Novartis continue le fort élan des principales marques de croissance, progresse dans ses initiatives stratégiques et confirme les prévisions de l’exercice 2022 pour le Groupe

Basel, SWITZERLAND


Annonce événementielle au sens de l’art. 53 RC

  • Chiffre d’affaires du T2 en hausse de +5% tcc1 (-1% USD)
    • Innovative Medicines (IM): hausse du chiffre d’affaires de +5% (tcc, -1% USD), avec une forte performance des principales marques de croissance, notamment Entresto (+33% tcc), Kesimpta (+270% tcc), Cosentyx (+12% tcc), Kisqali (+43% tcc) et Zolgensma (+26% tcc)
    • Sandoz: augmentation du chiffre d’affaires de +5% tcc (-3% USD), bénéficiant d’un retour à la dynamique normale des activités commerciales avec une croissance dans tous les domaines
  • Résultat opérationnel core1 du T2 en hausse de +5% tcc, (-2% USD), soutenu principalement par la hausse du chiffre d’affaires
  • Résultat opérationnel du T2 en baisse de -30% tcc, (-36% USD), principalement en raison des gains de cession de l’exercice précédent, d’une hausse des dépréciations d’actifs et des frais de restructuration. Le résultat net a baissé de -34% tcc (-41% USD) ou de -29% (tcc) hors impact du résultat de Roche2. Free cash-flow d’USD 3,3 milliards (-22% USD)
  • BPA core d’USD 1,56 au T2 +1% tcc (-6% USD); hors impact du résultat core de Roche, le BPA core a progressé de +10% (tcc)
  • Forte performance au S1 avec une augmentation du chiffre d’affaires de +5% tcc (0% USD) et de +7% tcc (+1% USD) du résultat opérationnel core:
    • Innovative Medicines a enregistré une hausse de +5% (tcc, 0% USD) de son chiffre d’affaires et de +6% tcc (-1% USD) de son résultat opérationnel core
    • Sandoz a affiché une hausse de +6% tcc (-1% USD) de son chiffre d’affaires et de +10% tcc (+5% USD) de son résultat opérationnel core
  • Le rachat d’actions à concurrence d’USD 15 milliards annoncé précédemment se poursuit; USD 9,4 milliards restant à exécuter
  • Notre nouveau modèle organisationnel centré sur 5 domaines thérapeutiques de base progresse; les économies de frais de vente, généraux et administratifs (SG&A) devraient atteindre environ USD 1,5 milliard d’ici 2024
  • Étapes clés de l’innovation au 2e trimestre:
    • Cosentyx homologué dans l’UE pour traiter l’arthrite infantile
    • Kymriah homologué aux Etats-Unis et dans l’UE pour le traitement du lymphome folliculaire récidivant ou réfractaire chez l’adulte
    • Scemblix a reçu un avis positif du CHMP pour traiter les adultes souffrant d’une leucémie myéloïde chronique à Ph+
  • Exercice 2022, confirmation des prévisions pour le Groupe. Revue à la hausse des prévisions pour Sandoz avec une croissance du chiffre d’affaires attendue à un chiffre bas et du résultat opérationnel core largement aligné sur celui de l’exercice précédent3

Bâle, le 19 juillet 2022 - En commentant les résultats du trimestre, Dr med. Vas Narasimhan, CEO de Novartis, a déclaré: «Novartis a réalisé un solide deuxième trimestre. Nos six moteurs de croissance sur le marché ayant un potentiel de chiffre d’affaires se chiffrant à plusieurs milliards (Cosentyx, Entresto, Zolgensma, Kisqali, Kesimpta et Leqvio) ont chacun progressé à deux chiffres au moins. Le pipeline au stade intermédiaire comprend plus de vingt actifs à potentiel élevé, qui sont en passe d’être homologués d’ici 2026. La performance de Sandoz nous permet d’augmenter ses prévisions pour l’exercice en cours et sa revue stratégique est en bonne voie. Notre modèle d’organisation resserrée progresse bien et devrait nous permettre d’économiser environ USD 1,5 milliard. Nous reconfirmons nos prévisions pour l’exercice 2022 et notre confiance dans la réalisation d’une croissance continue et d’une augmentation de la marge.»

Chiffres clés1

 T2 2022T2 2021 Variation en %  S1 2022S1 2021Variation en %
M USD M USD USDtcc M USDDM USDUSDtcc
Chiffre d’affaires net12 78112 956 -15 25 31225 36705
Résultat opérationnel2 2283 479 -36-30 5 0805 894-14-7
Résultat net16952 895 -41-34 3 9144 954-21-14
BPA (USD)0,771,29 -40-33 1,772,20-20-12
Free cash-flow3 3044 235 -22  4 2245 832-28 
Résultat opérationnel core4 2704 345 -25 8 3538 30217
Résultat net core3 4313 716 -8-1 6 6827 129-60
BPA core (USD)1,561,66 -61 3,023,17-52

1 Taux de change constants (tcc), résultats core et free cash-flow ne sont pas des mesures IFRS. Leur explication se trouve à la page 47 du Rapport financier intermédiaire simplifié. Sauf indication contraire, les taux de croissance mentionnés dans le présent communiqué se réfèrent à la même période de l’exercice précédent.

