EGIDE : RESULTATS SEMESTRIELS 2022

Bollène Cedex, FRANCE


Bollène, le 25 octobre 202207 :00 (CET)
Communiqué de presse

RESULTATS SEMESTRIELS 2022

  • Chiffre d’affaires du 1er semestre 2022 à 16,02 M€ : -3.5 % YoY, les ventes d’Egide SA (+4,5%) et de Santier (+4,9 %) ne compensent pas totalement la baisse des ventes d’Egide USA (-20,5 %)
  • Résultat consolidé opérationnel : -1,294 M€, impacté par les difficultés de recrutement et d’approvisionnement aux Etats-Unis
  • Résultat Net : -2,016 M€ , les pertes des entités américaines n’étant pas compensées par la plus-value sur cession du bâtiment de Cambridge selon le traitement IFRS appliqué dans la consolidation.
  • Perspectives :
    • Le Groupe espère une amélioration au deuxième semestre 2022 ;
    • Quelques négociations commerciales prometteuses sont en cours tant en France qu’aux USA ;
    • Les difficultés liées aux hausses de prix notamment de l’énergie et des produits chimiques sont anticipées avec en corollaire la négociation de hausses des prix de vente.

Le comité d’audit et le conseil d’administration se sont réunis à l’effet d’arrêter les comptes semestriels au 30 juin 2022. Pour rappel, sur Euronext Growth, les comptes semestriels ne sont pas obligatoirement soumis à l’audit des commissaires aux comptes (Règles d’Euronext Growth, art. 4.2.1). Les comptes présentés ci-après ne sont et ne seront donc pas audités.

L'EBITDA consolidé du groupe Egide (corrigé de l'IFRS16) pour le semestre clos au 30 juin 2022 s'élève à 1,87 M€.

Compte de résultat consolidé 30/06/2022         (En M€) 

S1 2021
 

En % du CA
 

S1 2022
 

En % du CA
Chiffre d’affaires16,60 16.02 
EBITDA corrigé de l’IFRS16*1,197 %1,8711 %
Résultat opérationnel0,523 %(1,29)(8 %)
Résultat Net0,241 %(2,02)(13 %)

* Excédent Brut d’exploitation

ELEMENTS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2022

Le chiffre d'affaires consolidé du Groupe Egide au premier semestre 2022 s'est élevé à 16,02 millions d'euros, en baisse de 3,5 % par rapport au premier semestre de l’exercice 2021, avec pourtant une progression des ventes d’Egide SA de 4,5 % et de Santier de 4,9 % qui ne compense pas totalement la baisse des ventes de 20,5 % d’Egide USA, favorablement impacté par un effet de taux de change, puisqu’en dollars constants, la progression du Groupe serait négative de 8,2 % (en USD, le chiffre d’affaires d’Egide USA est en baisse de 27,9 % et Santier en baisse de 4,8 %).

Ces résultats s’expliquent principalement par les difficultés de recrutement de personnel et d’approvisionnement qui ont perturbé la production américaine. Des mesures d’augmentation des salaires de la main d’œuvre directe y ont été prises, mais la situation reste tendue.

Sur le plan de l’activité, avec le remplacement du directeur d’établissement de Bollène et celui de Cambridge, le groupe a poursuivi le renouvellement de son management avec l’arrivée de David Hien pour diriger l’usine de Bollène (France) et Terry Toh pour celle de Cambridge (USA) .

Ainsi, les faits marquants de l’activité des 3 sites se décomposent comme suit :

  • Egide SA poursuit sa croissance et conforte sa position de leader sur le marché de l'imagerie thermique en Europe (notamment avec l'acquisition de nouveaux clients), en Asie (Chine et Corée du Sud) ainsi qu'au Moyen-Orient. La stratégie axée sur le développement de boîtiers de haute qualité pour les applications de puissance, d'optronique et d'hyperfréquence, continue de porter ses fruits avec de nouveaux projets, en ligne avec le plan de modernisation de l'outil de production, en cours de déploiement.

  • Egide USA a été lourdement impacté par la pénurie de main-d'œuvre aux États-Unis, malgré l'ajustement des grilles salariales à des niveaux supérieurs à ceux du marché. Au fur et à mesure de l'arrivée de nouveaux employés dans l'usine, la formation et le « retravaillage » ont affecté l'efficacité opérationnelle. Malgré ces difficultés industrielles, qui commencent à s'estomper, l'activité commerciale et le carnet de commandes affichent un niveau élevé, grâce notamment au secteur des batteries thermiques et de la défense. Le carnet de commandes est solide.

