Osisko annonce des livraisons, des produits et une marge brute préliminaires records pour le deuxième trimestre de 2022

Montreal, Quebec, CANADA


MONTRÉAL, 12 juill. 2022 (GLOBE NEWSWIRE) -- Redevances Aurifères Osisko Ltée (la « Société » ou « Osisko ») (TSX et NYSE : OR) a le plaisir de fournir une mise à jour sur ses livraisons du second trimestre de 2022, ses produits et sa marge monétaire, ainsi que sur les progrès récents de ses actifs liés au segment des redevances et des flux de métaux.

RÉSULTATS PRÉLIMINAIRES DU SECOND TRIMESTRE DE 2022

Osisko a gagné approximativement 22 240 onces d’équivalent d’or1 attribuables au cours du second trimestre de 2022, représentant des livraisons records pour la Société depuis sa création en 2014.

Osisko a enregistré des produits préliminaires records, issus des redevances et des flux, de 51,5 millions de dollars CA durant le second trimestre et des coûts des ventes préliminaires (excluant l’épuisement) de 3,7 millions de dollars CA, résultant en une marge monétaire2 record de 47,8 millions de dollars CA, ou environ 93 %

Osisko fournira tous les détails financiers et relatifs à la production par la publication de ses résultats du second trimestre de 2022 après la clôture des marchés le mardi 9 août 2022, suivi d’une conférence téléphonique le mercredi 10 août à 10h00 HE. De plus amples détails sont fournis à la fin de ce communiqué.

Sandeep Singh, président et chef de la direction d’Osisko, a commenté : « Notre portefeuille de redevances et de flux a enregistré des records à plusieurs égards au second trimestre, notamment en ce qui concerne les livraisons d’équivalents d’onces d’or et les marges monétaires. Nous continuons à prévoir de nouvelles augmentations des livraisons au cours du second semestre de l'année, à mesure que l’accroissement de la production à Mantos et à Eagle progressent vers leur capacité nominale. Dans une période de volatilité accrue dans le secteur minier et d'augmentation des coûts dans tous les secteurs de l'économie, notre modèle économique protégé contre l'inflation continue de prospérer. »

MISE À JOUR DU PORTEFEUILLE D’ACTIFS

Mise à jour concernant la transaction CSA

Le 1er juin, Metals Acquisition Corp. (« MAC ») a publié une étude technique pour la mine CSA (« CSA ») en Nouvelle-Galles du Sud, Australie. Ceci fait suite à l'annonce faite par MAC en mars qu'elle avait conclu un accord définitif avec une filiale de Glencore plc pour l'acquisition de CSA (la « transaction d'acquisition »). L'étude suggère le potentiel d'une durée de vie minière de plus de 15 ans, ainsi que le potentiel d'exploration important sur le vaste ensemble de terrains.

MAC est en processus afin de compléter les exigences réglementaires en matière de déclaration et de conclure les arrangements financiers nécessaires à la conclusion de transaction d'acquisition. La clôture de la transaction d'acquisition est soumise, entre autres, à l'approbation des actionnaires de MAC, et devrait être réalisée au quatrième trimestre de 2022.

Osisko Bermuda Limited (« OBL »), une filiale en propriété exclusive de la Société, a conclu une entente avec MAC relativement à un flux d'argent de 90 millions de dollars américains pour faciliter l'acquisition par MAC de la mine CSA. La clôture du flux d'argent est assujettie, entre autres, à la clôture de la transaction d'acquisition.

OBL a également accordé à MAC une option mutuelle lui permettant d'obtenir un produit initial supplémentaire de 100 millions de dollars américains par la vente d'un flux de cuivre, sous réserve de l'établissement des conditions définitives par les parties. MAC a accordé à OBL un droit de premier refus pour l'achat de redevances ou de flux sur tout actif appartenant à MAC pendant trois ans après la clôture de la transaction d'acquisition.

