Osisko Développement fournit une mise à jour corporative

Montréal, Quebec, CANADA


NE PAS DISTRIBUER AUX AGENCES DE TRANSMISSION DES ÉTATS-UNIS NI DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS

MONTRÉAL, 19 janv. 2021 (GLOBE NEWSWIRE) -- Osisko Développement Corporation (« Osisko Développement » ou la « Société ») (TSX-V :ODV) a le plaisir de fournir la mise à jour suivante sur le projet aurifère Cariboo, situé à Wells en Colombie-Britannique, et sur le projet aurifère San Antonio, situé à Sonora au Mexique, lesquels sont détenus à 100 % par la Société.

Faits saillants

  • La Société est bien financée avec approximativement 325 millions de dollars en trésorerie et équivalents de trésorerie, comprenant approximativement 200 millions de dollars en espèces et 125 millions de dollars en titres négociables.
  • Sur le projet aurifère Cariboo, la Société démarre un nouveau programme de forage de deux ans ayant pour objectif d’accroître les ressources et qui est orienté vers les découvertes en exploration. L’objectif est de compléter 90 000 mètres de forage destinés à la conversion de ressources d’ici le troisième trimestre de 2021.
  • La Société a débuté la phase de planification en vertu du processus environnemental de la Colombie-Britannique et travaille avec des consultants de premier plan afin d’assurer que le projet aurifère Cariboo puisse opérer en tant que l’une des mines les plus acceptables au monde sur les plans social et environnemental.
  • Début du développement de matériel minéralisé issu de Bonanza Ledge Phase 2 et début du stockage de minerai à l’usine.
  • La Société prévoit une première coulée d’or de son projet Bonanza Ledge Phase 2 au deuxième trimestre de 2021.
  • La Société a acquis un circuit de broyage neuf conçu pour un projet minier d’une capacité de 7 500 tonnes par jour. Cet investissement représente une étape majeure en sécurisant des équipements essentiels au concentrateur, en réduisant les risques d’ingénierie et permettra d’accélérer la construction des infrastructures de traitement une fois tous les permis reçus.
  • Une unité de minage en continu MT720 de Sandvik (« machine à attaque ponctuelle ») a été livrée sur le site, assemblée et mise en service. La Société compte utiliser cette nouvelle technologie pour le développement de galeries sur les projets Bonanza Ledge Phase II et Cariboo. Cet équipement est conçu pour couper mécaniquement les massifs rocheux durs et abrasifs, et devrait améliorer les performances de développement de 25 %, tout en réduisant les coûts de 50 % comparativement à la méthode traditionnelle de développement par abattage aux explosifs.
  • Sur le projet aurifère San Antonio, nous avons complété les processus d’ingénierie et d’obtention de permis visant à traiter le minerai aurifère stocké, lequel sera traité par la méthode de lixiviation en tas.
  • Programmes de forage d’exploration et intercalaire planifiés de 35 000 mètres sur les projets Sapuchi, Golfo de Oro et California. Nous avons établi un budget d’exploration initial d’approximativement 6 millions de dollars US pour 2021.
  • Les processus d’ingénierie et d’obtention de permis sont en cours en vue d’une exploitation par la méthode de lixiviation en tas des projets Sapuchi, Golfo de Oro et California.

Mise à jour du projet aurifère Cariboo

Osisko Développement continue de faire progresser son projet phare, le projet aurifère Cariboo, tout en entreprenant un programme d’exploration intensif sur cette propriété très prometteuse. Alors que le développement avance à Bonanza Ledge Phase II, la Société travaille sur une étude de faisabilité sur l’ensemble du projet aurifère Cariboo, laquelle devrait être publiée en deuxième moitié de 2021.

