MONTRÉAL, 03 févr. 2020 (GLOBE NEWSWIRE) -- Champs d’Or en Beauce Inc. (Beauce Gold Fields) (BGF) (Bourse de croissance TSX: ¨BGF¨) a le plaisir d'annoncer qu'un sous-échantillon de 2 kg provenant d’un échantillon en vrac de 146,6 kg de la tranchée Poulin 10008 contenait 0,55 mg (0.275 g/t) de particules d'or visibles. Les particules ont été extraites de roches volcanoclastiques fortement injectées de veines de quartz rouillé.  De plus, l’excavation de la tranchée 10008 a exposé la ligne de faille géologique principale qui longe le canal d'or historique sur la propriété de St-Simon-Les-Mines.

Patrick Levasseur, président et chef de la direction de Champs d’Or en Beauce, a dit,  « Il s'agit de la première preuve associant l'or du substratum rocheux à la principale ligne de faille géologique », et il a ajouté :« Cela donne du poids à la théorie  selon laquelle la zone de faille pourrait être l’hôte d'un ancien système hydrothermal aurifère responsable de l'emplacement d’or dans le roc. La présence de ce système aurifère pourrait expliquer, entre autres, l’or contenu dans les placers trouvés dans le till basal et la saprolite sous-jacente du dépôt d‘or historique à Saint-Simon-les-Mines "

https://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/57de4785-cd7e-4720-9d4b-2280cea1e2b8/fr
Figure 1. Image au microscope binoculaire de la particule d'or numéro 1 provenant de la tranchée Poulin-10008 (photo INRS)

Tranchées Poulin : Sous la direction du Dr Marc Richer-LaFlèche, Ph.D. Géo de l'INRS, 14 tranchées ont été creusées et le substratum rocheux exposé a été nettoyé au jet d’eau pour éliminer le  mort-terrain. 9 des tranchées ont été échantillonnées par rainurage. 4 des tranchées, les 10008, 10009, 10015 et 10016 ont montré la présence d'un substrat rocheux volcanoclastique extrêmement altéré par l'injection de veines de quartz rouillé et ont donc été échantillonnées en vrac et par rainurage. Ces tranchées ont fait l'objet d'une imagerie photogrammétrique à haute résolution et d'une cartographie géologique et structurale détaillée. La zone des veines a une épaisseur de 2,5 à 3 m et a été observée dans les tranchées  10008, 10009 et la 10016. Les tranchées 10008 et 10009 ont montré la présence d'un contact faillé entre les roches volcanoclastiques (nord) et sédimentaires (sud). La discontinuité structurale correspond à une  faille de type cassante (fragile) associée à une cataclasite non cohésive (zone de gouge) riche en petits fragments de quartz . Cette structure, laminée de 35 cm d'épaisseur, a un pendage vers le sud et une direction NE-SO. L’observation de cette structure dans les tranchées semble confirmer la présence d'une faille majeure détectée pour la première fois par des levés géophysiques audiomagnétotelluriques (AMT) (communiqués de presse de BGF du 30 avril et du 3 octobre 2019, et communiqué de presse de HPQ du 11 mai , 2017). Pour des raisons de restauration des sites d'échantillonnage, les tranchées ont ensuite été enfouies et les surfaces lissées pour permettre un reboisement naturel.

La société Dany Boilard Explorations a échantillonné en vrac et préparé en laboratoire  les échantillons des tranchées 10008 et 10009 pour un total de 275,70 kg de roches. Les échantillons ont été concassés et tamisés pour une granulométrie de -20 mesh. 32 échantillons ont été envoyés au laboratoire d’Activation Labs (Ancaster, Ontario) pour analyse. Les particules d’or, récupérées d’un sous-échantillon de 2 Kg, ont été envoyées à l'INRS pour être pesées et analysées à l'aide d'un microscope électronique à balayage Zeiss EVO® 50 smart SEM (MEB) couplé à un système de microanalyse élémentaire par spectrométrie X à dispersion d’énergie (EDS).