Mise à jour concernant Canadian Malartic

Le 7 juillet, Yamana Gold Inc. (« Yamana ») a annoncé que Canadian Malartic avait produit 174 372 onces d'or au cours du deuxième trimestre, en avance sur le plan. L'obtention des permis pour le projet Odyssey se déroule comme prévu, tandis que la construction est en bonne voie et respecte le budget; la première production d'Odyssey South est prévue pour le premier trimestre de 2023. Quinze foreuses sont actives sur la propriété, dont trois foreuses souterraines qui effectuent des forages intercalaires sur le gisement d'Odyssey South et 12 foreuses de surface qui se concentrent sur le forage intercalaire et l'expansion de la minéralisation d'East Gouldie. Le fonçage du puits devrait commencer au quatrième trimestre de 2022.

Le 28 avril, Yamana a indiqué qu'elle croyait fermement qu'au cours de sa période de perspective de 10 ans, les efforts d'exploration mèneraient à davantage de zones minières qui lui permettront de tirer parti de la capacité disponible de l'usine, ce qui se traduirait par un traitement du minerai qui dépasserait 20 000 tonnes par jour, et la production durable dépasserait alors considérablement le plan de production initial de 500 000 à 600 000 onces d’or par an.

Agnico Eagle : mises à jour concernant Kirkland Lake

Le 28 avril, Mines Agnico Eagle Limitée (« Agnico Eagle ») a confirmé qu'elle évaluait l'intégration potentielle du gisement AK et du projet Upper Beaver avec l'infrastructure régionale existante à Kirkland Lake. Au cours du premier trimestre de 2022, Agnico Eagle a progressé dans le développement d'une rampe d'exploration à partir de l'infrastructure existante de Macassa vers le gisement AK. La rampe est associée à une campagne d'exploration qui devrait être achevée en 2022 afin de mieux délimiter le gisement et de comprendre comment les ressources minérales du gisement AK pourraient compléter l'alimentation de l'usine Macassa, potentiellement à partir de 2024.

Le forage intercalaire du gisement AK à partir de la surface a été lancé au premier trimestre de 2022, ciblant l'une des zones de ressources minérales à teneur plus élevée où le trou historique KLAKC15-87 a intercepté 8,8 grammes par tonne (« g/t ») d'or sur 14,0 mètres (longueur de carotte) à une profondeur de 104 mètres. Des forages d'exploration sont également en cours à Upper Beaver pour étudier de nouvelles zones minéralisées en profondeur, le long de l'axe latéral. Le forage récent semble avoir rencontré une nouvelle zone de minéralisation à 500 mètres au sud-est de la principale zone minéralisée.

Mise à jour concernant Osisko Développement Corp.

Le 24 mai, Osisko Développement Corp. (« Osisko Développement ») a annoncé les résultats d'une évaluation économique préliminaire (« EEP ») pour le projet aurifère Cariboo, dans le centre de la Colombie-Britannique. L'EEP illustre le potentiel d'une mine d'or souterraine à grande échelle et à faible coût, avec une production annuelle moyenne d'environ 236 000 onces d'or à un coût de maintien tout compris par once de 962 $ US sur une durée de vie initiale de la mine de 12 ans.

Le 30 mai, Osisko Développement a conclu l'acquisition précédemment annoncée de Tintic Consolidated Mines LLC (« TCM »). TCM possède la mine test Trixie (« Trixie »), ainsi que des claims miniers couvrant plus de 17 000 acres (incluant 14 200 acres enregistrés) dans le district minier historique de Tintic, au centre de l'Utah (collectivement avec Trixie, le « projet Tintic »). Osisko Développement étend actuellement le développement souterrain et utilise une foreuse au diamant souterraine et une foreuse à circulation inverse en surface pour aider à délimiter une première estimation des ressources minérales. Parallèlement, Osisko Développement a l’intention de compléter des études techniques avancées afin de générer des cibles additionnelles en surface et sous terre, d'effectuer des tests métallurgiques, des travaux géotechniques et des études environnementales afin de justifier la poursuite du développement et d'augmenter la production à Trixie par le biais d'une expansion à faibles dépenses en capital.