Le point sur la stratégie

Novartis est une entreprise centrée sur les médicaments, qui ne cesse d’approfondir son expérience dans cinq domaines thérapeutiques de base, à savoir la cardiologie/néphrologie, l’immunologie, les neurosciences, les tumeurs solides et l’hématologie. Nous nous sommes également renforcés dans les plateformes technologiques (thérapies géniques, thérapies cellulaires, thérapies par radioligands, dégradation ciblée des protéines et ARNx). De plus, nos activités sont équilibrées sur le plan géographique. Notre confiance dans la croissance de notre chiffre d’affaires à court et à moyen terme se justifie par les milliards de dollars susceptibles d’être générés par nos principales marques de croissance, soit Cosentyx, Entresto, Kesimpta, Zolgensma, Kisqali et Leqvio. Pour alimenter notre croissance jusqu’en 2030 et au-delà, nous disposons de plus de vingt actifs nouveaux possédant un potentiel important de chiffre d’affaires et susceptibles d’être homologués d’ci à 2026.

Novartis reste discipliné et centré sur l’actionnaire lorsqu’il s’agit d’allouer nos capitaux. En effet, nous équilibrons les investissements dans nos activités en investissant à l’interne et par des acquisitions créatrices de valeur, tout en restituant des capitaux à nos actionnaires par le biais de la croissance du dividende annuel et de rachats d’actions. Annoncé précédemment, notre rachat d’actions à concurrence d’USD 15 milliards se poursuit et USD 9,4 milliards restent à exécuter.

En avril dernier, nous avons annoncé un modèle d’organisation rationnalisé, destiné à soutenir l’innovation, la croissance et la productivité et dont la mise en place progresse bien. Grâce à ces changements, Novartis prévoit d’économiser environ USD 1,5 milliard par an à moyen et long terme sur les frais de vente, les frais généraux et administratifs (SG&A) d’ici à 2024. Ces économies contribueront à réaliser, à moyen et long terme, des marges core dans IM de l’ordre de 40% et d’investir dans notre pipeline.

La revue stratégique de Sandoz est en bonne voie et nous prévoyons une mise à jour d’ici à fin 2022 au plus tard.

Novartis continue de faire des pas importants pour gagner la confiance de la société et intègre systématiquement différentes stratégies d’accès pour montrer comment nous recherchons, développons et fournissons nos médicaments. Nous nous sommes engagés à produire à zéro émission net dans l’ensemble de notre chaîne de valeur d’ici à 2040. Au cours du trimestre écoulé, notre notation ESG par MSCI a augmenté à «AA», nous plaçant dans le quartile supérieur des entreprises de l’industrie pharmaceutique. En termes de culture d’entreprise pour devenir une organisation inspirée, curieuse et moins hiérarchisée, nous avons continué d’avancer de sorte à stimuler la performance et la compétitivité à long terme.

Résultats financiers

Deuxième trimestre

Au deuxième trimestre, le chiffre d’affaires net s’est élevé à USD 12,8 milliards (-1%, +5% tcc), soutenu par la croissance en volume se chiffrant à 12 points de pourcentage, impacté par l’érosion des prix se chiffrant à 4 points de pourcentage et par la concurrence des génériques se montant à 3 points de pourcentage.

Le résultat opérationnel s’est inscrit à USD 2,2 milliards (-36%, -30% tcc), principalement en raison d’une baisse des gains de cession de produits (USD 0,4 milliard) ainsi que d’une hausse des dépréciations d’actifs (USD 0,4 milliard) et des frais de restructuration (USD 0,3 milliard) essentiellement en lien avec l’implémentation du nouveau modèle organisationnel.

Le résultat net s’est chiffré à USD 1,7 milliard (-41%, -34% tcc), essentiellement à cause d’une baisse du résultat opérationnel. Hors impact du résultat de Roche, le résultat net s’est replié de -29% (tcc). Le BPA s’est monté à USD 0,77 (-40%, -33% tcc). Hors impact du résultat de Roche, le BPA a reculé de -27% (tcc).

Le résultat opérationnel core s’est inscrit à USD 4,3 milliards (-2%, +5% tcc), soutenu principalement par la hausse du chiffre d’affaires, en partie contrebalancée par la hausse des investissements dans la R&D ainsi que dans le marketing et la vente et par la baisse de la marge brute. La marge du résultat opérationnel core a atteint 33,4% du chiffre d’affaires net, diminuant de 0,1 point de pourcentage (+0,1 point de pourcentage tcc).

Le résultat net core s’est monté à USD 3,4 milliards (-8%, -1% tcc), car la croissance du résultat opérationnel core a été annihilée par la perte du résultat core de Roche. Hors impact du résultat core de Roche, le résultat net core a progressé de +8% (tcc). Le BPA core s’est inscrit à USD 1,56 (-6%, +1% tcc), bénéficiant de la baisse du nombre pondéré d’actions en circulation. Hors impact du résultat core de Roche, le BPA core a augmenté de +10% (tcc).

