Osisko annonce les livraisons préliminaires du troisième trimestre de 2021 et fournit une mise à jour de ses actifs

Montreal, Quebec, CANADA


MONTRÉAL, 04 oct. 2021 (GLOBE NEWSWIRE) -- Redevances Aurifères Osisko Ltée (la « Société » ou « Osisko ») (TSX et NYSE : OR) a le plaisir de fournir une mise à jour de ses livraisons du troisième trimestre, de ses ventes et de ses marges monétaires d’exploitation1 ainsi que les progrès récents de ses actifs.

RÉSULTATS PRÉLIMINAIRES DU TROISIÈME TRIMESTRE DE 2021

Osisko a gagné approximativement 20 032 onces d’équivalent d’or2 attribuables au cours du troisième trimestre de 2021, excluant les 2 452 onces d’équivalent d’or issues du flux diamantifère Renard.

Osisko a enregistré des produits préliminaires3 de 50,0 millions de dollars CA durant le troisième trimestre et des coûts liés aux ventes préliminaires3 (excluant l’épuisement) de 3,5 millions de dollars CA, résultant en une marge monétaire d’exploitation1 d’approximativement 46,5 millions de dollars CA. La marge monétaire d’exploitation d’Osisko s’est élevée à environ 93 % durant le troisième trimestre de 2021 (97% en excluant le flux diamantifère Renard). Osisko fournira tous les détails relatifs à sa production et aux résultats financiers avec l’émission de ses résultats du troisième trimestre 2021, après la fermeture des marchés le mardi 9 novembre 2021, suivi d’une conférence téléphonique le 10 novembre à 10h00 HNE.

Sandeep Singh, président et chef de la direction d’Osisko, a commenté : « Nos actifs générant des flux de trésorerie ont continué de satisfaire ou de surpasser nos attentes au cours d’un autre solide trimestre. En raison des flux de trésorerie importants générés dans le contexte actuel du cours des métaux, nous avons précédemment annoncé une augmentation de 10 % au dividende du troisième trimestre et avons racheté plus de 1,7 million d’actions ordinaires au cours des mois d’août et septembre dans le cadre du programme de rachat d’actions dans le cours normal des activités. Le potentiel de croissance lié aux flux de trésorerie ne pourra que se renforcer au cours des prochaines années, et ce grâce à une croissance organique de premier plan pour laquelle les investissements ont déjà été effectués. »

PROGRÈS RÉCENTS DE NOS ACTIFS

Mise à jour de l’exploration à Malartic

Le 7 septembre, Yamana Gold Inc. (« Yamana ») a fourni une mise à jour des programmes d’exploration en cours à Canadian Malartic. Le programme d’exploration régional a découvert une extension vers l’est en profondeur de la structure East Gouldie, une nouvelle zone située 400 mètres au sud d’East Gouldie et a recoupé de la minéralisation prometteuse sous le gîte déjà identifié East Amphi. Ces résultats contribuent à la croissance continue de Canadian Malartic dans sa transition de mine à ciel ouvert vers une opération minière souterraine d’importance dotée d’une durée de vie de plusieurs décennies. Les faits saillants du forage intercalaire de la zone East Gouldie incluent les intersections à épaisseurs réelles estimées suivantes : 6.2 g/t d’or sur 61,7 mètres, incluant 10,9 g/t d’or sur 21,0 mètres à une profondeur de 1 102 mètres (MEX19-154WC).

East Amphi est situé trois kilomètres au nord-ouest de la fosse Canadian Malartic. À ce jour, 7 900 mètres de forages ont été complétés sur East Amphi et les résultats indiquent la présence de minéralisation importante en profondeur sous les chantiers historiques. Deux zones sont actuellement définies grâce à de nouvelles intersections issues de la zone Nessie de 2,16 g/t d’or, sur une épaisseur réelle estimée de 17,19 mètres dans le trou EA20-4187, et 14,13 g/t d’or sur une épaisseur réelle estimée de 1,70 mètre dans le trou EA21-4196. Du forage supplémentaire sur la zone adjacente Kraken a retourné une intersection de 2,01 g/t d’or sur une épaisseur réelle estimée de 29,77 mètres.

