AB Science annonce la poursuite de l’étude de phase 2 évaluant le masitinib en combinaison avec l’isoquercétine dans le traitement du COVID-19, suite à l’avis formulé par le comité indépendant de revue des données (IDMC).

Paris, FRANCE


COMMUNIQUE DE PRESSE

RECOMMANDATION FAVORABLE DU COMITE INDEPENDANT DE REVUE DES DONNEES DE POURSUIVRE L’ETUDE DE PHASE 2 EVALUANT LE MASITINIB EN COMBINAISON AVEC L’ISOQUERCETINE DANS LE TRAITEMENT DU COVID-19

Paris, 28 avril 2022, 8h

AB Science SA (Euronext - FR0010557264 - AB) annonce aujourd'hui la poursuite de l’étude de phase 2 évaluant le masitinib en combinaison avec l’isoquercétine dans le traitement du COVID-19, suite à l’avis formulé par le comité indépendant de revue des données (IDMC).

Cette étude (AB20001) de phase 2 randomisée (1:1), ouverte, vise à évaluer la tolérance et l'efficacité du masitinib associé à l'isoquercétine chez les patients hospitalisés atteints de
COVID-19 modéré (niveau de 4 de l’échelle ordinale à 7 points de l’OMS) ou sévère (niveau 5). L'étude doit recruter 200 patients (âgés de plus de 18 ans et sans limite supérieure d'âge).

L'objectif principal est d'améliorer l'état clinique des patients après 15 jours de traitement, mesuré selon l’échelle ordinale à 7 points de l’OMS.

L’analyse intérimaire a été réalisée avec un tiers des patients ayant été évalués, conformément à ce qui avait été planifié. Elle avait pour objet d’évaluer la tolérance et l’efficacité du traitement.

L’IDMC recommande de poursuivre sans restriction l’étude chez les patients modérés (niveau 4, c’est-à-dire patients hospitalisés avec apport d’oxygène <6 L/min avec maintien du SpO2 ≥92%).

Conformément à cet avis, AB Science a pris la décision de poursuivre l’étude uniquement chez les patients modérés. L’étude est donc à présent planifiée pour inclure 200 patients au niveau 4 de l’échelle ordinale.

Le Professeur Olivier Hermine, président du comité scientifique d'AB Science a déclaré : « Cette recommandation est en ligne avec notre attente car nous pensons qu’une meilleure efficacité peut être obtenue lorsque le traitement est initié avant que les patients ne soient à un stade sévère de la maladie. La combinaison du masitinib avec l’isoquercétine est basée sur un solide rationnel scientifique et reste une option crédible dans la recherche de traitements permettant d’empêcher l’évolution vers des formes sévères et potentiellement mortelles de la maladie ».

Une seconde étude de phase 2 (étude AB21002), qui évalue l’activité antivirale du masitinib est également en cours. Elle inclut des patients non hospitalisés présentant des facteurs de risques, ainsi que des patients hospitalisés atteints de COVID-19 modéré, cette dernière catégorie étant similaire à celle de l’étude AB20001.

A propos du critère principal de l’étude
L'échelle ordinale à 7 points pour l'état clinique est la suivante : 1. Non hospitalisé, aucune limitation des activités ; 2. Non hospitalisé, limitation des activités ; 3. Hospitalisé, ne nécessitant pas d'oxygène supplémentaire ; 4. Hospitalisé, nécessitant de l'oxygène supplémentaire ; 5. Hospitalisé, sur une ventilation non invasive ou des dispositifs à oxygène à haut débit ; 6. Hospitalisé, sous ventilation mécanique invasive ou ECMO ; 7. Mort.

À propos d'AB Science
Fondée en 2001, AB Science est une société pharmaceutique spécialisée dans la recherche, le développement, et la commercialisation d'inhibiteurs de protéines kinases (IPK), une classe de protéines ciblées dont l'action est déterminante dans la signalisation cellulaire. Nos programmes ne ciblent que des pathologies à fort besoin médical, souvent mortelles avec un faible taux de survie, rares, ou résistantes à une première ligne de traitement.
AB Science a développé en propre un portefeuille de molécules et la molécule phare d'AB Science, le masitinib, a déjà fait l'objet d'un enregistrement en médecine vétérinaire et est développée chez l’homme en oncologie, dans les maladies neurodégénératives, dans les maladies inflammatoires et dans les maladies virales. La Société a son siège à Paris et est cotée sur Euronext Paris (Ticker : AB).

Plus d'informations sur la Société sur le site Internet : www.ab-science.com

Déclarations prospectives – AB Science
Ce communiqué contient des déclarations prospectives. Ces déclarations ne constituent pas des faits historiques. Ces déclarations comprennent des projections et des estimations ainsi que les hypothèses sur lesquelles celles-ci reposent, des déclarations portant sur des projets, des objectifs, des intentions et des attentes concernant des résultats financiers, des événements, des opérations, des services futurs, le développement de produits et leur potentiel ou les performances futures.
Ces déclarations prospectives peuvent souvent être identifiées par les mots « s'attendre à », « anticiper », « croire », « avoir l'intention de », « estimer » ou « planifier », ainsi que par d'autres termes similaires. Bien qu’AB Science estime que ces déclarations prospectives sont raisonnables, les investisseurs sont alertés sur le fait que ces déclarations prospectives sont soumises à de nombreux risques et incertitudes, difficilement prévisibles et généralement en dehors du contrôle d’AB Science qui peuvent impliquer que les résultats et événements effectifs réalisés diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés, induits ou prévus dans les informations et déclarations prospectives. Ces risques et incertitudes comprennent notamment les incertitudes inhérentes aux développements des produits de la Société, qui pourraient ne pas aboutir, ou à la délivrance par les autorités compétentes des autorisations de mise sur le marché ou plus généralement tous facteurs qui peuvent affecter la capacité de commercialisation des produits développés par AB Science ainsi que ceux qui sont développés ou identifiés dans les documents publics publiés par AB Science. AB Science ne prend aucun engagement de mettre à jour les informations et déclarations prospectives sous réserve de la réglementation applicable notamment les articles 223-1 et suivants du règlement général de l’AMF.

Pour tout renseignement complémentaire, merci de contacter :

AB Science 

Communication financière
investors@ab-science.com

Relations Médias France
NewCap
Arthur Rouillé
arouillé@newcap.fr
+33 (0)1 44 71 00 15

Relations Médias Etats-Unis
RooneyPartners
Kate Barrette
kbarrette@rooneypartners.com

+1 212 223 0561

Pièce jointe



Attachments

CP Covid VFR VF