Le free cash-flow s’est inscrit à USD 3,3 milliards (-22% USD), contre USD 4,2 milliards un an auparavant, essentiellement en raison d’une diminution des gains de cession et de changements défavorables du fonds de roulement.

Innovative Medicines a enregistré un chiffre d’affaires net d’USD 10,5 milliards (-1%, +5% tcc), avec une contribution des volumes à la croissance se chiffrant à 13 points de pourcentage. Cette croissance a été soutenue principalement par la performance toujours forte de Entresto, Kesimpta, Cosentyx, Kisqali et Zolgensma. La concurrence des génériques a eu un effet négatif de 4 points de pourcentage dû essentiellement à Afinitor/Votubia, Gilenya (hors-USA), Gleevec/Glivec, Exjade et Sandostatine. Les prix ont aussi eu un effet négatif de 4 points de pourcentage. Le chiffre d’affaires a atteint USD 3,9 milliards (+6%) aux Etats-Unis et USD 6,5 milliards (-5%, +5% tcc) dans le reste du monde.

Sandoz a réalisé un chiffre d’affaires net d’USD 2,3 milliards (-3%, +5% tcc), bénéficiant d’un retour à la normalité des activités commerciales, qui ont crû dans tous les domaines. Les volumes ont contribué pour 11 points de pourcentage à la croissance. Les prix ont eu un effet négatif de 6 points de pourcentage. Le chiffre d’affaires a progressé de +4% (tcc) en Europe, tandis qu’il a baissé de -1% aux Etats-Unis. Le chiffre d’affaires mondial de Biopharmaceuticals a augmenté à USD 528 millions (+1%, +11% tcc).

Premier semestre

Au premier semestre, le chiffre d’affaires net s’est élevé à USD 25,3 milliards (+0%, +5% tcc), stimulé par la croissance en volume de 12 points de pourcentage, contrebalancée par l’érosion des prix de 4 points de pourcentage et par la concurrence des génériques de 3 points de pourcentage.

Le résultat opérationnel s’est inscrit à USD 5,1 milliards (-14%, -7% tcc), principalement en raison d’une baisse des gains de cession de produits (USD 0,4 milliard), d’ajustements défavorables d’actifs financiers (USD 0,2 milliard) et d’une hausse des frais de restructuration (USD 0,2 milliard) essentiellement en lien avec la mise en place du nouveau modèle d’organisation.

Le résultat net a diminué à USD 3,9 milliards (-21%, -14% tcc), essentiellement à la suite de la baisse du résultat opérationnel. Hors impact du résultat de Roche, le résultat net a baissé de -4% (tcc). Le BPA s’est inscrit à USD 1,77 (-20%, -12% tcc). Hors impact du résultat de Roche, le BPA a diminué de -3% (tcc).

Le résultat opérationnel core s’est élevé à USD 8,4 milliards (+1%, +7% tcc), soutenu principalement par la hausse du chiffre d’affaires, en partie contrebalancée par les investissements dans la R&D ainsi que dans le marketing et la vente. La marge du résultat opérationnel core a atteint 33,0% du chiffre d’affaires net, augmentant de 0,3 point de pourcentage (+0,6 point de pourcentage tcc)

Le résultat net core s’est inscrit à USD 6,7 milliards (-6%, +0% tcc), car la croissance du résultat opérationnel core a été annihilée par la perte du résultat core de Roche. Hors impact du résultat core de Roche, le résultat net core a progressé de +9% (tcc). Le BPA core a atteint USD 3,02 (-5%, +2% tcc), bénéficiant de la baisse du nombre pondéré d’actions en circulation. Hors impact du résultat core de Roche, le BPA core a augmenté de +11% (tcc).

Le free cash-flow s’est monté à USD 4,2 milliards (-28% USD), contre USD 5,8 milliards un an auparavant, principalement en raison de la baisse des produits de cessions, de changements défavorables dans le fonds de roulement et de la perte du dividende annuel de Roche (USD 0,5 milliard dans l’exercice précédent), en partie compensés par les résultats favorables de couvertures de change.

Innovative Medicines a réalisé un chiffre d’affaires net d’USD 20,6 milliards (0%, +5% tcc), les volumes contribuant pour 12 points de pourcentage à la croissance. Celle-ci a été stimulée principalement par la performance toujours forte de Entresto, Kesimpta, Cosentyx, Kisqali et Zolgensma. La concurrence des génériques a eu un effet négatif de 3 points de pourcentage, essentiellement dû à Afinitor/Votubia, Gleevec/Glivec, Exjade, Gilenya (hors Etats-Unis) et Exforge. Les prix ont eu un impact de 4 points de pourcentage. Le chiffre d’affaires s’est élevé à USD 7,6 milliards (+4%) aux Etats-Unis et à USD 13,1 milliards (-3%, +5% tcc) dans le reste du monde.

