DANONE : Chiffre d'affaires du T1 : dernier trimestre de recul avant un retour à la croissance en données comparables

Blan, FRANCE



Chiffre d'affaires du 1er trimestre 2021
Communiqué de presse – Paris, 20 avril 2021

Chiffre d'affaires du T1 : dernier trimestre de recul
avant un retour à la croissance en données comparables



  • Chiffre d'affaires consolidé du 1er trimestre : 5 657 millions d'euros, en recul de -3,3% en données comparables, reflétant à la fois les effets défavorables liés au Covid et la base de comparaison élevée du T1 2020
  • Fort impact négatif des taux de change (-7,0%), entraînant un recul de -9,4% du chiffre d'affaires consolidé
  • Objectifs 2021 réitérés :
- Retour à la croissance en données comparables dès le T2 ; retour à la croissance rentable au S2
- Marge opérationnelle courante 2021 globalement en ligne avec celle de 2020


en millions d'euros,
sauf %
T1 2020T1 2021Variation
données
publiées
Variation
données comparables

Variation
volumes



PAR PÔLE
     
EDP3 3643 149-6,4%+1,6%+0,5%
Nutrition Spécialisée1 9491 719-11,8%-7,7%-7,0%
Eaux928790-14,9%-11,6%-11,2%


PAR ZONE
     
Europe & Noram13 4693 273-5,6%-2,8%-2,7%
Reste du Monde2 7722 384-14,0%-4,2%-4,2%
      
TOTAL6 2425 657-9,4%-3,3%-3,7%

1Amérique du Nord (Noram) : États-Unis et Canada

Commentaire de Véronique Penchienati-Bosetta et Shane Grant, Co-CEOs par intérim

« Notre performance du premier trimestre est conforme aux attentes et nous maintenons notre prévision de retour à une croissance du chiffre d'affaires en données comparables dès le deuxième trimestre, et de retour à la croissance rentable au second semestre 2021.

Voilà plus d'un an que nous sommes confrontés à la pandémie du Covid-19, qui continue d'affecter nos marchés. Si cette situation explique le recul du chiffre d'affaires en données comparables de -3,3%, le 1er trimestre 2021 confirme cependant les nombreux atouts de Danone et sa capacité à performer dans des domaines clés. EDP maintient sa dynamique de croissance sur les principaux marchés développés, notamment portée par les plateformes Probiotiques, Protéines et Produits d'origine végétale. Les activités de Nutrition Médicale pour Adultes enregistrent une croissance forte, poursuivant leur dynamique des dernières années. Le pôle Eaux est toujours pénalisé par la contraction des canaux de distribution hors domicile, mais connaît une amélioration séquentielle par rapport aux trimestres précédents.

Nous sommes confiants dans la capacité de Danone à atteindre ses objectifs parce que nos plans sont solides et nos équipes déterminées. Nous tenons à les remercier pour leur résilience et leur engagement dans ce contexte sans précédent. Ensemble, nous allons permettre à Danone de renouer avec la croissance. »
I. Chiffre d'affaires du premier trimestre 2021

Au premier trimestre 2021, le chiffre d'affaires consolidé s'établit à 5,7 milliards d'euros, en retrait de -3,3%, en données comparables, soit un recul de -3,7% en volume et une hausse de +0,3% en valeur.
En données publiées, le chiffre d'affaires diminue de -9,4%, essentiellement en raison d'effets de change négatifs
(-7,0%) dus à la dépréciation de plusieurs devises face à l'euro, notamment aux États-Unis, en Amérique Latine, en Indonésie, en Turquie et en Russie. Le chiffre d'affaires publié présente également un effet périmètre légèrement favorable (+0,4%), ainsi qu'une contribution organique de +0,4% de pays en hyperinflation tels que l'Argentine.