La production à Bonanza Ledge Phase II est en voie de redémarrer au cours du premier trimestre de 2021. Il est prévu que l’accès principal au minerai respecte l’échéancier original et le plan de développement. Plus de 2 300 mètres ont été complétés depuis le début du projet; cinq horizons de minerai ont été développés et sont prêts pour l’extraction suite à l’approbation d’un permis, lequel est prévu pour la fin du premier trimestre de 2021. La production devrait démarrer à une cadence moyenne de 600 tonnes par jour et le minerai sera transporté sur le site de l’usine QR pour son traitement. Les installations de l’usine ont été modernisées en deuxième moitié de 2020 et tous les circuits sont actuellement en phase finale de mise en service.

Permis

Le projet aurifère Cariboo a atteint une étape importante dans le processus d’obtention de permis en obtenant une décision en décembre 2020 quant à la possibilité pour la Société de procéder à une étude environnementale, en vertu du processus d’évaluation environnementale de la Colombie-Britannique. Les consultations publiques ont été complétées à l’été de 2020 et le projet se trouve dans l’échéancier législatif visant à obtenir l’approbation finale du bureau d’évaluation environnementale. Le certificat d’évaluation environnementale devrait être émis au troisième trimestre de 2022, alors que tous les autres permis requis pour le début de la construction devraient être émis dans les 90 jours suivant l’émission du certificat. Osisko Développement a également déposé une demande de permis pour l’extraction d’un échantillon en vrac en lien avec sa zone Cow Mountain et la construction d’une rampe d’exploration pour la zone prometteuse Lowhee. L’échantillon en vrac de 10 000 tonnes est destiné à un essai métallurgique sur du minerai tout-venant (« run of mine » ou « ROM ») soumis à la technologie de tri du minerai que la Société compte implanter dans ses infrastructures de traitement. L’octroi du permis et le début des travaux sur le terrain sont prévus pour le premier trimestre de 2021.

Acquisitions d’équipements

Osisko Développement a le plaisir d’annoncer l’acquisition d’un ensemble d’équipements de broyage pour le projet aurifère Cariboo. L’ensemble d’équipements comprend un concasseur à mâchoires, un broyeur semi-autogène (SAG) et un broyeur à boulets, de même que toutes les composantes auxiliaires et pièces de remplacement. Les équipements, actuellement entreposés à Winnipeg, au Manitoba, sont en excellente condition et seront transportées à proximité du projet en temps opportun. Cet investissement apportera de la flexibilité à la cadence de production du projet et permettra à la Société de débuter l’ingénierie détaillée.

De plus, une unité de minage en continu MT720 de Sandvik (« machine à attaque ponctuelle ») a été livrée sur le site, et a été assemblée et mise en service. Cet équipement a été loué par la Société avec une option de l’acquérir. La Société compte utiliser cette nouvelle technologie pour le développement de galeries sur les projets Bonanza Ledge Phase II et Cariboo. Cet équipement est conçu pour couper mécaniquement les massifs rocheux durs et abrasifs, et devrait améliorer les performances de développement de 25 %, tout en réduisant les coûts de 50 % comparativement à la méthode traditionnelle de développement par abattage aux explosifs.

En lien avec l’analyse d’échantillon en vrac sur Cow Mountain, la Société a conclu une entente visant à acquérir un trieur de minerai afin de le tester avec le minerai ROM sur le site des installations de la mine Bonanza Ledge. La réponse du minerai de Cariboo à la technologie de tri de minerai a démontré d’excellents taux de récupération d’or à coûts très bas. L’essai métallurgique pour le matériel ROM de l’échantillon en vrac de Cow Mountain devrait être complété au début de 2022.