  • L'activité de Santier s’est améliorée au cours du 1er semestre, mais à l’instar de l’usine de Cambridge, San Diego souffre des mêmes difficultés du marché de l’emploi américain et des problèmes de chaîne d'approvisionnement.

Les ventes libellées en dollars ont représenté 52 % du chiffre d'affaires total du groupe au premier semestre 2022.

RESULTATS AU 30 JUIN 2022
La répartition par entité du résultat opérationnel consolidé s’établit comme suit :
Egide SA : (37k€) ;
Egide USA : (312k€) ;
Pour Santier : (879k€),dont (345k€) de dépréciations complémentaires de l’écart d’acquisition.

Les résultats des sociétés américaines sont principalement impactés par les problématiques du marché de l’emploi américain, les difficultés d’approvisionnement et autres inefficacités liées au besoin de formation du personnel entrant.

Les produits et charges opérationnels non courants de ce premier semestre 2022 concernent essentiellement la vente du bâtiment de Cambridge. L’impact comptable avant traitement IFRS de cette vente représente une plus-value de 2 952k€, toutefois le traitement de la norme IFRS 16 des opérations de Lease-back est extrêmement restrictif et ne reconnait qu’une plus-value de 160k€. La différence majeure provient du reclassement en dette financière d’un montant de 2 450k€ et non en profit. Le corollaire ultérieur, durant toute la durée du bail, sera une appréciation en remboursement d’emprunt et intérêts d’une grande partie des loyers.

Dans l’immédiat, la conséquence est que contrairement à ce qui avait été anticipé, les pertes du premier semestre des entités américaines ne sont pas compensées par la plus-value sur cession du bâtiment.

Au-delà de ce premier impact, il a été choisi de constater les impôts sur cette plus-value à hauteur du reliquat d’impôt différé actif, soit 534k€.

De plus, il a été constaté une perte de valeur qui a conduit à comptabiliser une dépréciation complémentaire de l’écart d’acquisition de Santier Inc. à hauteur de 345k€.

La norme IFRS16 a reclassé 336k€ de loyers en 242k€ d’amortissements et 68k€ en intérêts, sur le S1 2022.

Le résultat net consolidé ressort ainsi négatif de 2 016k€.

BILAN CONSOLIDE AU 30 JUIN 2022

ACTIFPASSIF
 Déc. 2021Juin 2022 Déc. 2021Juin 2022
Actifs non courants12,8511,05Capitaux propres11,5710,32
Stocks, créances et autres actifs courants

 
13,8615,91Passifs non courants4,717,77
Trésorerie1,593,89Dettes fournisseurs et autres passifs courants12,0212,76
TOTAL28,3030,85TOTAL28,3030,85

Les dépenses d’investissement du semestre sont de 483 k€, dont 245k€ chez Egide SA, 160k€ chez Egide USA et 78k€ chez Santier. Le besoin en fonds de roulement (stocks + créances clients + autres actifs courants - dettes fournisseurs – autres passifs courants) est de 104 jours de chiffres d’affaires, contre 95 jours au 30 juin 2021.

Les dettes financières sont constituées principalement de 3 emprunts PGE pour 1 142k€ d’Egide SA, d’emprunts d’équipements pour 748k€ pour Egide USA et Santier. A noter que ces emprunts américains ne respectent pas les Covenants et ont donc été tous reclassés en court terme. Egide SA a aussi 615k€ d’emprunts divers dont 456 k€ de financement du Crédit d’Impôt Recherche.

Le traitement IFRS du factor a réintégré en endettement et en comptes client les 1 558k€ de créances financées. D’autre part, 2 crédits revolving de financement du BFR sont utilisés aux USA pour respectivement 1 129k€ et 1239k€ par Egide USA et Santier. Ces 2 financements de comptes clients et de stocks sont souscrits auprès de la Banc of California qui ne souhaite pas poursuivre sa relation avec le Groupe.

RAPPEL DE LA SITUATION DE FINANCEMENT DES ENTITES AMERICAINES.

Aux USA, la nécessité de remplacer, à sa demande, le partenaire bancaire actuel (Banc of California) a été un élément perturbateur important, causant un délai dans la publication des comptes annuels 2021 du Groupe et constituant un risque de continuité d'activité. Ce risque a été très fortement réduit grâce à une opération de Lease-back du bâtiment de Cambridge à hauteur de 6M$, moyennant le remboursement du reliquat d’emprunt immobilier correspondant de 1,2M$. Cette opération de refinancement doit constituer un point clé dans la résolution des problèmes de financement du Groupe aux USA.