Au niveau régional, le chiffre d'affaires réalisé en Europe et en Amérique du Nord recule de -2,8% en données comparables, pénalisé par une base de comparaison élevée liée à des achats de précaution massifs réalisés dans ces régions en mars 2020 dans l’activité Nutrition Spécialisée et, dans une moindre mesure, dans l’activité Produits Laitiers et d'Origine Végétale. Dans le Reste du Monde, le chiffre d'affaires diminue de -4,2%, avec la Chine, l'Amérique Latine et l'Afrique toujours sous pression au premier trimestre.

Résultats par pôle

PRODUITS LAITIERS ET D’ORIGINE VÉGÉTALE (EDP)

Au premier trimestre, le chiffre d'affaires progresse de +1,6% en données comparables, soit une hausse de +0,5% en volume et de +1,1% en valeur. La dynamique reste soutenue en dépit d'un 1er trimestre 2020 exceptionnel dans un contexte d'achats de panique et de stockage de précaution. L'Europe et l'Amérique du Nord affichent une croissance solide portée par les plateformes Probiotiques, Protéines et Produits d'origine végétale. L’Europe a enregistré un nouveau trimestre de croissance. Cette performance est portée par la dynamique soutenue du portefeuille de Produits d'origine végétale, qui enregistre une forte hausse à deux chiffres, et par les plateformes Probiotiques et Protéines qui affichent un nouveau trimestre de croissance solide. Les Produits Laitiers ont enregistré des gains de parts marché généralisés, notamment portés par Actimel, Danette et YoPro. L'Amérique du Nord enregistre un chiffre d'affaires net record malgré une base de comparaison élevée, maintenant un rythme de croissance solide avec notamment les Crèmes à café, en forte croissance, et les Produits d'origine végétale, en hausse de près de 10%. Dans le Reste du Monde, les ventes restent stables, avec une faible dynamique dans la zone CEI, alors que l’Amérique Latine et l’Afrique montrent des premiers signes d’amélioration par rapport aux trimestres précédents.

NUTRITION SPÉCIALISÉE

Au premier trimestre, le chiffre d’affaires recule de -7,7% en données comparables, avec un déclin de -7,0% en volume et de -0,7% en valeur, pénalisé par une base de comparaison élevée liée à des achats de précaution massifs réalisés en mars 2020. L'activité Nutrition Médicale pour Adultes affiche de nouveau une forte progression trimestrielle, portée notamment par la Chine. La Nutrition Infantile continue d’être affectée par la contraction des canaux de distribution en Chine, avec une baisse d’environ -45% de la performance des cricuits transfontaliers. Les ventes domestiques confirment leur bonne dynamique de croissance. Au total, les ventes en Chine enregistrent un déclin à deux chiffres. En Europe, les ventes affichent un recul autour de -15% mais les parts de marché se maintiennent dans un contexte de faibles dynamiques catégorielles. Dans le Reste du Monde, Danone continue d’enregistrer une performance solide et des gains de parts de marché, notamment en Asie du Sud-Est et au Moyen-Orient.

EAUX

Au premier trimestre, le chiffre d’affaires diminue de -11,6% en données comparables, soit une baisse de -11,2% en volume et de -0,4% en valeur, toujours pénalisé par des taux de mobilité des consommateurs encore inférieurs aux niveaux pré-Covid. En Europe, les ventes enregistrent un déclin inférieur à -10%, mais marquent une amélioration séquentielle par rapport aux trimestres précédents, grâce à un regain de mobilité, à la résilience des formats destinés à la consommation à domicile, et à des gains de parts de marché dans des régions clés telles que la France, l'Allemagne, l'Espagne et la Pologne. Dans le Reste du Monde, alors que l'Amérique Latine et l'Indonésie ont continué d’afficher une baisse des ventes à deux chiffres, Mizone a de nouveau enregistré une croissance positive en Chine, en ligne avec celle du trimestre précédent, entamant la haute saison avec une offre de produits innovants et des projets d'activation prometteurs.
II. Perspectives et objectifs 2021

Perspectives macro-économiques

En dépit des incertitudes, une réouverture progressive des économies est anticipée à compter du second semestre, liée aux progrès des programmes de vaccination. Dans ce contexte, une accélération généralisée de l'inflation des prix du lait, des ingrédients, des emballages et des coûts logistiques est attendue.