Sandoz a enregistré un chiffre d’affaires net d’USD 4,7 milliards (-1%, +6% tcc), bénéficiant de la comparaison avec un S1 précédent plus faible, qui a été le plus notable pour la saison de la toux et du froid ainsi que du retour à la normalité des activités commerciales. Les volumes ont contribué pour 13 points de pourcentage à cette progression, tandis que les prix ont eu un effet négatif de 7 points de pourcentage. La croissance du chiffre d’affaires a été de +7% (tcc) en Europe, tandis qu’elle a reculé de -2% aux Etats-Unis. Le chiffre d’affaires mondial de Biopharmaceuticals a augmenté à USD 1,0 milliard (+1%, +9% tcc).

Moteurs de croissance clés au deuxième trimestre

Nos résultats financiers du 2e trimestre sont soutenus par une concentration constante sur les moteurs de croissance clés (classés par ordre de contribution en tcc à la croissance du T2) comprenant:

Entresto (USD 1125 millions, +33% tcc), une demande soutenue a stimulé la croissance dans toutes les régions, avec un accroissement de la part de patients dans tous les marchés
Kesimpta (USD 239 millions, +270% tcc) forte croissance du chiffre d’affaires stimulée principalement par le lancement aux Etats-Unis qui s’est traduit par un accès facilité et par la hausse de la demande fondée sur un profil risque-bénéfice favorable
Cosentyx (USD 1275 millions, +12% tcc) poursuite de la croissance stimulée par la demande en Europe et aux Etats-Unis avec une accélération de la croissance en Chine
Kisqali (USD 308 millions, +43% tcc) forte croissance dans toutes les régions, fondée sur l’avantage du taux de survie globale le plus long constaté dans le cancer du sein avancé HR+/HER2-
Zolgensma (USD 379 millions, +26% tcc) croissance stimulée par un accès grandissant hors Etats-Unis
Tafinlar + Mekinist (USD 452 millions, +13% tcc) progression stimulée par la demande comme adjuvant dans le mélanome et le CPNPC
Promacta/Revolade (USD 534 millions, +10% tcc) croissance stimulée principalement aux Etats-Unis et en Europe, en raison de son utilisation accrue dans le purpura thrombocytopénique immunologique chronique et comme traitement de première intention dans l’anémie aplasique sévère
Ilaris (USD 275 millions, +20% tcc) croissance à deux chiffres dans toutes les régions
Jakavi (USD 398 millions, +11% tcc) croissance dans toutes les régions, stimulée par la forte demande dans ses indications contre la myélofibrose et la polycythémie essentielle
Xolair (USD 352 millions, +11% tcc) continuation de la croissance dans toutes les régions, grâce à ses indications dans l’asthme allergique sévère et l’urticaire chronique spontanée
Scemblix (USD 31 millions) forte acceptation dans la foulée de son lancement prouvant l’importance du besoin non satisfait dans la LMC
Leqvio (USD 22 millions) poursuite du lancement aux Etats-Unis et dans d’autres marchés, focalisé sur le recrutement de patients, favorisé par la suppression des obstacles à l’accès et par la promotion de l’éducation des médecins
Mayzent (USD 85 millions, +29% tcc) hausse des ventes dans la SEP chez les patients montrant des signes de progression de la maladie
Sandoz Biopharmaceuticals (USD 528 millions, +11% tcc) poursuit sa croissance dans la plupart des régions, bénéficiant de la vente unique de fabrication sous contrat
Marchés émergents de croissance* Globalement, croissance de +10% (tcc), notamment en Chine (+5% tcc, USD 835 millions), malgré les confinements dus au Covid-19 au cours du trimestre

*Tous les marchés à l'exception des Etats-Unis, du Canada, de l’Europe de l’Ouest, du Japon, de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande

Chiffre d’affaires net du top 20 des produits d’Innovative Medicines en 2022

  T2 2022 Variation en % S1 2022 Variation en %
  M USD USD tcc M USD USD tcc
Cosentyx 1275 9 12 2 434 9 12
Entresto 1125 27 33 2 218 32 37
Gilenya 555 -23 -19 1160 -19 -15
Promacta/Revolade 534 4 10 1025 5 10
Lucentis 501 -9 0 1021 -7 0
Tasigna 498 -5 0 959 -8 -4
Tafinlar + Mekinist 452 6 13 855 5 10
Jakavi 398 0 11 787 3 13
Zolgensma 379 20 26 742 17 22
Xolair 352 -1 11 720 4 14
Sandostatine 318 -11 -9 638 -11 -9
Ilaris 275 11 20 560 11 19
Kisqali 308 37 43 547 30 36
Groupe Galvus 222 -21 -11 438 -19 -10
Kesimpta 239 262 270 434 274 280
Groupe Exforge 199 -19 -15 399 -20 -17
Gleevec/Glivec 194 -26 -22 392 -27 -24
Groupe Diovan 159 -16 -10 350 -13 -9
Afinitor/Votubia 143 -46 -42 281 -46 -42
Kymriah 136 -7 1 263 -12 -6
Total du top 20 des marques 8 262 1 7 16 223 2 7