Activités d’exploration

Un total de 59 500 mètres ont été forés, plus de 216 trous effectués dans le cadre de l’exploration et du programme de conversion de catégorie des ressources sur le projet aurifère Cariboo, activités pour lesquelles jusqu’à huit foreuses au diamant étaient actives sur le site. Le forage a confirmé des extensions de veines minéralisées en aval-pendage et des intersections à haute teneur à même les ressources existantes, et a accru les nouvelles découvertes sur Lowhee et Proserpine. Les résultats récents incluaient 18,18 g/t Au sur 10,2 mètres incluant 91,4 g/t Au sur 0,50 mètre dans BM-20-020 sur la zone Lowhee et 9,33 g/t Au sur 12,1 mètres incluant 62,9 g/t Au sur 0,60 mètre dans CM-20-046 sur la zone Valley. Veuillez vous référer au communiqué de presse de la Société daté du 13 janvier 2021 pour plus de détails sur le trou CM-20-046 et au communiqué de presse du 5 octobre 2020 de Redevances Aurifères Osisko Ltée pour le trou BM-20-020.

Le forage de 2021 a commencé en janvier avec l’objectif de continuer le programme de conversion de catégorie des ressources sur les zones connues du gîte afin de supporter l’étude de faisabilité tout en mettant l’emphase sur l’accroissement en profondeur et latéralement. Des activités d’exploration importantes auront lieu à proximité des gîtes connus sur KL, Lowhee et Proserpine. Un total proposé de 10 foreuses au diamant sur le site est prévu au 15 janvier et jusqu’à 14 foreuses d’ici la fin du deuxième trimestre de 2021.

La mise à jour des ressources minérales de Cariboo inclut 3,2 millions d’onces d’or (21,4 millions de tonnes à une teneur de 4,6 g/t Au) dans la catégorie des ressources mesurées et indiquées, et 2,7 millions d’onces d’or (21,6 millions de tonnes à une teneur de 3,9 g/t) dans la catégorie des ressources présumées. L’estimation des ressources minérales englobe huit zones; les gîtes Shaft et Mosquito Creek sur Island Mountain, les gîtes Cow et Valley sur Cow Mountain, et les gîtes Lowhee, KL, BC Vein et Bonanza Ledge sur Barkerville Mountain, à une teneur de coupure de 2,1 g/t.

L’exploration à l’échelle régionale continue de livrer de nouvelles découvertes et d’identifier de nouvelles cibles de forage qui devraient fournir de la croissance à long terme et l’accroissement du projet aurifère Cariboo. En 2021, le forage à l’échelle régionale débutera sur les nouvelles cibles identifiées sur Burns Mountain et Yanks Peak.

Mise à jour du projet aurifère San Antonio

Le projet aurifère San Antonio situé à Sonora, au Mexique, détient une estimation initiale des ressources minérales contenant 27,6 millions de tonnes à une teneur de 1,18 g/t pour 1 million d’onces d’or dans la catégorie des ressources présumées. Tandis que la campagne d’exploration du projet est actuellement évaluée, la Société cible présentement le développement d’un scénario pour une production initiale annuelle de 50 000 à 70 000 onces d’or avec un potentiel à court terme additionnel de retraiter 1,3 million de tonnes de minerai entreposé sur le site.

Osisko Développement a le plaisir d’annoncer qu’elle a conclu une entente d’acquérir une usine de broyage semi-portative d’une capacité de 15 000 tonnes par jour pour le projet aurifère San Antonio. L’ensemble d’équipements comprend un concasseur à mâchoires, des concasseurs à cônes, et les divers équipements de tamisage et de manutention. Les équipements sont en bonne condition et actuellement entreposés au Nevada, au É.-U., et seront transportés vers le projet lors du prochain trimestre.

Questions corporatives

M. Benoit Brunet, vice-président finance, chef de la direction financière et secrétaire corporatif d’Osisko Développement, a accepté un rôle afin de retourner à la Caisse de dépôt et placement du Québec (« CDPQ »). Il demeurera en poste jusqu’à la fin du mois de février 2021 afin de faciliter la transition de ses responsabilités. M. Brunet a été déterminant au succès de la création et de la capitalisation d’Osisko Développement, incluant l’inscription en bourse de la Société, par la voie d’une transaction de prise de contrôle inversée, et la clôture de trois financements totalisant approximativement 210 millions de dollars, le tout dans un délai de trois mois qui auront été très productifs.