Osisko détient une redevance en rendement net de fonderie (net smelter return ou « NSR ») de 5 % sur East Gouldie, Odyssey South et la moitié ouest d'East Malartic et une redevance NSR de 3 % sur Odyssey North et la moitié est d'East Malartic. Pour de plus amples informations, veuillez vous référer au communiqué de presse de Yamana daté du 7 septembre 2021 et déposé sur www.sedar.com.

Victoria Gold annonce une production mensuelle record à Eagle

Le 12 septembre, Victoria Gold Corp. (« Victoria Gold ») a annoncé qu’elle avait réalisé une production aurifère record de 20 744 onces au mois d’août à sa mine Eagle située au Yukon, Canada, et qu’elle avait empilé plus de 1 million de tonnes de minerai sur la zone de lixiviation en tas pour chacun des mois de juillet et d’août. De plus, la société a fourni une mise à jour de son programme d’exploration de 15 000 mètres. À ce jour en 2021, Victoria Gold a complété environ 10 000 mètres de forages dans 45 trous de forages au diamant, en mettant l’emphase sur des cibles à haute teneur situées près de la surface sur les zones Raven et Lynx, ainsi que sur la cible argentifère Rex-Peso ayant été en production dans le passé. Pour de plus amples informations, veuillez vous référer au communiqué de presse de Victoria daté du 12 septembre 2021 et déposé sur www.sedar.com.

Osisko détient une redevance de 5 % NSR sur le projet Eagle de Victoria Gold.

Progrès sur Upper Beaver

En septembre, Mines Agnico Eagle Ltée (« Agnico Eagle ») a soumis une description de projet pour Upper Beaver décrivant une opération à ciel ouvert et souterraine combinée dotée d’une durée de vie de 16 années et d’une capacité de 10 000 tonnes par jour. Les opérations à ciel ouvert devraient durer quatre ou cinq ans et la production devrait ensuite se poursuivre sous terre grâce à un puits (figure 1). Le forage et les études d’ingénierie sont en cours afin de confirmer les hypothèses et la conception finale. Plus de détails sur la description du projet peuvent être trouvés au https://iaac-aeic.gc.ca/050/evaluations/proj/82960?culture=en-CA .

Le 28 septembre, Agnico Eagle et Kirkland Lake Gold Ltd. ont annoncé une transaction de fusion. La transaction proposée pourrait permettre des synergies opérationnelles et stratégiques importantes pour Upper Beaver, Upper Canada, AK et Anoki-McBean, avec la mine Macassa et le complexe Holt.

Osisko détient une redevance de 2 % NSR sur le projet Kirkland Lake d’Agnico Eagle, incluant Upper Beaver.

Figure 1. Coupe transversale du projet Upper Beaver montrant la fosse à ciel ouvert, les chantiers souterrains, les rampes d’accès et le puits permettant l’accès au gisement
https://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/024affe8-ab6b-4ee4-bfbf-c95556ccade7/fr

Extraction d’or en cours à Santana

Le 8 septembre, Minera Alamos Inc. (« Minera Alamos ») a fourni une mise à jour des activités d’accroissement de production à sa mine d’or Santana à Sonora, au Mexique. L’extraction d’or a débuté à Santana par lixiviation et récupération d’or à partir de charbon activé. Les trois ensembles de colonnes de charbon ont été mis en service et sont fonctionnels quant à leur capacité prévue. La société envisage la poursuite de l’accroissement du débit d’opérations grâce à un accès plus important à du matériel minéralisé en profondeur. Pour de plus amples informations, veuillez vous référer au communiqué de presse d’Alamos daté du 8 septembre et déposé sur www.sedar.com.

Osisko détient une redevance de 3 % NSR sur le projet Santana de Minera Alamos.