Le point sur la R&D: développements clés au 2
e trimestre

Nouvelles homologations

Cosentyx Homologué dans l’UE pour l’arthrite juvénile idiopathique (AJI), dans les catégories arthrite liée à l’enthésite (ARE) et l’arthrite psoriasique juvénile (APsJ), chez les patients dès 6 ans ayant mal répondu au traitement conventionnel
Kymriah Homologué aux Etats-Unis et dans l’UE pour les adultes souffrant d’un lymphome folliculaire récidivant ou réfractaire après deux ou plusieurs traitements systémiques
Jakavi Homologué dans l’UE comme premier traitement post-corticostéroïdes du rejet du greffon au stade aigu ou chronique
Tabrecta Homologué dans l’UE pour le traitement du CPNPC présentant des altérations conduisant à un saut METex14
Tafinlar + Mekinist La FDA lui a accordé le statut d’examen accéléré pour le traitement chez l’adulte et l’enfant de tumeurs solides non résécables ou métastasiques avec mutation BRAF V600E

Mises à jour réglementaires

Scemblix A reçu un avis favorable du CHMP pour le traitement de l’adulte souffrant d’un LMC Ph+ en phase chronique et traité précédemment par deux ou plusieurs inhibiteurs de la tyrosine kinase

Résultats d’essais cliniques en cours et autres faits saillants

Kisqali De nouveaux résultats portant sur l’inhibiteur du CDK4/6i dans l’étude de phase III MONALEESA-2 présentés à l’ASCO 2022, renforcent Kisqali comme étant le seul médicament de sa classe à prouver constamment son bénéfice de survie globale (SG) dans le cancer du sein avancé ou métastasique HR+/HER2-. Kisqali plus létrozole a maintenu son avantage de SG en traitement de première intention chez les patientes postménopausées atteintes d’un cancer du sein HR+/HER2- métastasé, y compris chez celles qui ont nécessité une modification de la dose. Un bénéfice de SG a aussi été observé dans tous les sous-groupes traités avec Kisqali et létrozole

D’autres résultats de suivi de MONALEESA-3 ont montré que Kisqali plus fulvestrant obtenait un taux de SG supérieur à cinq ans et demi (67,6 mois) comme traitement de première intention chez les patientes postménopausées atteintes d’un cancer du sein HR+/HER2- avancé ou métastasique. Ces résultats ont été présentés au congrès ESMO Breast Cancer 2022
Kesimpta

 
De nouveaux résultats des essais de phase III ASCLEPIOS I/II et de leur prolongation ouverte ALITHIOS montrent qu’après quatre ans, près de 8 patients sur 10 souffrant de sclérose en plaques récidivante (SEPR) traités continuellement avec Kesimpta ne présentaient aucun signe d’activité de la maladie (NEDA-3), comparés à 5 sur 10 de ceux qui ont changé pour Kesimpta plus tard après un traitement initial au teriflunomide
Zolgensma Les résultats de Zolgensma publiés dans Nature Medicine ont montré que les enfants possédant deux ou trois copies du gène SMN2 traités avant l’apparition des symptômes franchissaient sans mal les jalons liés à l’âge comme s’asseoir, se tenir debout et marcher. Aucun enfant n’avait besoin d’assistance pour respirer ou manger et ne souffrait d’effets secondaires graves dus au traitement
Scemblix Scemblix a démontré une efficacité supérieure avec une amélioration plus que doublée dans le principal taux de réponse moléculaire par rapport à Bosulif® (bosutinib) après 96 semaines (37,6% vs 15,8%). L’innocuité à long terme reste constante avec un taux de cessation du traitement en raison d’effets secondaires plus de trois fois inférieur dans le bras opposant Scemblix à Bosulif® (7,7% vs 26,3%). Ces résultats ont été présentés aux Congrès annuels 2022 de l’ASCO et de l’EHA (European Hematology Association)
Tislelizumab Le traitement de première intention associant tislelizumab et une chimiothérapie a montré un taux médian de survie globale de 17,2 mois contre 10,6 mois pour la chimiothérapie seule et une réduction de 34% du risque de décès chez les malades souffrant d’un carcinome épidermoïde avancé de l’œsophage. Ces résultats ont été présentés au congrès mondial de l’ESMO sur le cancer gastrointestinal
Tafinlar + Mekinist Le traitement avec Tafinlar + Mekinist a produit un taux de réponse global (ORR) de 47% comparé à une chimiothérapie (11%) et a réduit de 69% le risque de progression de la maladie ou de décès, montrant une amélioration importante de son efficacité chez les patients âgés de 1 à 17 ans souffrant d’un gliome peu sévère associé à une mutation BRAF V600 nécessitant un premier traitement systémique. Ces résultats ont été présentés à l’ASCO 2022
Kymriah L’analyse finale de l’étude ELIANA a montré que 55% des patients atteints d’une leucémie lymphoblastique aiguë (LLA) à cellules B récidivante ou réfractaire et traités avec Kymriah étaient encore en vie cinq ans plus tard. Ceux qui ont été en rémission trois mois après l’injection ont été 44% à l’être encore cinq ans plus tard, démontrant ainsi le bénéfice à long terme et le potentiel de guérison d’une seule injection de Kymriah. Le profil d’innocuité est resté en accord avec les résultats communiqués antérieurement, sans effets secondaires tardifs chez ces patients malgré un traitement lourd. Ces résultats ont été présentés à l’EHA 2022
Piqray Une analyse des biomarqueurs de l’étude de phase III SOLAR- a montré que Piqray plus fulvestrant présentait un bénéfice clinique malgré la présence de mutations ESR1 et de gènes impliqués dans la résistance à l’inhibiteur CDK4/6. Ces résultats ont été présentés à l’ASCO 2022
Sabatolimab Une demande d’homologation dans le syndrome myélodisplasique devrait être basée sur l’essai de phase III en cours, car, pris isolément, les résultats de l’essai de phase II STIMULUS-MDS-1 ne favorisent pas la soumission d’une demande anticipée. Les résultats de phase II seront présentés plus tard cette année
Icenticaftor L’étude de phase IIb dans la BPCO a montré dans plusieurs critères principaux d’efficacité une réponse en fonction de la dose; les résultats de cette étude seront présentés d’ici fin 2022. Il est prévu d’octroyer une licence