Les points saillants comprennent

  • Tranchée 10008: 145,60 kg d’échantillons de roches en vrac. 3 particules d’or visible d’un poids   Total de 0.55mg.  Légère anomalie aurifère de 18 à 27 ppb sur 16 échantillons avec une moyenne de 21.50 ppb, incluant des particules d’or, 563 ppb.  Faille géologique exposée.
  • Tranchée 10009: 130,10 kg de roches en vrac échantillonnées. Pas d'or visible.  Légère anomalie aurifère de 13  à 32 ppb sur 16 échantillons avec une moyenne de 22 ppb. Faille géologique exposée.
  • Tranchée 10016: découverte d'un puits d'exploitation de placers d’or du XIXe siècle Échantillonnage en vrac. Matériel à être analysé.
  • Tranchée 10015: Echantillonnage en vrac et par rainurage. Matériel à être analysé.
  • Les échantillons par rainurage de toutes les autres tranchées n'ont retourné aucune valeur en or.

La récupération d'un plus grand nombre d'échantillons en vrac sera nécessaire compte tenu de l'effet de pépite observé dans les échantillons. Une grande pépite d'or peut fortement biaiser la teneur en or d'un échantillon duquel  elle provient. Dans ces conditions, un plus grand volume d'échantillons est nécessaire pour obtenir une meilleure représentation  de la  teneur en or.

Marc Richer-LaFlèche, Ph.D. Geo., une personne qualifiée selon les directives du Règlement 43-101, a examiné et est responsable des informations techniques présentées dans ce communiqué.

https://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/3466cbe9-2e27-4def-9bfe-79db059f28a4/fr
Image 2: Zone de faille et veines de quartz exposées sur le mur de la tranchée 10008. Vue vers l’ouest. Les positions approximatives du sud et du nord sont indiquées sur le bas de la photo.

À propos de Beauce Gold Fields

Champs d’Or en Beauce Inc. (¨BGF¨) est une société d’exploration aurifère.

Le projet de Champs d'Or en Beauce comprend une propriété aurifère unique située dans la municipalité de Saint-Simon-les-Mines, dans le sud du Québec.  Le projet est composé de 152 titres miniers appartenant à 100% à BGF.   La propriété renferme, entre autres,  une unité sédimentaire aurifère non consolidée de six kilomètres de long (une saprolite inférieure et une diamictite brune supérieure). La morphologie des particules et pépites d’or contenues dans la saprolite indique une source d'or proximale provenant vraisemblablement du substratum rocheux de la Formation de Beauceville.  Cette source locale de l’or explique l’intérêt de la société à prospecter le socle rocheux du secteur de St-Simon-les-Mines. La stratégie d’exploration de BGF devrait permettre de nouvelles découvertes d’or. Notez que la propriété a été le site, entre 1860 et 1960, des plus grandes mines d'or de placer dans l’est du Canada.  

La Beauce est le dernier camp minier historique de type placers aurifères au Canada qui n’a pas été exploré pour son potentiel aurifère dans le roc (« Hard Rock »).  Notre projet montre beaucoup de similitudes avec le projet d’exploration aurifère de White Gold au Yukon et  celui du district de Cariboo en Colombie-Britannique. Ces deux sites sont des anciens camps miniers historiques (de type placers) qui ont fait l’objet de programmes d’exploration et qui ont permis la délimitation d'importantes découvertes aurifères dans le roc.

Une présentation de Champs d'Or de la Beauce est disponible sur le site web de la compagnie www.beaucegold.com.

Décharge de responsabilité :

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de règlementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude du présent communiqué.

Ce communiqué de presse contient certains énoncés prospectifs, au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables. Les énoncés prospectifs reflètent les attentes et les hypothèses actuelles de la Société et sont assujettis à un certain nombre de risques et d'incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement de ceux prévus. Ces énoncés prospectifs impliquent des risques et des incertitudes, y compris, mais sans s'y limiter, nos attentes en ce qui concerne l’exploration des ressources naturel et aurifère. Ces énoncés reflètent les points de vue actuels de la Société à l'égard des évènements futurs et sont assujettis à certains risques et incertitudes et à d'autres risques détaillés de temps en temps dans les dépôts en cours de la Société auprès des autorités en valeurs mobilières, lesquels documents peuvent être trouvés à www.sedar.com. Les résultats réels, les évènements et les performances futurs peuvent différer considérablement des attentes décrites. Les lecteurs sont priés de ne pas se fier indument à ces énoncés prospectifs. La Société n'assume aucune obligation de mettre à jour ou de réviser publiquement les énoncés prospectifs, à la suite de nouvelles informations, d'évènements futurs ou autrement, sauf dans les cas prévus par les lois sur les valeurs mobilières applicables.

CONTACT :

Patrick Levasseur, président et directeur général : Tél. (514) 262-9239
Bernard Tourillon, COO : Tél. (514) 907-1011
www.beaucegold.com

Actions émises: 20 974 166