Theratechnologies présente de nouvelles données précliniques in vivo démontrant une importante activité antitumorale du TH1902 dans tous les types de cancers étudiés

L’effet post-traitement antitumoral du TH1902 persiste plus longtemps qu’avec le docétaxel seul

Montreal, Quebec, CANADA


MONTRÉAL, 10 avr. 2021 (GLOBE NEWSWIRE) -- Theratechnologies (Theratechnologies) (TSX : TH) (NASDAQ : THTX), une société biopharmaceutique axée sur le développement et la commercialisation de traitements innovateurs, a annoncé aujourd’hui que de nouvelles données précliniques in vivo ont été présentées au 2021 Annual Meeting of the American Association for Cancer Research (AACR). Ces données ont démontré une régression tumorale durable, une meilleure activité antitumorale et une meilleure tolérance avec le TH1902 comparativement au docétaxel seul dans tous les types de cancers étudiés, notamment les cancers de la peau, du pancréas, de l’ovaire, de l’endomètre, du côlon et du sein triple négatif. L’effet antitumoral du TH1902 persiste plus longtemps après le traitement qu’avec le docétaxel seul. Le TH1902 est le principal conjugué peptide-médicament (CPM) de la Société issu de sa plateforme technologique SORT1+MC.

« La désignation « fast track » de la FDA pour le TH1902 a été soutenue par les données présentées aujourd’hui. Cette désignation est une importante reconnaissance de notre plateforme technologique SORT1+MC considérant que très peu de thérapies expérimentales reçoivent la désignation « fast track » basées sur des données précliniques. Cela soutient fortement le TH1902 comme nouveau traitement potentiel innovateur pour tous les patients atteints de tumeurs solides exprimant le récepteur de la sortiline (SORT1+) et réfractaires aux traitements standards. L’essai clinique de la phase 1 est actuellement en cours et nous anticipons avec hâte de mener le TH1902 à d’autres stades de son développement », a déclaré Dr Christian Marsolais, vice-président principal et chef des affaires médicales, Theratechnologies.

AACR Poster #1313 – TH1902, a docetaxel peptide-drug conjugate, shows pre-clinical efficacy in several SORT1+ cancers
Les faits saillants du poster incluent de nouvelles données sur le TH1902 dans le mélanome, où le récepteur de la sortiline est exprimé dans plus de 90% des cas. Le TH1902 a été associé à un effet antitumoral supérieur et un effet post-traitement durable comparativement au docétaxel seul.

D’autres points marquants de ce poster incluent un meilleur effet antitumoral durable dans les tumeurs pancréatiques, où la sortiline est exprimée dans 30% à 50% des cas, et dans le cancer du sein triple négatif, où la sortiline est exprimée dans approximativement 60% des cas. L’effet du traitement a été aussi observé avec le TH1902 dans le cancer du côlon, un fait encourageant vu que le docétaxel n’est pas reconnu comme un traitement standard en raison de l’absence de réponse dans ce cancer. L’effet positif du TH1902 sur la régression tumorale a été aussi observé dans ces types de cancer à un quart de la dose équimolaire comparativement au docétaxel seul.

Seuls les participants inscrits peuvent consulter le poster.

AACR Poster #1439 – Increasing potency of anticancer drugs through SORT1+ TechnologyTM: A new targeted approach for treatment of ovarian and endometrial cancers
De nouvelles données présentées dans ce poster démontrent une inhibition des cancers de l’ovaire et de l’endomètre avec le TH1902 à des doses équimolaires du docétaxel seul. Le TH1902 a spécifiquement démontré une activité antitumorale améliorée dans le cancer de l’endomètre à un quart des doses équimolaires comparativement au docétaxel seul.

La sortiline est exprimée dans plus de 90% des cancers de l’ovaire et de l’endomètre, ce qui en fait une excellente cible pour le développement du médicament. Les cancers de l’ovaire et de l’endomètre ont un pronostic défavorable et un faible taux de survie.

L’expression de la sortiline augmente en fonction du stade de la tumeur (I à IV) et est associée à un pronostic défavorable et un taux de survie réduit dans différents cancers.

Seuls les participants inscrits peuvent consulter le poster.

Absence de neutropénie avec le TH1902
La neutropénie était absente après six traitements consécutifs avec le TH1902 à une dose équivalente à la dose maximale tolérée (DMT) du docétaxel, alors qu’un seul traitement de docétaxel a fortement réduit le nombre de neutrophiles.

La neutropénie augmente la prédisposition à développer des infections. Il est connu que plusieurs traitements de cancers entraînent une neutropénie et nécessitent des cycles avec et sans traitements pour éviter les conséquences potentiellement graves d’infections associées à l’apparition d’une neutropénie.

Essai clinique de la phase 1 du TH1902
L’étude à doses croissantes évalue l’innocuité, la pharmacocinétique, la dose maximale tolérée (DMT) et l’activité antitumorale préliminaire du TH1902 administré une fois toutes les trois semaines chez des patients atteints de tumeurs solides avancées et réfractaires aux traitements anticancéreux disponibles. Une fois la DMT déterminée, un total de 40 patients additionnels devraient être recrutés pour évaluer l’activité antitumorale potentielle du TH1902 chez les patients atteints d’un cancer de l’endomètre, de l’ovaire, du côlon, du pancréas ou du sein triple négatif.

Les détails du protocole de l’étude clinique de phase 1 sont disponibles au www.clinicaltrials.gov sous le numéro d’identification NCT04706962.

À propos du TH1902
Le TH1902 conjugue le peptide exclusif à Theratechnologies avec le docétaxel. Ce CPM est le candidat principal issu de la plateforme technologique SORT1+MC de Theratechnologies en oncologie.