Objectifs 2021 réitérés

Danone prévoit un retour de la croissance en données comparables dès le T2, ainsi qu'un retour à la croissance rentable dès le second semestre. La marge opérationnelle courante 2021 est attendue globalement en ligne avec celle de 2020.

III. Opérations financières et événements importants sur la période

Changements de gouvernance

Au cours des derniers mois, le management et le Conseil d'Administration ont conduit un dialogue ouvert avec les actionnaires, les partenaires sociaux, et de nombreuses parties prenantes tant internes qu'externes, et entrepris une réflexion sur la gouvernance de Danone. Ainsi, après une décision de principe d’initier le processus de dissociation des fonctions de Président du Conseil d’Administration et Directeur Général le 1er mars 2021, le Conseil d'administration, réuni le 14 mars 2021, a réexaminé les règles de gouvernance de l'entreprise, et a mis fin aux fonctions d'Emmanuel Faber comme Président-Directeur Général, avec effet immédiat. Le Conseil a nommé Gilles Schnepp, administrateur indépendant non exécutif, Président du Conseil d'administration, et nommé Véronique Penchienati-Bosetta et Shane Grant pour diriger conjointement l'entreprise de manière temporaire pendant que la recherche d'un nouveau Directeur Général se poursuit. Pour mieux prendre en considération les besoins futurs de l’entreprise, le Conseil d’Administration a également décidé de marquer une pause et de réexaminer tout ajustement immédiat de la composition du Conseil. Les propositions de nomination d'Ariane Gorin et de Susan Roberts en tant qu’Administratrices ne seront donc pas proposées à la prochaine Assemblée Générale.

Recherche d'un nouveau Directeur Général

La priorité immédiate du nouveau Président et du Conseil d'Administration consiste à assurer la transition, notamment à travers la recherche d’un nouveau Directeur Général. Danone a mandaté un cabinet de recrutement international pour mener un examen approfondi de candidats externes qualifiés. Le Comité de Gouvernance, présidé par Jean-Michel Severino, Administrateur Référent, supervise ce processus au quotidien.

Confirmation du projet Local First

Le Conseil d'Administration a réaffirmé son soutien au projet Local First, convaincu qu'il renforcera Danone, et accélérera sa croissance et sa création de valeur. Il permettra également de mieux répondre aux besoins des consommateurs et des clients dans chaque pays où Danone opère, mais aussi à générer des ressources significatives qui seront réinvesties dans les marques et les plans commerciaux. Les besoins spécifiques de l’activité Nutrition Spécialisée seront adressés par des ressources dédiées, tant à l'échelle globale que locale. Danone veillera particulièrement à ce que la transition se passe au mieux, et que le plan soit exécuté sans perturber l'activité.

Opérations financières et événements

ACQUISITION DE LA SOCIÉTÉ FOLLOW YOUR HEART

Le 18 février 2021, Danone a annoncé avoir conclu un accord pour acquérir 100% de la société Earth Island, productrice des marques Follow Your Heart, et pionnière des produits d'origine végétale aux États-Unis. La transaction a été finalisée le 14 avril 2021.

MENGNIU

Le 28 février 2021, Danone a annoncé être parvenu à un accord avec COFCO Dairy Investments Limited en vue de la conversion de sa participation dans China Mengniu Dairy Company Limited, actuellement détenue indirectement, en une participation directe. Le 16 avril 2021, le processus de conversion a été finalisé. Cette conversion est une première étape en vue de la cession de la participation de Danone dans Mengniu.