Toutefois, au 30 juin 2022 et à la date de publication de ces comptes, le remplacement de ce partenaire bancaire américain n’a pas encore été finalisé. Gibraltar, qui avait été présenté comme successeur potentiel, semble avoir des exigences difficiles à satisfaire et d’autres pourparlers ont commencé avec d’autres acteurs.

La date limite a été repoussée avec Banc of California, au 31 décembre 2022 et la direction du Groupe est confiante sur l’issue des recherches de financements actuelles.

PERSPECTIVES

Le Groupe espère une amélioration au deuxième semestre sans événement favorable ou défavorable. Quelques négociations commerciales prometteuses sont en cours tant en France qu’aux USA, qui permettraient de retrouver une saine croissance au moins pour 2023.

Aux difficultés de personnels, déjà évoquées vont commencer à poindre les difficultés liées aux hausses de prix notamment de l’énergie et des produits chimiques.

Pour l’énergie, la situation n’a pas encore beaucoup évolué, car des contrats de fourniture courent encore.   
De plus, si les prix de l’énergie sont multipliés par 5 ou 10 en Europe, ils n’ont augmenté « que » de 50 % aux USA. Le Groupe a donc pris des mesures pour négocier des hausses de prix avec ses clients, y compris sur les commandes pluriannuelles.
Les objectifs de modernisations de l’outil de production du groupe sont toujours d’actualité, auxquels se rajoutent maintenant des objectifs plus écologiques et d’économies drastiques d’énergies.

Jim Collins, président-directeur général d’Egide, commente : “ La reprise a été difficile après la pandémie et l'incendie industriel de notre site de Cambridge. Aux Etats-Unis, les difficultés de recrutement ont eu un impact négatif sur nos activités. Le manque de main d’œuvre qualifiée nous a obligés à embaucher des travailleurs débutants tout en augmentant le coût de notre main-d'œuvre afin de la fidéliser. Par ailleurs, nos fournisseurs de composants métalliques connaissent les mêmes problèmes, ainsi qu'une disponibilité limitée de matériaux métalliques spéciaux. Cela a perturbé notre chaîne d'approvisionnement pour ces composants et entraîné des retards importants dans la livraison des commandes existantes. Alors que l'entreprise s'efforce de résoudre les problèmes de recrutement et les retards dans la chaîne d’approvisionnement, notre clientèle reste fidèle. »

Avant de conclure : « Notre usine de Bollène s'est stabilisée et est à l'équilibre en termes de rentabilité, ce qui constitue une importante évolution par rapport aux années précédentes. La perspective d'une augmentation des revenus est un signal encourageant pour poursuivre cette amélioration. Au niveau Groupe, de nouvelles opportunités se sont présentées dans tous nos segments de marché en Europe comme aux Etats-Unis. Nous sommes donc prêts à prendre les mesures nécessaires pour saisir ces opportunités. Cela se concrétisera par une augmentation des revenus et de la rentabilité."

CALENDRIER FINANCIER

Réunion SFAF - Résultats semestriels 2022 -Visioconférence25 octobre 2022 – 11 : 30
 

Mise à disposition du rapport financier semestriel 2022
 

26 octobre 2022
 

Chiffre d’affaires 2022
 

26 janvier 2023

CONTACTS

EGIDE – Luc ArdonDirecteur Financier - +33 4 90 30 35 94 - luc.ardon@fr.egide-group.com

FIN’EXTENSO – Relations presse - Isabelle Aprile - +33 1 39 97 61 22 – i.aprile@finextenso.fr

A propos d’Egide - www.egide-group.com

Egide est un groupe d'envergure internationale, spécialisé dans la fabrication de boîtiers hermétiques et les solutions de dissipation thermique pour composants électroniques sensibles. Il intervient sur des marchés de pointe à fortes barrières technologiques dans tous les univers critiques (Imagerie thermique, Optronique, Hyperfréquence, boitiers de Puissance, …). Seul acteur global dédié, Egide est présent industriellement en France et aux Etats-Unis.

EGIDE est coté sur Euronext Growth Paris™- ISIN : FR0000072373 - Mnémo : ALGID

Suivez toute l’actualité du Groupe en ligne : www.egide-group.com et LinkedIn

Pièce jointe



Attachments

Egide-CP-RS1-2022-FR-221025