La Société Canadienne du cancer (SCC) et le gouvernement du Québec, par le biais du Consortium Québécois sur la découverte du médicament (CQDM), contribueront un total de 1,4 million de dollars pour soutenir des éléments de la recherche présentement en cours pour le développement de la plateforme ciblée en oncologie de Theratechnologies au Laboratoire d’oncologie moléculaire du Dr Borhane Annabi à l’Université du Québec à Montréal (UQAM).

À propos de la plateforme technologique SORT1+MC
Theratechnologies a développé un peptide qui cible spécifiquement les récepteurs de la sortiline (SORT1). La SORT1 est exprimée, entre autres, dans le cancer des ovaires, le cancer du sein triple-négatif, de la peau, des poumons, colorectal et du pancréas. La SORT1 joue un rôle important dans l’internalisation, le triage et la circulation des protéines, en faisant ainsi une cible intéressante pour le développement de médicaments.

Des traitements anti-cancéreux déjà commercialisés tels que le docétaxel, la doxorubicine ou les inhibiteurs de la tyrosine kinase sont conjugués au peptide novateur expérimental de Theratechnologies afin de spécifiquement cibler les récepteurs de la sortiline. Cela pourrait potentiellement améliorer l’efficacité et l’innocuité de ces agents.

À propos de Theratechnologies
Theratechnologies (TSX: TH) (NASDAQ: THTX) est une société biopharmaceutique axée sur le développement et la commercialisation de traitements innovateurs qui répondent à des besoins médicaux non satisfaits. D’autres renseignements sur Theratechnologies sont disponibles sur le site Web de la Société au www.theratech.com, sur SEDAR au www.sedar.com et sur EDGAR au www.sec.gov.

Information prospective
Le présent communiqué de presse renferme des énoncés prospectifs et de l’information prospective (collectivement, les « énoncés prospectifs ») au sens de la législation applicable en valeurs mobilières. Ces énoncés prospectifs reposent sur les opinions et les hypothèses de la direction ou sur l’information disponible à la date où ils sont formulés et se reconnaissent à l’emploi de mots tels que « peut », « va », « pourrait », « voudrait », « devrait », « perspectives », « croit », « planifie », « envisage », « prévoit », « s’attend » et « estime » ou la forme négative de ces termes ou des variations de ceux-ci. Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse comprennent, sans toutefois s’y limiter, des énoncés au sujet du développement du TH1902 pour le traitement potentiel de tous les patients atteints de tumeurs solides exprimant les récepteurs de la sortiline (SORT1+) et réfractaires aux traitements standards, et la détermination de la DMT.

Les énoncés prospectifs sont fondés sur un certain nombre d’hypothèses et comprennent, sans toutefois s’y limiter, les suivantes : les résultats précliniques in vivo seront reproduits chez les humains au cours de l’essai de la phase 1, nous serons en mesure de déterminer la DMT, nous serons en mesure de recruter des patients pour l’essai de la phase 1, le traitement avec le TH1902 sera efficace et sécuritaire dans plusieurs types de cancer et aucun effet indésirable sévère ne sera découvert lorsque le TH1902 sera administré aux humains.

Les énoncés prospectifs sont assujettis à plusieurs risques et incertitudes, dont bon nombre sont indépendants de notre volonté et sont susceptibles d’entraîner un écart considérable entre les résultats réels et ceux qui sont exprimés, expressément ou implicitement, dans les énoncés prospectifs figurant dans le présent communiqué de presse. Ces risques et incertitudes s’entendent, entre autres, du risque que la pandémie de la Covid-19 aura un effet négatif et significatif sur le déroulement de l’essai de la phase 1, que nous ne serons pas en mesure de déterminer la DMT, que les résultats obtenus à la suite de l’administration du TH1902 ne permettront pas la poursuite d’essais cliniques additionnels, que des patients décèderont et que ces décès seront liés à l’administration du TH1902 entraînant l’abandon de l’essai de la phase 1, que la découverte d’effets indésirables sévères entraîne l’abandon de l’essai de la phase 1, que l’on éprouve de la difficulté à recruter des patients entraînant des retards dans le début ou l’achèvement de l’essai de la phase 1 et l’inexécution des conventions, obligations ou engagements par nos fournisseurs externes dans le cadre de nos ententes avec eux.

Les investisseurs éventuels sont priés de se reporter à la rubrique « Facteurs de risque » de notre notice annuelle datée du 24 février 2020 pour connaître les autres risques liés à la conduite de nos activités et à Theratechnologies. La notice annuelle est disponible sur SEDAR au www.sedar.com, sur EDGAR au www.sec.gov à titre d’annexe de notre rapport sur formulaire 40-F daté du 25 février 2020 dans les documents déposés de Theratechnologies. Le lecteur est prié d’examiner ces risques et incertitudes attentivement et de ne pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs reflètent les attentes actuelles concernant des événements futurs. Ils ne sont valables qu’à la date du présent communiqué de presse et traduisent nos attentes à cette date.

Nous ne nous engageons aucunement à mettre à jour ou à réviser l’information contenue dans ce communiqué de presse, que ce soit à la suite de l’obtention de nouveaux renseignements, à la suite de nouveaux événements ou circonstances ou pour toute autre raison que ce soit, sauf si les lois en vigueur l’exigent.

Relations avec les médias :
Denis Boucher
Vice-président, Communications et Affaires corporatives
514-336-7800

Relations avec les investisseurs :
Leah Gibson
Directrice principale, Relations avec les investisseurs
617-356-1009
ir@theratech.com