TomaGold annonce le début des forages à Obalski

La Société entreprend un programme de forage de 2 500 mètres pour confirmer les résultats des forages historiques et mieux définir la zone A-PO d'Obalski

Montreal, Quebec, CANADA


MONTRÉAL, 08 déc. 2020 (GLOBE NEWSWIRE) -- CORPORATION TOMAGOLD (TSXV: LOT)TomaGold » ou la « Société ») est heureuse d'annoncer qu'elle a commencé les forages sur sa propriété Obalski. Ce premier programme de forage de sept trous totalisant 2 500 mètres permettra de vérifier les résultats historiques obtenus dans les sondages OBS-88-030, S-51-010 (qui a recoupé des sulfures massifs) et OBS-87-002. Les trous seront forés sur les mêmes sections transversales, à 30 mètres au-dessus et 30 mètres en dessous des valeurs historiques. L’objectif principal de ce programme de forage est de mieux définir la zone A-PO recoupée sur les sections 120E et 450E, qui ne comptent que quelques trous forés sur ces deux sections, espacées de 330 mètres.

La zone A-PO a été intersectée dans trois sondages sur la section 120E :

SondageDe (m)À (m)Longueur (m)Au (g/t)
OBS-88-004234,3237,43,16,07
OBS-88-009319,1322,23,12,06
OBS-87-002393,5425,632,32,01
           Incluant393,5399,96,41,98
           Incluant416,7421,85,18,20

La zone A-PO a été intersectée dans trois sondages sur la section 450E :

SondageDe (m)À (m)Longueur (m)Au (g/t)
OBS-88-029280,3286,25,97,42
OBS-88-030375,8388,712,91,04
           Incluant377,3380,02,72,61
OBS-88-027466,6479,813,20,74
           Incluant472,2474,52,31,20
           Incluant476,4479,12,71,60

Selon nos observations des sections, le ratio entre l'épaisseur vraie et la longueur de la carotte est estimé à 60 % pour les trous longs et à 80 % pour les trous courts.

« Notre compilation des données provenant des 60 000 mètres de forage effectués sur Obalski, qui nous a permis de produire un modèle 3D préliminaire basé sur les résultats historiques d'Obalski (voir le modèle 3D d'Obalski), semble montrer que la propriété possède un fort potentiel d'exploration pour l'or, le cuivre et l'argent », a déclaré David Grondin, président et chef de la direction de TomaGold. « Le camp minier de Chibougamau-Chapais, autrefois réputé principalement pour ses veines de cuivre uniques, a maintenant une nouvelle vocation, avec des travaux d'exploration importants ciblant les minéralisations de sulfures massifs typiques et les gisements d'or typiques de la ceinture volcanique de l'Abitibi au Québec et en Ontario. Notre équipe technique connaît très bien la région et a conçu un programme d'exploration visant à trouver d'autres minéralisations d'or-cuivre-argent chez cet ancien producteur. »

Modèle 3D d’Obalski est disponible à https://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/63c0b129-825b-41bb-86c2-65c1238c4ed9/fr

Les analyses (or, éléments multiples et roche entière) ont été effectuées dans trois laboratoires indépendants différents : Chimitec Ltd, Bourlamaque Assay Laboratories Ltd et Metriclab (1980) Inc. Des tests de cyanuration ont également été effectués à Lakefield Research. Aucun étalon ou blanc n'a été introduit dans la chaîne d'analyse par Syngold Exploration, qui a procédé à un ré-échantillonnage diligent de la minéralisation. Le rapport GM-48538 (Sigeom) comprenait les certificats d'analyse, mais ne fournissait aucune information sur la préparation des échantillons et la procédure d'analyse, ni sur les résultats des contrôles internes des laboratoires. Les valeurs ci-dessus ont été recalculées à partir des analyses originales, en tenant compte des nouvelles analyses effectuées par Syngold Exploration en 1988.

TomaGold considère ces valeurs comme étant historiques uniquement, et les utilise seulement pour planifier le programme de forage visant à vérifier la minéralisation recoupée par les sondages antérieurs.

Le contenu technique de ce communiqué de presse a été revu et approuvé par André Jean, ing., directeur de l'exploration de la Société et personne qualifiée en vertu du Règlement 43-101.

À propos de la propriété Obalski
La propriété Obalski, qui couvre 345 hectares, y compris une concession minière de 33 hectares, est située à environ 2 km au sud de Chibougamau, au Québec. Découvert en 1928, le gisement Obalski a produit 100 273 tonnes à des teneurs de 1,14% Cu, 2,08 g/t Au et 6,04 g/t Ag à partir de la zone A entre 1964 et 1972, et environ 9 000 tonnes à une teneur rapportée de 8,5 g/t Au à partir de la zone D en 1984 (Source : SIGEOM et rapports internes de Camchib Exploration).

À propos de TomaGold
Corporation TomaGold (TSXV: LOT) est une société d'exploration minière canadienne spécialisée dans l'acquisition, l'évaluation, l'exploration et le développement de propriétés minières aurifères. TomaGold possède des participations dans cinq propriétés aurifères près du camp minier de Chibougamau dans le nord du Québec : Obalski, Monster Lake Est, Monster Lake Ouest, Hazeur et Lac Doda. Elle possède également une participation de 24,5 % par l’entremise d’une coentreprise avec Evolution Mining Ltd et New Gold Inc. dans la propriété Baird, située à proximité du camp minier de Red Lake en Ontario.

Contact:
David Grondin
Président et chef de la direction
(514) 583-3490
www.tomagoldcorp.com

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude du présent communiqué. Certains des énoncés contenus dans le présent communiqué de presse sont des énoncés prospectifs au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables. Les énoncés prospectifs peuvent être identifiés par l'utilisation de mots tels que « s'attend », « a l'intention », « est attendu », « potentiel », « suggère » ou des variantes de ces mots ou expressions, ou des énoncés selon lesquels certaines actions, événements ou résultats « peuvent », « devraient », « pourraient » ou « seront » pris, se produisent ou seront atteints. Les énoncés prospectifs ne sont pas des faits historiques et sont soumis à un certain nombre de risques et d'incertitudes qui échappent au contrôle de la Société. Les lecteurs sont avertis que ces énoncés ne garantissent pas les rendements futurs, et que les résultats et développements réels sont susceptibles de différer, et peuvent différer matériellement, de ceux exprimés ou sous-entendus par les énoncés prospectifs contenus dans ce communiqué de presse. En conséquence, les lecteurs ne doivent pas accorder une confiance indue aux énoncés prospectifs. La Société ne s'engage pas à mettre à jour publiquement ou à réviser de quelque manière que ce soit les énoncés prospectifs, sauf si la loi l'exige.


Modèle 3D d’Obalski