M. Roosen, président du conseil d’administration et chef de la direction, a déclaré : « Benoit s’est joint à Redevances Aurifères Osisko en février 2020 et a rejoint Osisko Développement en novembre 2020. Au courant de l’année, il a mené avec succès plusieurs projets, a été un membre estimé et dévoué de l’équipe, et a joué un rôle clé dans la création couronnée de succès d’Osisko Développement. Osisko Développement est maintenant forte d’une capitalisation boursière supérieure à un milliard de dollars, d’un portefeuille d’investissement d’une valeur approximative de 125 millions de dollars et d’approximativement 200 millions de dollars de trésorerie. » M. Roosen a ajouté : « Avec une position aussi enviable et un bilan financier aussi solide, nous sommes prêts pour les prochaines étapes de notre croissance par le développement des projets Cariboo et San Antonio, tout en continuant d’évaluer les opportunités. Nous souhaitons à Benoit un retour réussi à la CDPQ. »

Personnes qualifiées

Le contenu scientifique et technique de ce communiqué de presse a été révisé et approuvé par Maggie Layman, P.Geo., vice-présidente, exploration de la Société et personne qualifiée en vertu du Règlement 43-101 sur l’information concernant les projets miniers.

Pour de plus amples informations sur le projet Cariboo, veuillez vous référer au rapport technique intitulé « NI 43-101 Technical Report and Mineral Resource Estimate for the Cariboo Gold Project, British Columbia, Canada » daté du 5 octobre 2020 dont la date de prise d’effet est le 5 octobre 2020, préparé par Christine Beausoleil, P.Geo., et Carl Pelletier, P.Geo., d’InnovExplo Inc. et déposé sur SEDAR (www.sedar.com) sous le profil de l’émetteur d’Osisko Développement et sur le site web de la Société.

Les ressources minérales ne sont pas des réserves minérales puisqu’elles n’ont pas démontré de viabilité économique.

À propos d’Osisko Développement Corp.

Osisko Développement Corp. est bien capitalisée et uniquement positionnée en tant que société de développement aurifère de premier plan en Amérique du Nord pour faire avancer le projet aurifère Cariboo et d’autres propriétés canadiennes et mexicaines, dans le but de devenir le prochain producteur aurifère intermédiaire. Le projet aurifère Cariboo, situé au centre de la Colombie-Britannique, est l’actif phare d’Osisko Développement avec des ressources minérales mesurées et indiquées de 21,44 Mt à 4,6 g/t Au, pour un total de 3,2 millions d’onces d’or, et des ressources minérales présumées de 21,69 Mt à 3,9 g/t, pour un total de 2,7 millions d’onces d’or. Le potentiel d’exploration considérable en profondeur et latéralement démarque le projet aurifère Cariboo des autres actifs de développement, de même que le bas coût historique de découverte tout inclus de 19 $ US par once. Le projet aurifère Cariboo progresse dans la phase d’obtention de permis en tant qu’opération souterraine de 4 750 tonnes par jour avec une étude de faisabilité prévue pour la deuxième moitié de 2021. Le carnet de projets d’Osisko Développement inclut une production potentielle à court terme envisagée sur le projet aurifère San Antonio, situé à Sonora, au Mexique, et des propriétés d’exploration en phase préliminaire incluant le projet Coulon et les propriétés de la Baie James situés au Québec, ainsi que les propriétés Guerrero situées au Mexique.