Eldorado accroît plusieurs gisements au Québec

Le 27 septembre, Eldorado Gold Corporation (« Eldorado ») a annoncé plusieurs intersections à haute teneur sur ses opérations du Québec. Le forage intercalaire sur le gisement Ormaque a confirmé la continuité de la teneur au sein des lentilles de la ressource présumée et a contribué à élargir plusieurs lentilles latéralement. Les intersections significatives incluent 21,3 g/t d’or sur 2,2 mètres (51,4 g/t d’or non plafonné) et 40,4 g/t d’or sur un mètre. Les résultats de forages importants du gisement Bonnefond, situé à 20 kilomètres de l’usine Sigma, incluent 6,0 g/t d’or sur 60,2 mètres. Le forage sur la cible River, située à 5,5 kilomètres de la mine Sigma, inclut 9,8 g/t d’or sur 19,6 mètres. Pour de plus amples informations, veuillez vous référer au communiqué de presse d’Eldorado daté du 27 septembre 2021 et déposé sur www.sedar.com.

Osisko détient des redevances de 1 % NSR sur le gisement Ormaque et de 2,5 % NSR sur les gisements Bonnefond et River.

Résultats d’exploration à Seabee

Le 13 septembre, SSR Mining Inc. (« SSR ») a annoncé des résultats d’exploration positifs à Seabee. Les faits saillants du forage incluent 19,16 g/t d’or sur 6,98 mètres à Gap Hanging Wall, 16,31 g/t d’or sur 3,56 mètres à Santoy Hanging Wall et 25,97 g/t d’or sur 1,49 mètre sur la cible Joker. La société a indiqué que les résultats de forage récents à Seabee justifient un accroissement potentiel de durée de vie de la mine et/ou une augmentation des niveaux de production. Pour de plus amples informations, veuillez vous référer au communiqué de presse de SSR daté du 13 septembre et déposé sur www.sedar.com.

Osisko détient une redevance de 3 % NSR sur la mine Seabee de SSR.

Gold Resource Corporation annonce l’intention d’acquérir Aquila Resources

Le 7 septembre, Gold Resource Corporation (“GORO”) a annoncé la signature d’une lettre d’entente exécutoire avec Aquila Resources Inc. (« Aquila ») proposant l’acquisition de toutes les actions émises et en circulation d’Aquila. GORO est actuellement l’opérateur de la mine souterraine polymétallique Don David dans l’état d’Oaxaca, au Mexique. GORO a déclaré vouloir devenir un producteur détenant plusieurs mines grâce à l’obtention des permis et à la construction du projet Back Forty. GORO affiche un bilan financier et des flux de trésorerie solides, et jouit d’un accès à des capitaux importants nécessaires afin d’atteindre son objectif. La transaction proposée a reçu des ententes de vote d’actionnaires clés d’Aquila ainsi que les approbations des conseils d’administration des deux sociétés. Pour de plus amples informations, veuillez vous référer au communiqué de presse de GORO daté du 7 septembre 2021 et déposé sur www.sec.gov/edgar.shtml.

Osisko détient un flux aurifère de 18,5 % et un flux argentifère de 85 % sur le projet Back Forty situé au Michigan, États-Unis.

G Mining Ventures a acquis Tocantinzinho d’Eldorado

Le 9 août, G Mining Ventures Corp. (“G Mining”) a annoncé l’acquisition du projet Tocantinzinho d’Eldorado, situé dans l’état de Para, au Brésil. G Mining apporte une expérience de leadership issue de la construction de mines couronnées de succès, incluant tout récemment le projet Merian de Newmont Corporation et la mine Fruta del Norte de Lundin Gold Inc. Dans le cadre de son annonce, G Mining a souligné des opportunités d’optimisation à Tocantinzinho ainsi que le potentiel d’exploration en lien avec l’imposante position de terrain. G Mining prévoit conclure l’acquisition au cours du quatrième trimestre de 2021 pour ensuite se concentrer sur l’optimisation du projet et sur l’ingénierie de détail. Pour de plus amples informations, veuillez vous référer au communiqué de presse de G Mining daté du 9 août 2021 et déposé sur www.sedar.com.

