Groupe Casino : Point sur les adhésions à l’accord de lock-up relatif à la restructuration financière du Groupe ; Extension de la période d’adhésion à l’accord de lock-up relatif à la restructuration financière du Groupe


Point sur les adhésions à l’accord de lock-up relatif à la restructuration financière du Groupe

Extension de la période d’adhésion à l’accord de lock-up relatif à la restructuration financière du Groupe

Paris, le 13 octobre 2023

Dans le prolongement de ses communiqués du 5 octobre 2023 et du 11 octobre 2023, le groupe Casino annonce que, au 13 octobre 2023, les créanciers suivants ont adhéré à l’accord intitulé accord de lock-up relatif à sa restructuration financière conclu le 5 octobre 2023 (l’« Accord de Lock-up ») :

  • des créanciers détenant économiquement 98.4% du Term Loan B1 ;
  • des principaux groupes bancaires commerciaux et certains des créanciers susvisés détenant économiquement 90.0% du RCF2 ;
  • des porteurs des obligations émises par Quatrim représentant 77.8% de ces obligations ;
  • 44.0% des créanciers financiers non sécurisés (obligations high yield, obligations EMTN, et NEU CP) ; et
  • 42.7% des porteurs de TSSDI.

Le Groupe a décidé d’étendre jusqu’au mardi 17 octobre 2023 à 18h00 (CET) la date butoir pour adhérer à l’Accord de Lock-up afin de bénéficier du droit de souscrire à l'augmentation de capital garantie de 275 millions d'euros (cf. communiqué de presse du 5 octobre 2023) et de la commission d’adhésion à l’Accord de Lock-up (s’agissant des créanciers non sécurisés et des porteurs de TSSDI exclusivement ; et étant précisé que le montant de cette commission d’adhésion sera porté à 40 bps en cas d’approbation du plan à la majorité des 2/3 par les créanciers non sécurisés ou les porteurs de TSSDI, selon le cas).

Les créanciers sont invités à se reporter au communiqué de presse du 5 octobre 2023 s’agissant des modalités d’adhésion à l’Accord de Lock-up.


Ce communiqué a été préparé uniquement à titre informatif et ne doit pas être interprété comme une sollicitation ou une offre d'achat ou de vente de valeurs mobilières ou instruments financiers connexes. De même, il ne donne pas et ne doit pas être traité comme un conseil d'investissement. Il n'a aucun égard aux objectifs de placement, la situation financière ou des besoins particuliers de tout récepteur. Aucune représentation ou garantie, expresse ou implicite, n'est fournie par rapport à l'exactitude, l'exhaustivité ou la fiabilité des informations contenues dans ce document. Il ne devrait pas être considéré par les bénéficiaires comme un substitut à l'exercice de leur propre jugement. Toutes les opinions exprimées dans ce document sont sujettes à changement sans préavis.

***

CONTACTS ANALYSTES ET INVESTISSEURS

Christopher WELTON cwelton.exterieur@groupe-casino.fr - Tél : +33 (0)1 53 65 64 17
ou
IR_Casino@groupe-casino.fr - Tél : +33 (0)1 53 65 24 17

CONTACTS PRESSE

Groupe Casino – Direction de la Communication

Nicolas BOUDOT - nboudot@groupe-casino.fr - Tél : + 33 (0)6 79 61 40 99
ou
directiondelacommunication@groupe-casino.fr - Tél : + 33(0)1 53 65 24 78

Agence IMAGE 7

Karine Allouis - kallouis@image7.fr - Tél : +33 (0)6 11 59 23 26

Laurent Poinsot - lpoinsot@image7.fr - Tél : + 33(0)6 80 11 73 52

Franck Pasquier - fpasquier@image7.fr - Tél : + 33(0)6 73 62 57 99


1 Etant précisé que des créanciers détenant 69.7% du Term Loan B sont des lenders of record qui se sont engagés à voter en faveur de la restructuration financière dans le cadre de la procédure de sauvegarde accélérée ; les autres signataires ou adhérents à l’Accord de Lock-Up (sous-participants, parties à des unsettled trades, contreparties de TRS, etc.) instruiront le créancier juridique correspondant afin que ce dernier vote favorablement (celui-ci n’étant pas nécessairement tenu par cette instruction).
2 Etant précisé que des créanciers détenant 40.9% du RCF sont des lenders of record qui se sont engagés à voter en faveur de la restructuration financière dans le cadre de la procédure de sauvegarde accélérée ; les autres signataires ou adhérents à l’Accord de Lock-Up (sous-participants, parties à des unsettled trades, contreparties de TRS, etc.) instruiront le créancier juridique correspondant afin que ce dernier vote favorablement (celui-ci n’étant pas nécessairement tenu par cette instruction).

Pièce jointe



Attachments

2023 10 23 - CP - Adhésion LUA