Structure du capital et endettement net

Maintenir un bon équilibre entre les investissements dans nos activités, une structure financière solide et des rendements attrayants pour nos actionnaires reste une priorité.

Au premier semestre 2022, Novartis a racheté au total 61,7 millions d’actions pour un montant d’USD 5,4 milliards sur la seconde ligne de négoce à la Bourse suisse (SIX Swiss Exchange) dans le cadre du programme de rachat d’actions à concurrence d’USD 15 milliards annoncé en décembre 2021. En outre, 1,2 million d’actions (représentant une valeur de fonds propres d’USD 0,1 milliard), ont été rachetées aux collaborateurs. Au cours de la même période, 10,8 millions d’actions (pour une valeur de fonds propres d’USD 0,5 milliard) ont été distribuées à la suite de l’exercice d’options et d’attributions d’actions dans le cadre des plans de rémunération des collaborateurs. Novartis vise à compenser sur le reste de l’année l’effet dilutif des plans de participation des collaborateurs basés sur les actions. Par conséquent, le nombre total d’actions en circulation a diminué de 52,1 millions par rapport au 31 décembre 2021. Ces transactions portant sur les actions propres ont entraîné une diminution des capitaux propres pour un montant d’USD 5,0 milliards et une sortie nette de trésorerie se chiffrant à USD 5,2 milliards.

Au 30 juin 2022, l’endettement net a augmenté à USD 9,5 milliards, contre USD 0,9 milliard au 31 décembre 2021. Cette augmentation est due principalement au paiement du dividende annuel d’USD 7,5 milliards et à la sortie nette de trésorerie pour transactions sur actions propres s’élevant à USD 5,2 milliards, augmentation en partie compensée par le free cash-flow d’USD 4,2 milliards au premier semestre 2022.

Au deuxième trimestre 2022, la note de crédit à long terme de Novartis est de A1 pour Moody’s Investors Service et de AA- pour S&P Global Ratings.

Perspectives pour 2022

Sauf événements imprévus, croissance en tcc par rapport à l’exercice précédent

Innovative Medicines Chiffre d’affaires: croissance attendue à un chiffre dans le milieu de la fourchette
Résultat opérationnel core: croissance attendue à un chiffre entre le milieu et le haut de la fourchette, plus forte que celle du chiffre d’affaires
Sandoz Chiffre d’affaires: croissance attendue à un chiffre dans le bas de la fourchette (révisée à la hausse par rapport à «largement aligné sur l’exercice précédent»)
Résultat opérationnel core: croissance attendue largement alignée sur l’exercice précédent (révisée à la hausse par rapport à «baisse attendue à un chiffre entre le bas et le milieu de la fourchette»)
Groupe Chiffre d’affaires: croissance attendue à un chiffre dans le milieu de la fourchette
Résultat opérationnel core: croissance attendue à un chiffre dans le milieu de la fourchette

Nos prévisions assument que les systèmes de santé mondiaux poursuivront leur retour à la normale, s’agissant notamment de la dynamique des ordonnances, et qu’il n’y aura aucun générique de Gilenya, ni de Sandostatine LAR aux Etats-Unis.

En juin 2022, une cour d’appel a décidé que le brevet protégeant le dosage de Gilenya aux Etats-Unis n’était pas valable. Novartis prévoit de faire appel de cette décision. A ce stade, il n’y a pas de concurrence d’un générique de ce médicament aux Etats-Unis. Au T2 2022, le chiffre d’affaires de Gilenya aux Etats-Unis s’est élevé à USD 332 millions, mais il n’a cessé de baisser en raison de la pression de la concurrence.