Osisko détient une redevance de 0,75 % NSR sur le projet Tocantinzinho.

Osisko Développement Corp.

Le 25 août, Osisko Développement Corp. (« Osisko Développement ») a annoncé des résultats additionnels de la campagne de forage de 200 000 mètres actuellement en cours. Ces résultats incluent 26,58 g/t d’or sur 5,05 mètres et 7,87 g/t d’or sur 10,25 mètres sur Valley Zone. Le 11 août, la société a également annoncé des résultats de forages incluant 1 965 g/t d’or sur 0,5 mètre à Mosquito Creek et 333 g/t d’or sur 0,5 mètre sur Shaft. Pour de plus amples informations, veuillez vous référer aux communiqués de presse d’Osisko Développement datés du 11 août et du 25 août 2021 et déposés sur www.sedar.com.

Une opération minière à petite échelle est en cours sur le projet Bonanza Ledge II ainsi qu’un commencement des travaux visant à réaliser un échantillonnage en vrac sur le projet Cariboo. La construction de la zone de lixiviation en tas du projet San Antonio a débuté, de même que les préparatifs visant à empiler le matériel minéralisé.

Osisko détient une redevance de 5 % NSR sur le projet Cariboo d’Osisko Développement et un flux aurifère et argentifère de 15 % sur le projet San Antonio.

Confirmation de la zone Golden Bear et expansion à Windfall

Le 14 septembre, Minière Osisko inc. (« Minière Osisko ») a indiqué que le forage avait confirmé la découverte de la zone Golden Bear (« D1 ») et qu’elle avait également identifié deux nouvelles zones minéralisées (« D2 » et « D3 »). Ces trois zones démontrent de l’altération, de la minéralisation en sulfures et de l’or visible localisé, et les trois zones demeurent ouvertes en surface, en profondeur et latéralement. Le trou de forage OSK-UB-21-273 a retourné 67,10 g/t d’or sur 2,0 mètres. Cette intersection a été observée 60 mètres au-dessus de l’intersection de la découverte précédemment annoncée (27,40 g/t d’or sur 6,7 mètres).

Minière Osisko a également publié plusieurs lots de résultats de forage illustrant la haute teneur des gisements à Windfall, incluant 2 181 g/t d’or sur 2,5 mètres à Lynx le 3 août 2021. Pour de plus amples informations, veuillez vous référer aux communiqués de presse de Minière Osisko datés du 3 août et du 14 septembre 2021 et déposés sur www.sedar.com.

Osisko détient une redevance de 2 % à 3 % NSR sur le projet Windfall de minière Osisko.

Financement de King Island Scheelite

Le 5 septembre, King Island Scheelite Limited (« KIS ») a annoncé un financement sous forme de prêt de 33 millions de dollars AU destinés à redévelopper le projet Dolphin Tungsten, détenteur de tous les permis nécessaires et situé à King Island, en Tasmanie. Le projet contient des réserves minérales conformes au code JORC de 4,43 millions de tonnes à une teneur de 0,92 % WO3 et est doté d’un plan de développement actuel prévoyant une mine à ciel ouvert pendant huit années, suivi de six années d’exploitation souterraine, produisant un concentré visant à fournir le marché du paratungstate d’ammonium. Pour de plus amples informations, veuillez vous référer au communiqué de presse de KIS daté du 5 septembre 2021 et déposé sur le site web de la société au www.kingislandscheelite.com.au.

Osisko détient une redevance sur le revenu brut de 1 % sur le projet Dolphin Tungsten.

Faits saillants additionnels

 1) Talisker Resources Ltd. (redevance de 1,2 % NSR) recoupe 1,98 g/t d’or sur 62,05 mètres sur la cible Pioneer de la propriété Bralorne en Colombie-Britannique.
 2) Cornish Metals Inc. (redevance de 0,5 % NSR) recoupe 5,2 % de cuivre, 1,3 % d’étain et 77 g/t d’argent sur 2,61 mètres à United Downs, Cornwall, R.-U.
 3) