC
media@clcctc.ca
613-526-7426