Impact des taux de change

Si les taux de change moyens enregistrés à mi-juillet perdurent sur le reste de l’année 2022, les effets de change sur l’exercice en cours auraient un impact négatif de 6 à 7 points de pourcentage sur le chiffre d’affaires net et de 7 à 8 points de pourcentage sur le résultat opérationnel core. L’effet estimé des taux de change sur nos résultats est publié chaque mois sur notre site Web.

Chiffres clés1

                
   Hors résultat de Roche2   Publié
Groupe T2 2022 T2 2021 Variation en % T2 2021 Variation en %
  M USD M USD USD tcc   M USD USD tcc
Chiffre d’affaires net 12 781 12 956 -1 5   12 956 -1 5
Résultat opérationnel 2 228 3 479 -36 -30   3 479 -36 -30
en % du chiffre d'affaires net 17,4 26,9       26,9    
Résultat opérationnel core 4 270 4 345 -2 5   4 345 -2 5
en % du chiffre d'affaires net 33,4 33,5       33,5    
Résultat net 1695 2 654 -36 -29   2 895 -41 -34
BPA (USD) 0,77 1,19 -35 -27   1,29 -40 -33
Résultat net core 3 431 3 436 0 8   3 716 -8 -1
BPA core (USD) 1,56 1,53 2 10   1.66 -6 1
Flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles 3 755 4 132 -9     4 132 -9  
Free cash-flow  3 304 4 235 -22     4 235 -22  
         
 

 
               
Innovative Medicines T2 2022 T2 2021 Variation en %     
  M USD M USD USD tcc     
Chiffre d’affaires net 10 461 10 559 -1 5     
Résultat opérationnel 2 188 3 177 -31 -25     
en % du chiffre d'affaires net 20,9 30,1         
Résultat opérationnel core 3 893 3 936 -1 6     
en % du chiffre d'affaires net 37,2 37,3         
 

 
        
Sandoz T2 2022 T2 2021 Variation en %     
  M USD M USD USD tcc     
Chiffre d’affaires net 2 320 2 397 -3 5     
Résultat opérationnel 379 462 -18 -14     
en % du chiffre d'affaires net 16,3 19,3         
Résultat opérationnel core 473 520 -9 -4     
en % du chiffre d'affaires net 20,4 21,7         
 

 
        
Corporate T2 2022 T2 2021 Variation en %     
  M USD  M USD USD tcc     
Résultat opérationnel -339 -160 -112 -125     
Résultat opérationnel core -96 -111 14 6     
         
         

1 Taux de change constants (tcc), résultats core et free cash-flow ne sont pas des mesures IFRS. Leur explication se trouve à la page 47 du Rapport financier intermédiaire simplifié. Sauf indication contraire, les taux de croissance mentionnés dans le présent communiqué se réfèrent à la même période de l’exercice précédent.
2 Un rapprochement des résultats IFRS de 2021 et des mesures non-IFRS des résultats core afin d’exclure les effets de la cession de notre investissement dans Roche se trouve à la page 55 du Rapport financier intermédiaire simplifié. L’impact du free cash-flow représente le dividende reçu au T1 2021 de Roche en lien avec la distribution de son résultat net en 2020. 

                 
                 
    Hors résultat de Roche2   Publié
Groupe S1 2022 S1 2021 Variation en %   S1 2021 Variation en %
  M USD M USD USD tcc   M USD USD tcc
Chiffre d’affaires net 25 312 25 367 0 5   25 367 0 5
Résultat opérationnel 5 080 5 894 -14 -7   5 894 -14 -7
en % du chiffre d'affaires net 20,1 23,2       23,2    
Résultat opérationnel core 8 353 8 302 1 7   8 302 1 7
en % du chiffre d'affaires net 33,0 32,7       32,7    
Résultat net 3 914 4 457 -12 -4   4 954 -21 -14
BPA (USD) 1,77 1,98 -11 -3   2,20 -20 -12
Résultat net core 6 682 6 536 2 9   7 129 -6 0
BPA core (USD) 3,02 2,91 4 11   3,17 -5 2
Flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles 5 404 5 740 -6     6 262 -14  
Free cash-flow 4 224 5 310 -20     5 832 -28  
                 
 

 
               
Innovative Medicines S1 2022 S1 2021 Variation en %        
  M USD M USD USD tcc        
Chiffre d’affaires net 20 637 20 663 0 5        
Résultat opérationnel 4 795 5 419 -12 -5        
en % du chiffre d'affaires net 23,2 26,2            
Résultat opérationnel core 7 545 7 602 -1 6        
en % du chiffre d'affaires net 36,6 36,8            
 

 

 
               
Sandoz S1 2022 S1 2021 Variation en %        
  M USD M USD USD tcc        
Chiffre d’affaires net 4 675 4 704 -1 6        
Résultat opérationnel 798 774 3 8        
en % du chiffre d'affaires net 17,1 16,5            
Résultat opérationnel core 1011 965 5 10        
en % du chiffre d'affaires net 21,6 20,5            
 