Simultanément à la clôture de l'acquisition de TCM, Osisko Développement a annoncé que TCM avait conclu une entente avec OBL pour un flux sur les métaux produits par le projet Tintic. En vertu de ce flux, OBL versera un paiement initial en espèces à TCM totalisant 20 millions de dollars américains en échange de 2,5 % de tous les métaux produits par le projet Tintic à un prix d'achat correspondant à 25 % du cours des métaux concernés. Lorsque 27 150 onces d'or raffiné auront été livrées, le flux diminuera à 2,0 % pour tous les métaux produits. La clôture de la transaction devrait avoir lieu au troisième trimestre.

Le 30 juin, Osisko Développement a publié une mise à jour de l’estimation des ressources sur le projet San Antonio. Les ressources indiquées comprennent 14,9 Mt à une teneur de 1,2 g/t d'or pour 576,000 onces et les ressources inférées comprennent 16,6 Mt à une teneur de 1,02 g/t d'or pour 544,000 onces. Les ressources sont limitées à un segment de 2,8 km de long de la tendance prospective de 10 km de long. Osisko Développement a terminé la construction d’une aire de lixiviation en tas et d'une usine de carbone en colonne pour traiter 1,1 Mt de stock de minéralisation avec une teneur moyenne de 0,57 g/t d’or. Osisko prévoit les premières livraisons d'or de San Antonio au début du troisième trimestre.

Au cours du deuxième trimestre, Osisko Développement a clôturé ses deux placements privés de reçus de souscription annoncés précédemment pour un produit total de 167,7 millions de dollars américains et a annoncé que ses actions ordinaires ont commencé à se négocier à la Bourse de New York sous le symbole « ODV ». En date du 30 juin, Osisko détenait environ 44,1% d'Osisko Développement.

Étude d’expansion de la Phase 3+ d’Island Gold

Le 29 juin, Alamos Gold Inc. (« Alamos ») a publié les résultats de l'étude d'expansion P3+ de la mine Island Gold, qui prévoit une augmentation de la production à 2 400 tonnes par jour, contre 1 200 tonnes par jour actuellement. Il s'agit d'une augmentation par rapport à l'étude de 2021, qui prévoyait une production de 2 000 tonnes par jour, et qui sera rendue possible par un nouveau puits d'une profondeur initiale de 1 373 mètres. Cette nouvelle EEP estime une production moyenne d'or de 287 240 onces par an pendant 13 ans à partir de 2026. L'inventaire minéral considéré dans l'étude comprend des réserves probables de 4,1 Mt à une teneur de 10,1 g/t d'or pour 1,1 Moz et des ressources inférées de 8,3 Mt à une teneur de 11,3 g/t d'or pour 3,0 Moz. Les travaux de terrassement et la construction de l'infrastructure de surface du puits ont débuté, le fonçage du puits devant commencer au second semestre 2023. Alamos prévoit de continuer à explorer agressivement en profondeur et latéralement pour étendre les ressources, y compris 57,5 km de forage prévus pour 2022. Osisko verra son taux de redevance moyen augmenter à une redevance NSR combinée de 2,25 % en fonction du plan minier Island Gold Phase 3+ d'Alamos.

Un graphique accompagnant ce communiqué est disponible à https://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/c6e6e583-b987-4b15-95a3-36fb23b32e08/fr

Source: https://www.alamosgold.com/news-and-events/default.aspx#news--widget

Capstone évalue l'expansion de Mantos Blancos

Au cours du trimestre, Capstone Copper Corp. (« Capstone ») a poursuivi l’accroissement de la production à la suite de l'expansion de Mantos Blancos, qui passera de 4,2 Mt par an à 7,3 Mt par an. L'accent reste mis sur l'optimisation et la réalisation des objectifs de débit et de récupération soutenus au troisième trimestre 2022.

Le 12 mai, Capstone a confirmé l'analyse en cours d'une nouvelle augmentation potentielle de la production de l'usine de concentration de sulfure de Mantos Blancos de 7,3 Mt par an à 10,0 Mt par an en utilisant les broyeurs à boulets et l'équipement de traitement existants (actuellement inutilisés/sous-utilisés). Une étude de faisabilité sur la phase II du projet Mantos Blancos devrait être achevée en 2022.