IV. Normes IFRS et indicateurs financiers non définis par les normes IFRS

IAS29 : impact sur les données publiées

Danone applique la norme IAS29 aux pays en hyperinflation au sens des normes IFRS. La norme IAS29 requiert de retraiter les éléments non-monétaires des actifs et passifs des pays en hyperinflation ainsi que leur compte de résultat pour refléter l’évolution du pouvoir d’achat général de sa monnaie fonctionnelle, entraînant un profit ou une perte sur la position monétaire nette qui est enregistrée en résultat net. De plus, les états financiers de ces pays sont convertis au taux de clôture de la période considérée.

Effet d’IAS29 sur les données publiées
(en millions d’€ sauf %)
T1 2021
Chiffre d’affaires+4
Croissance du chiffre d’affaires (%)+0,1%

Indicateurs financiers non définis par les normes IFRS

En raison des règles d’arrondis, la somme des valeurs présentées peut présenter des écarts non significatifs par rapport au total reporté.

Les variations en données comparables du chiffre d’affaires, du résultat opérationnel courant et de la marge opérationnelle courante reflètent la performance organique de Danone en excluant essentiellement l’impact :

  • des variations de périmètre en calculant les indicateurs de l’exercice considéré sur la base du périmètre de consolidation de l’exercice précédent et de l’exercice en cours excluant les entités des pays en hyperinflation au sens de la norme IAS29 lors de l’exercice précédent (comme les entités argentines depuis le 1er janvier 2019) ;
  • des changements dans les principes comptables applicables ;
  • des variations de taux de change en calculant les indicateurs de l’exercice considéré et ceux de l’exercice précédent sur la base de taux de change identiques (le taux de change utilisé est un taux annuel prévisionnel déterminé par Danone pour l’exercice considéré et appliqué aux deux exercices).

Passage des données publiées aux données comparables

(en millions d’€ sauf %)T1 2020Effets des variations du périmètre de consolidationEffets des variations des taux de change et autres y compris IAS29Contribution organique des pays en hyperinflationVariations en données comparablesT1 2021
       
Chiffre d’affaires6 242+0,4%-6,7%+0,4%-3,3%5 657

o o O o o

DÉCLARATIONS DE NATURE PRÉVISIONNELLE

Ce communiqué contient des déclarations de nature prévisionnelle concernant Danone. Dans certaines hypothèses, vous pouvez identifier ces déclarations prévisionnelles au moyen de termes prospectifs tels qu« estimer », « s’attendre à », « espérer », « anticiper », « escompter », « projeter », « perspectives », « objectif », « planifier », « avoir l’intention de », « prévoir », « envisager », « probable », « pourrait », « devrait », « cibler », « viser », « fera », « croire », « continuer », « certain » et « convaincu », la forme négative ou plurielle de ces mots et d’autres termes qui ont un sens similaire. Les déclarations de nature prévisionnelle de ce document contiennent, de manière non limitative, des prédictions concernant les activités, opérations, directions, performance et résultats futurs de Danone.

Bien que Danone estime que ces déclarations reposent sur des hypothèses raisonnables, elles comportent de nombreux risques et incertitudes, et en conséquence les résultats réels pourront différer significativement des résultats anticipés dans ces déclarations de nature prévisionnelle. Pour une description plus détaillée de ces risques et incertitudes, il convient notamment de se référer au document d’enregistrement universel de Danone (section « Facteurs de risques », dont la dernière version est disponible sur www.danone.com).

Sous réserve des exigences réglementaires, Danone ne s’engage pas à mettre à jour ou réviser publiquement une quelconque de ces déclarations de nature prévisionnelle. Ce document ne constitue pas une offre de vente ou une sollicitation d'offre d'achat de titres de Danone.

La conférence téléphonique à destination des analystes et des investisseurs, tenue par Juergen Esser, Directeur Général Finances, sera diffusée en direct aujourd’hui à 9h00 (heure de Paris) sur le site Internet www.danone.com. Le support de la présentation sera également disponible sur le site Internet, section Investisseurs.

 

Pièce jointe



Pièces jointes

CP_Q1_2021