Devencore publie une nouvelle étude hivernale sur le marché des bureaux du centre-ville de Montréal

Loyers stables, implication proactive du gouvernement et le REM pour soutenir la relance économique du centre-ville

Montreal, Quebec, CANADA


MONTRÉAL, 09 mars 2021 (GLOBE NEWSWIRE) -- Devencore, un chef de file du conseil et du courtage en immobilier commercial au Canada, publie un nouveau rapport hivernal pour 2021 pour le marché des bureaux du centre-ville qui se penche sur l'état du marché, les facteurs à l'origine des nouvelles tendances locatives, les perspectives sur les bureaux et l'effort cumulatif des intervenants du secteur, y compris le gouvernement, les propriétaires, les locataires, les sous-locataires et les utilisateurs pour revitaliser l'économie du centre-ville de Montréal.

Faits saillants des statistiques et des résultats

  • L’inventaire total des espaces de bureaux disponibles à la location a augmenté de 1,3 million + pieds carrés en 2020
  • Au quatrième trimestre, le taux de disponibilité est passé de 10,7% à 12,1%, avec une hausse de 33,2% des espaces en sous-location par rapport au troisième trimestre.
  • Cette hausse est alimentée par une combinaison d'espace de sous-location et de non-renouvellements
  • Les loyers sont demeurés stables en 2020 mais les incitatifs ont augmenté
  • La pression économique poussera les propriétaires à faire davantage de concessions
  • Consultez les données détaillées dans le rapport

« Les sous-locations continueront probablement d'augmenter en 2021 avant de se stabiliser vers 2022 - la principale raison étant que nous pensons que le vaccin permettra graduellement de contrôler la COVID et aidera à la relance de l'économie », a déclaré Jean Laurin, président et chef de la direction de Devencore à Montréal.

L'impact du télétravail

En raison de la pandémie, Montréal est passé d’un niveau de croissance phénoménale à une crise sanitaire et économique sans précédent. La tendance du télétravail et les défis économiques et opérationnels auxquels sont confrontés de nombreuses industries constituent les principaux moteurs de changement. Le marché est inondé avec des sous-locations et des espaces non-renouvelés suite à la diminution de la demande pour les espaces de bureaux au centre-ville, certains locataires réduisant leur espace de 20 à 30%. De plus, il ressort que la plupart des employés préfèrent un modèle de travail hybride qui répartit l’horaire de travail entre la maison et le bureau, et les locataires saisissent l'opportunité pour réduire leur superficie et se relocaliser dans des immeubles mieux situés et de meilleure qualité. Pendant ce temps, il a été rapporté que le Réseau express métropolitain (REM), actuellement en construction, pourrait être prolongé vers d’autres banlieues comme Laval et Longueuil, ce qui pourrait faciliter l'adoption à long terme du modèle de bureaux hybrides.

Les conditions favorisent les occupants

À mesure que la disponibilité d’espace augmente, le marché devient plus favorable aux locataires, ce qui pousse les propriétaires à offrir des incitatifs plus avantageux sous la forme de mois de loyer gratuit et d’allocation pour des améliorations locatives. Bien que les propriétaires continuent de percevoir les loyers à un taux de près de 95% en raison des programmes d'allégement du gouvernement, les transactions de location ont connu un net ralentissement à mesure que les locataires reconsidèrent leurs besoins en bureaux. En raison des risques économiques reliés à la crise, certains locataires envisagent des baux à plus court terme afin de garder leurs options ouvertes pour le déménagement, la consolidation ou l'adoption du modèle de bureau décentralisé pour atténuer les coûts et soutenir le personnel travaillant sous le modèle hybride.

Relance économique du centre-ville

Pour accélérer la reprise économique du centre-ville de Montréal, tous les intervenants du secteur doivent se concentrer sur l’implication corporative et administrative, la responsabilisation et le soutien à la relance du centre-ville. Il est primordial que les citoyens, le gouvernement et l'industrie travaillent ensemble pour créer de plus grandes opportunités et une meilleure infrastructure pour soutenir la croissance dans un marché en évolution. La distribution rapide du vaccin et l'initiative de dépistage rapide du gouvernement du Québec aideront les gens à se remettre au travail en toute sécurité et à rétablir les activités commerciales nécessaires à une économie autonome et florissante. Le REM jouera également un rôle essentiel dans la restauration à long terme de la prospérité économique. La Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM) prend une position proactive dans l'organisation du projet « Relançons MTL » pour outiller les décideurs de 14 secteurs de l'économie afin de formuler et mettre en œuvre des plans d'action qui faciliteront la revitalisation.

« La reprise du centre-ville exigera la collaboration de toutes les parties prenantes, des promoteurs, des investisseurs, des différents paliers de gouvernements, des leaders de la communauté et des citoyens qui vivent, qui habitent, qui travaillent et qui aiment Montréal », a souligné Richard Breton, vice-président et directeur général de Devencore à Montréal.

Retrouvez le rapport complet ici: https://marketreport.devencore.com/office-winter-2021/montreal-fr/

À propos de Devencore

Fondée en 1972, Devencore est l'une des plus importantes firmes privées de courtage et de conseil en immobilier d'entreprise au Canada. Devencore propose une gamme complète de services conçus spécialement pour faire en sorte que toutes les décisions immobilières s’appuient sur des stratégies efficaces et une exécution professionnelle. Devencore possède des bureaux partout au Canada et aide ses clients à répondre à leurs besoins immobiliers aux États-Unis grâce à son alliance stratégique avec la société américaine Transwestern.

Contact :

Pascal Easton
(514) 392-9389
peaston@devencore.com