Pour de plus amples informations au sujet d’Osisko Développement Corp., veuillez contacter :

Sean Roosen
Chef de la direction
Téléphone : (514) 940-0685
Courriel : sroosen@osiskodev.com
Jean Francois Lemonde
V-P, relations aux investisseurs
Téléphone : (514) 299-4926
Courriel : jflemonde@osiskodev.com


Suivez-nous sur les médias sociaux :

Facebook :
https://www.facebook.com/osiskodev

LinkedIn :
http://www.linkedin.com/company/osisko-dev

Youtube :
https://www.youtube.com/channel/UC-1LPPhZ9WZnOuWsf6mRWhw

Énoncés prospectifs

Certains énoncés contenus dans le présent communiqué peuvent être considérés comme des « énoncés prospectifs » au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables du Canada. L’information contenue dans ce communiqué de presse à propos du fait que la Société est bien financée; le programme de forage ayant comme objectif d’accroître les ressources et orienté vers les découvertes en exploration; le moment et la capacité d’Osisko Développement (si c’est le cas) de compléter le forage destiné à la conversion des ressources d’ici le troisième trimestre de 2021 visant à supporter une étude de faisabilité; la capacité d’opérer une mine acceptable sur les plans social et environnemental à Cariboo; le moment et la capacité (si c’est le cas) de procéder à la première coulée d’or à Bonanza Ledge Phase 2; l’échéancier de développement du projet aurifère Cariboo et du projet aurifère San Antonio, incluant le moment et la capacité de la Société à obtenir les permis, de redémarrer la production, de compléter les programmes d’exploration et de préparer des mises à jours techniques en vertu du Règlement 43-101, et toute autre information contenue dans les présentes qui n’est pas un fait historique, peut constituer des énoncés prospectifs. Compte tenu de leur nature, ces énoncés prospectifs obligent Osisko à poser certaines hypothèses et comportent nécessairement des risques connus et inconnus ainsi que des incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats prévus ou attendus. Les énoncés prospectifs ne comportent aucune garantie de performance. Des mots tels que «peut », « serait de nature à », « sera », « serait », « pourrait », « s’attend à », « croit », « prévoit », « anticipe », « à l’intention de », « évalue », « estime », « continue », ou leur forme négative ou toute autre terminologie semblable, ainsi que les termes habituellement utilisés au futur et au conditionnel, identifient des énoncés prospectifs. L’information contenue dans les énoncés prospectifs, incluant les énoncés liés au forage et à la production future du projet aurifère Cariboo et du projet aurifère San Antonio, l’obtention dans les délais de tous les permis requis et les résultats des programmes d’exploration, est fondée sur des hypothèses importantes ayant permis de tirer une conclusion ou d’effectuer une prévision ou une projection, incluant les perceptions de la direction des tendances historiques, des conditions actuelles et de l’évolution future prévue, de la divulgation publique des opérateurs des mines concernées, ainsi que d’autres facteurs considérés comme appropriés dans les circonstances. Osisko Développement considère que ses hypothèses sont raisonnables compte tenu de l’information disponible, mais elle avertit le lecteur que ces hypothèses à l’égard d’événements futurs dont plusieurs échappent à son contrôle, pourraient se révéler inexactes puisqu’elles sont soumises à des risques et à des incertitudes qui touchent Osisko Développement et ses activités.

Pour plus de détails au sujet de ces facteurs et hypothèses ainsi que des autres facteurs et hypothèses qui sous-tendent les énoncés prospectifs présentés dans le présent communiqué et qui concernent Osisko Développement, voir la déclaration de changement disponible électroniquement sur SEDAR (www.sedar.com) sous le profil de l’émetteur d’Osisko Développement. L’information prospective présentée dans le présent communiqué reflète les attentes d’Osisko Développement au moment de l’émission du présent communiqué et pourrait changer après cette date. Osisko Développement décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser tout énoncé prospectif, que ce soit à la suite de la réception de nouveaux renseignements, de la survenance d’événements futurs ou autrement, à l’exception de ce qui est exigé par la loi.

Ni le TSX-V ni son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques du TSX-V) n’assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude du présent communiqué. Aucune place boursière, commission des valeurs mobilières ou autre autorité réglementaire n’a approuvé ou désapprouvé l’information contenue dans ce communiqué.