 

 
               
Corporate S1 2022 S1 2021 Variation en %        
  M USD M USD USD tcc        
Résultat opérationnel -513 -299 -72 -81        
Résultat opérationnel core -203 -265 23 18        
                 

Taux de change constants (tcc), résultats core et free cash-flow ne sont pas des mesures IFRS. Leur explication se trouve à la page 47 du Rapport financier intermédiaire simplifié. Sauf indication contraire, les taux de croissance mentionnés dans le présent communiqué se réfèrent à la même période de l’exercice précédent.
2 Un rapprochement des résultats IFRS de 2021 et des mesures non-IFRS des résultats core afin d’exclure les effets de la cession de notre investissement dans Roche se trouve à la page 55 du Rapport financier intermédiaire simplifié. L’impact du free cash-flow représente le dividende reçu au T1 2021 de Roche en lien avec la distribution de son résultat net en 2020.

Les résultats financiers détaillés qui accompagnent le présent communiqué sont inclus dans le rapport financier intermédiaire simplifié disponible en cliquant sur le lien ci-dessous:
https://ml-eu.globenewswire.com/Resource/Download/2d041837-b0e1-4f12-b3fb-4731190731b9/ 

Décharge

Le présent document fait part de prévisions impliquant des risques connus et inconnus, des incertitudes ainsi que d'autres facteurs qui pourraient rendre les résultats réels matériellement différents des résultats, performances ou réalisations annoncés ou impliqués dans de telles déclarations. Certains risques associés à ces déclarations sont résumés dans la version anglaise de ce communiqué, ainsi que dans le plus récent formulaire 20-F soumis par Novartis AG à la Securities and Exchange Commission (SEC) (autorité de régulation des marchés financiers des Etats-Unis). Le lecteur est invité à lire attentivement ces résumés.

Les noms de produits en italique sont les marques déposées que les sociétés du Groupe Novartis possèdent ou exploitent sous licence. Bosulif® est une marque déposée de Pfizer Inc.

À propos de Novartis

Novartis réinvente la médecine pour améliorer et prolonger la vie des gens. En tant que leader mondial des médicaments, nous utilisons des technologies scientifiques et numériques innovantes pour créer des traitements transformateurs dans les domaines où les besoins médicaux sont importants. Animés par l'objectif de trouver de nouveaux médicaments, nous nous classons systématiquement parmi les premières sociétés mondiales en matière d'investissements dans la recherche et le développement. Les produits de Novartis touchent près de 800 millions de personnes dans le monde et nous trouvons des moyens innovants pour élargir l'accès à nos traitements les plus récents. Quelque 108 000 personnes de plus de 140 nationalités travaillent chez Novartis dans le monde entier. Pour en savoir plus, prière de consulter notre site internet: https://www.novartis.com

Novartis tiendra aujourd’hui une conférence téléphonique avec les investisseurs pour discuter de ce communiqué. Celle-ci aura lieu à 14 h 00 (heure d’Europe centrale) et à 8 h 00 (heure de l’Est aux Etats-Unis). Il sera possible d’accéder à cette conférence qui sera diffusée simultanément sur Internet à destination des investisseurs et d’autres personnes intéressées en se connectant au site Web de Novartis. Une rediffusion sera disponible après la retransmission en direct en cliquant sur le lien suivant: https://www.novartis.com/investors/event-calendar

Les résultats financiers détaillés qui accompagnent le présent communiqué sont inclus dans le Rapport financier intermédiaire simplifié disponible en cliquant sur le lien ci-dessous. Des informations supplémentaires sur les divisions de Novartis et le pipeline de molécules sélectionnées à un stade avancé de développement ainsi qu’une copie des résultats présentés aujourd’hui lors de la conférence sont disponibles sur le lien suivant: https://www.novartis.com/investors/event-calendar

Dates importantes

21/22 septembre 2022Rencontre avec le management de Novartis
(débute le 21 septembre à 18 h 00 [HEC] à Bâle)
25 octobre 2022Résultats du troisième trimestre et des neuf premiers mois de 2022
25 novembre 2022Journée des investisseurs ESG

1 Taux de change constants (tcc), résultats core et free cash-flow ne sont pas des mesures IFRS. Leur explication se trouve à la page 47 du Rapport financier intermédiaire simplifié. Sauf indication contraire, les taux de croissance mentionnés dans le présent communiqué se réfèrent à la même période de l’exercice précédent.
2 Prière de consulter en page 9 un tableau montrant les chiffres clés du T2 et du S1 excluant Roche; un rapprochement des résultats IFRS de 2021 et des mesures non-IFRS des résultats core afin d’exclure les effets de la cession de notre investissement dans Roche se trouve à la page 55 du Rapport financier intermédiaire simplifié.
3 Prière de consulter en page 8 les hypothèses détaillées sur lesquelles se fondent les prévisions.



Attachments

Q2 Interim financial report.pdf Communiqué aux médias (PDF).pdf