Mise à jour concernant Victoria Gold

Le 12 juillet, Victoria Gold Corp. (« Victoria ») a annoncé une production d'or de 32 055 onces au second trimestre pour la mine Eagle (« Eagle »). Le minerai extrait et empilé ainsi que la production d'or étaient en ligne avec le second trimestre de 2021. Les opérations de concassage et d'empilage ont été affectées pendant environ 5 jours en raison de la perturbation du réseau électrique principal du Yukon due aux feux de forêt dans la région. Une fois le service électrique rétabli, les opérations et les taux de production sont revenus à la normale. Comme les années précédentes, Victoria continue de s'attendre à une croissance significative de la production d'or au cours du second semestre de cette année. L'objectif de 165 000 à 190 000 onces a été réitéré.

Victoria a poursuivi l’analyse détaillée concernant l’ingénierie et l'approvisionnement en équipement afin de permettre le début de la construction du « Projet 250 » au cours du second semestre de 2022. Le « Projet 250 » vise à augmenter la production annuelle moyenne d'or d'Eagle pour atteindre 250 000 onces d'or en 2023. La présentation de l'entreprise faite par Victoria en mai dernier décrit également le « Projet 2040 », qui illustre les possibilités d'expansion de la mine Eagle en profondeur et latéralement. Parmi les récents résultats de forage, citons 1,22 g/t d'or sur 175 mètres.

Production d'or record à la mine Seabee

Le 3 mai, SSR Mining Inc. (« SSR ») a annoncé que la mine Seabee a produit une quantité record de 52 582 onces d'or au cours du premier trimestre 2022. L'augmentation de la production d'or est le résultat d'une teneur d'alimentation de l'usine de 17,8 g/t au cours du trimestre, soit une augmentation de 110 % par rapport à la même période en 2021, l'exploitation ayant accédé à la continuation d'une zone à très haute teneur à l'extérieur de la réserve minérale qui a été exploitée pour la première fois au deuxième trimestre de 2021. Seabee a également bénéficié de la poursuite des initiatives d'excellence opérationnelle qui ont permis d'améliorer les performances de la mine au premier trimestre, notamment un record trimestriel de 102 528 tonnes extraites (environ 1 150 tonnes par jour). Les teneurs devraient revenir plus près du plan (environ 9,2 g/t) jusqu'à la fin de l'année 2022. Suite à la performance trimestrielle record, Seabee se rapproche de l'extrémité supérieure de la prévision de production d'or de la mine (115 000 à 125 000 onces d’or).

Redémarrage du flux Renard

Osisko a reçu des paiements réguliers de son flux de diamants Renard suite à la réactivation de ce dernier le 30 avril dernier. Au cours du deuxième trimestre, Renard a vendu 459 848 carats à un prix moyen de 124 $US par carat. Les onces d’équivalent d’or attribuables à Osisko provenant de Renard ont totalisé 2 934 onces pour le trimestre.

Accroissement de la production à Ermitaño

Le 18 avril, First Majestic Silver Corp. (« First Majestic ») a annoncé que 114 190 tonnes de minerai à 4,98 g/t d'or et 45 g/t d'argent avaient été traitées par la mine Ermitaño à l'usine de traitement de Santa Elena, soit une augmentation de 10 % par rapport au trimestre précédent. Les volumes plus élevés sont le résultat de forts taux de développement souterrain alors que la mine poursuit son accroissement de production prévu en 2022. First Majestic prévoit des taux de production plus élevés à mesure que les nouveaux gradins de production sont préparés et mis en production d'ici la fin de l'année. First Majestic a continué à faire avancer la construction d'un double circuit à l'usine de traitement de Santa Elena, qui vise à augmenter les performances de lixiviation et les récupérations métallurgiques du minerai d'Ermitaño. Au total, cinq appareils de forage ont été utilisés pendant le trimestre.

Accroissement de la production à Santana

Le 31 mai, Minera Alamos Inc. (« Minera Alamos ») a annoncé la poursuite du développement de la zone principale de Nicho, le transport et les routes d'accès étant en grande partie terminés, ainsi que l'enlèvement de la végétation et de la couverture de surface limitées. Après le lancement des activités minières et l'ouverture des zones de travail de la fosse, l'échelle beaucoup plus grande de la zone principale de Nicho, comparée à la fosse de démarrage actuelle de Nicho Norte, contribuera à amener les taux d'exploitation du projet aux niveaux prévus pour l'ensemble de l'exploitation commerciale. Le matériel minéralisé initial de la zone principale de Nicho devrait être empilé sur le champ de lixiviation de Santana au fur et à mesure que les opérations avancent au cours de la seconde moitié de l'année et contribuera à augmenter les taux de production d'or. À ce jour, l'or extrait et empilé sur le champ de lixiviation totalise environ 18 000 onces, dont environ 7 000 onces d'or récupérées sous forme de concentré. Les opérations du mois de mai ont subi les effets saisonniers de la sécheresse sévère et continue qui a affecté Sonora pendant la majeure partie des deux dernières années. La prochaine saison des pluies (fin juin-septembre) devrait recharger les réservoirs d'eau et permettre d'accélérer la récupération de l'or empilé sur les aires de lixiviation au troisième trimestre.

Western Copper and Gold publie une étude de faisabilité sur le projet Casino

Western Copper and Gold Corporation (« Western Copper ») a annoncé les résultats d'une étude de faisabilité sur le projet Casino, au Yukon. Le projet a une durée de vie estimée à 27 ans et sera développé par une exploitation minière conventionnelle à ciel ouvert avec des composantes de lixiviation en tas et de flottation. L'étude de faisabilité prévoit des revenus annuels moyens de 951 millions de dollars canadiens au cours des quatre premières années et de 517 millions de dollars canadiens par an par la suite. Western Copper continue de collaborer avec son investisseur stratégique, Rio Tinto, et ses partenaires des Premières nations pour faire avancer le projet vers la soumission de la déclaration environnementale et socio-économique à la mi-2023.

Résultats des forages à Windfall

Au cours du deuxième trimestre, Minière Osisko Inc. (« Minière Osisko ») a publié des résultats de forage pour le projet Windfall au Québec, incluant 293 g/t d'or sur 11,0 mètres, 26,3 g/t d'or sur 15,8 mètres et 243 g/t d'or sur 2,8 mètres. Ces intervalles permettent de préciser la continuité de la minéralisation connue et d'accroître les ressources. Le 23 juin, Minière Osisko a annoncé qu'elle avait fermé sa base de données de sondages du projet Windfall en vue d'une mise à jour de l'estimation des ressources minérales prévue pour le quatrième trimestre de 2022. La mise à jour de l'estimé des ressources minérales constituera la base de l'étude de faisabilité prévue du projet Windfall, dont la livraison est prévue pour la fin de 2022.

Découverte d'une pegmatite à lithium sur la propriété FCI

Le 28 avril, Patriot Battery Metals Inc. (« Patriot ») a confirmé la présence de larges zones de pegmatite à lithium sur une longueur de 1,4 km sur le projet Corvette. Le corps de pegmatite reste ouvert au sud-ouest, au nord-est et en profondeur, les forages réalisés à ce jour montrant une continuité entre plusieurs pegmatites affleurantes. La majorité des sondages réalisés par Patriot sur le projet Corvette se trouvent sur la propriété FCI, et les résultats sont soulignés par 1,25 % Li2O et 194ppm Ta2O5 sur 58 mètres et 1,25 % Li2O et 117ppm Ta2O5 sur 155 mètres. La minéralisation est située dans la région de la Baie James au Québec et à moins de 15 km de toutes les routes et lignes électriques saisonnières. Osisko détient une redevance de 2 % NSR (3,5 % pour l'or) sur la propriété FCI de Patriot.

POINTS SAILLANTS SUPPLÉMENTAIRES

  1. Calibre Mining (redevance NSR de 4 % sur la mine Pan) a recoupé 1,29 g/t d'or sur 18,3 mètres sur la cible Dynamite et 1,01 g/t d'or sur 9,1 mètres sur la cible Pegasus.

  2. Shanta Gold (redevance NSR de 2% sur West Kenya) a commencé les travaux de faisabilité en mai et a recoupé 46,7 g/t d'or sur 13,8 mètres à Bushiangala.

  3. Westhaven Gold (redevance NSR de 2 % sur Shovelnose) a recoupé 37,2 g/t d'or et 209,5 g/t d'argent sur 23,03 mètres dans la zone FMN.

  4. Eagle Mountain Mining (redevance NSR de 3% sur Oracle Ridge) a recoupé 1,56 % de cuivre, 14,15 g/t d'argent et 0,32 g/t d'or sur 60,7 mètres.

  5. Gold Bull Resources (redevance NSR variant entre 0.45 % et 5%) a recoupé 1,12 g/t d'or sur 51,8 mètres à Silica Ridge.

  6. American West (redevance NSR de 1.5% sur West Desert) a recoupé un total de 105 mètres de minéralisation dans un seul trou de forage, dont 8,46 % de zinc, 0,17 % de cuivre, 0,11 g/t d'or, 10,6 g/t d'argent et 55,6 g/t d'indium sur 26,52 mètres.

  7. Cornish Metals (redevance NSR de 0.5% sur United Downs) a recoupé 2,42 mètres de 2,88 % d'étain et 1,43 % de zinc sur la cible de Trenares au Royaume-Uni.

  8. Poseidon Nickel (redevance NSR de 0.76% sur Silver Swan et Golden Swan) a fait état d'une mise à jour de l’estimé des ressources comprenant 250 kt de ressources indiquées à 7,1 % de nickel et 5 kt de ressources présumées à 2,73 % de nickel ; une étude de faisabilité pour le redémarrage de la mine est attendue en septembre.

  9. Minière O3 (redevance NSR variant de 0.435 % à 2 % sur Marban) a fourni une mise à jour de l'étude de préfaisabilité en cours pour le projet Marban, y compris des recommandations pour augmenter le débit et les récupérations métallurgiques.

RÉSULTAT DU SECOND TRIMESTRE DE L’ANNÉE 2022 ET DÉTAILS RELATIFS À LA CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE

Osisko fournit également un avis de publication des résultats du second trimestre de l’année 2022 et les détails relatifs à la conférence téléphonique.

Publication des résultats du second trimestre de l’année 2022 :Mardi, le 9 août 2022, après la
fermeture des marchés
  
Conférence téléphonique :Mercredi, le 10 août 2022, 10:00 HE
  
Numéros de téléphone :Sans frais en Amérique du Nord: 1-888-396-8049
Appels locaux et internationaux : 1-416-764-8646
ID de la conférence : 28077702
  
Reprise (disponible jusqu’au 17 août 2022 à 23:59 HE) :Sans frais en Amérique du Nord : 1-877-674-7070
Appels locaux et internationaux : 1-416-764 8692
Code d’accès : 077702#
  
 Reprise également disponible sur notre site web au
www.osiskogr.com

Notes:

Les chiffres présentés dans ce communiqué de presse, incluant les produits et les coûts des ventes, n’ont pas été audités et pourraient être modifiés. Comme la Société n’a pas encore terminé ses procédures de clôture de trimestre, l’information financière anticipée présentée dans ce communiqué de presse est préliminaire, assujettie à des ajustements finaux de clôture du trimestre et peuvent changer de façon importante.

(1)   Onces d’équivalent d’or

Les onces d’équivalent d’or sont calculées trimestriellement et comprennent les redevances, les flux et les ententes d’écoulement. L’argent (Ag) provenant d’ententes de redevances et de flux a été converti en onces d’équivalent d’or en multipliant le nombre d’onces d’argent par le prix moyen de l’argent pour la période, puis divisé par le prix moyen de l’or pour la période. Les diamants, les autres métaux et les redevances en trésorerie ont été convertis en onces d’équivalent d’or en divisant le produit associé par le prix moyen de l’or pour la période. Les ententes d’écoulement ont été converties en utilisant l’équivalent du règlement financier divisé par le prix moyen de l’or pour la période.

Prix moyen des métaux et taux de change

 Trois mois terminés
le 30 juin
  
 2022 2021  
    
Or (i)1 871 $1 816 $ 
Argent (ii)22,60 $26,69 $ 
    
Taux de change ($ US/$ Can) (iii)1,2768 1,2282  

                  (i)   Prix pm en dollars américains selon le London Bullion Market Association.
                  (ii)   Prix en dollars américains selon le London Bullion Market Association.
                  (iii)   Taux quotidien de la Banque du Canada.

(2)   Mesures non conformes aux IFRS

Osisko a inclus certaines mesures de performance dans ce communiqué de presse, lesquelles ne sont pas des mesures normalisées prescrites en vertu des Normes internationales d’information financières ou International Financial Reporting Standards (IFRS), incluant la marge monétaire en dollars et en pourcentage. La présentation de ces mesures non conformes aux IFRS vise à fournir de l’information supplémentaire et ne doivent pas être considérées seules ou comme substituts aux mesures de performance préparées en conformité avec les IFRS. Ces mesures ne suggèrent pas nécessairement des profits d’opérations ou flux de trésorerie issus des opérations, tel que déterminé selon les IFRS. Comme les opérations d’Osisko sont principalement axées sur les métaux précieux, la Société présente la marge monétaire parce qu’elle croit que certains investisseurs utilisent cette information afin d’évaluer la performance de la Société en comparaison avec d’autres sociétés minières de l’industrie des métaux précieux qui présentent les résultats de façon similaire. Toutefois, d’autres sociétés peuvent calculer ces mesures non conformes aux IFRS de façon différente.

La marge monétaire (en dollars) représente les produits issus des redevances et des flux moins les coûts des ventes (excluant l’épuisement). La marge monétaire (en pourcentage) représente la marge monétaire (en dollars) divisée par les produits issus des redevances et des flux.

  Trois mois terminés
le 30 juin 2022
 
   
 Produits51 545 $
 Moins : coût des ventes(3 756 $) 
 Marge monétaire (en dollars)47 789 $
 Marge monétaire (en pourcentage des produits)93 %

Personne qualifiée

Le contenu scientifique et technique du présent communiqué a été révisé et approuvé par Guy Desharnais, Ph.D., géo., vice-président, évaluation de projets chez Redevances Aurifères Osisko, et « personne qualifiée » en vertu du Règlement 43-101 sur l’information concernant les projets miniers (le « Règlement 43-101 »)

Dans ce communiqué de presse, Osisko s'appuie sur des informations divulguées publiquement par d’autres émetteurs et par des tiers concernant ses actifs et, par conséquent, n'assume aucune responsabilité quant à ces divulgations publiques par des tiers.

À propos de Redevances Aurifères Osisko Ltée

Redevances Osisko est une société de redevances intermédiaire de métaux précieux axée sur les Amériques qui a débuté ses activités en juin 2014. Redevances Osisko détient un portefeuille de plus de 165 redevances, flux de métaux et conventions d’achat de la production de métaux précieux. Le portefeuille de Redevances Osisko s’appuie sur son actif clé, une redevance de 5 % NSR sur la mine Canadian Malartic, laquelle est la plus importante mine aurifère au Canada.

Le siège social d’Osisko est situé au 1100, avenue des Canadiens-de-Montréal, bureau 300, Montréal Québec H3B 2S2.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter Redevances Aurifères Osisko Ltée :

Heather Taylor
Vice-présidente, relations aux investisseurs
Tél: (514) 940-0670 ext. 105
Courriel : htaylor@osiskogr.com
 

Énoncés prospectifs

Certains énoncés contenus dans ce communiqué de presse peuvent être considérés comme des « énoncés prospectifs », au sens de la loi américaine Private Securities Litigation Reform Act de 1995 et comme des « informations prospectives » au sens de la législation canadienne applicable en matière de valeurs mobilières. Compte tenu de leur nature, ces énoncés prospectifs obligent Osisko à poser certaines hypothèses et comportent nécessairement des risques connus et inconnus ainsi que des incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats prévus ou attendus. Les énoncés prospectifs ne comportent aucune garantie de performance. Ces énoncés prospectifs peuvent notamment comprendre, mais sans s’y limiter, des énoncés liés aux événements ou performances futurs, la réalisation des bénéfices anticipés découlant des investissement d’Osisko, la performance générale des actifs d’Osisko et au résultat des activités d’exploration, de développement et de production ainsi que des projets d’expansion concernant les propriétés dans lesquelles Osisko détient une redevance, un flux ou un autre intérêt. Des mots tels que « peut », « serait de nature à », « sera », « serait », « pourrait », « s’attend à », « suggère », « apparaît », « croit », « prévoit », « anticipe », « à l’intention de », « évalue », « cible », « estime », « continue », ou leur forme négative ou toute autre terminologie semblable, ainsi que les termes habituellement utilisés au futur et au conditionnel, identifient des énoncés prospectifs. L’information contenue dans les énoncés prospectifs est fondée sur des hypothèses importantes ayant permis de tirer une conclusion ou d’effectuer une prévision ou une projection, incluant, sans s’y limiter, les perceptions de la direction des tendances historiques, des conditions actuelles et de l’évolution future, l’exploitation continue des propriétés dans lesquelles Osisko détient une redevance, un flux ou un autre intérêt par les exploitants de ces propriétés d’une manière conforme à la pratique antérieure, l’exactitude des déclarations et divulgations publiques faites par les exploitants de ces propriétés, l’absence de changement défavorable important dans le cours des produits sous- jacents au portefeuille d’actifs, l’absence de développement défavorable à l’égard d’une propriété importante dans laquelle Osisko détient une redevance, un flux ou un autre intérêt, l’exactitude des expectatives divulguées publiquement concernant le développement des propriétés sous-jacentes qui ne sont pas encore en production et l’absence de tout autre facteur qui pourrait entraîner des actions, des événements ou des résultats différents de ceux prévus, estimés ou visés. Osisko considère que ses hypothèses sont raisonnables compte tenu de l’information disponible, mais elle avertit le lecteur que ses hypothèses à l’égard d’événements futurs dont plusieurs échappent à son contrôle, pourraient se révéler inexactes puisqu’elles sont soumises à des risques et à des incertitudes qui touchent Osisko et ses activités. Ces risques et incertitudes incluent, entre autres, que l’information financière présentée dans ce communiqué de presse est préliminaire et pourrait faire l’objet d’ajustements, la poursuite réussie des activités minières au Québec et plus particulièrement des opérations sous-jacentes aux actifs de la société, la performance des actifs d’Osisko, la croissance et les bénéfices découlant de son portefeuille d’investissements, les risques liés aux exploitants des propriétés dans lesquelles Osisko détient une redevance, un flux ou un autre intérêt, y compris les changements dans la propriété et le contrôle de ces exploitants; les risques liés au développement, à l’obtention de permis, aux infrastructures, aux difficultés d’exploitation ou techniques sur l’une des propriétés dans lesquelles Osisko détient une redevance, un flux ou un autre intérêt, l’influence des développements macroéconomiques ainsi que l’impact et les réponses des gouvernements concernés à la pandémie de COVID-19 et l’efficacité de ces réponses. Dans ce communiqué de presse, Osisko s'appuie sur des informations divulguées publiquement par d’autres émetteurs et par des tiers concernant ses actifs et, par conséquent, n'assume aucune responsabilité quant à ces divulgations publiques par des tiers.

Pour plus de détails au sujet de ces facteurs et hypothèses ainsi que des autres facteurs et hypothèses qui sous-tendent les énoncés prospectifs présentés dans le présent communiqué, se reporter à la rubrique « Facteurs de risque » de la dernière notice annuelle d’Osisko, déposée auprès des commissions en valeurs mobilières canadiennes et disponible en version électronique sous le profil de l’émetteur d’Osisko dans SEDAR (www.sedar.com), et déposée auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis et disponible en version électronique sous le profil de l’émetteur d’Osisko dans EDGAR (www.sec.gov). L’information prospective présentée dans le présent communiqué reflète les attentes d’Osisko au moment de l’émission du présent communiqué et pourrait changer après cette date. Osisko décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser tout énoncé prospectif, que ce soit à la suite de la réception de nouveaux renseignements, de la survenance d’événements futurs ou autrement, à l’exception de ce qui est exigé par la loi.


Profil de production de la mine Island Gold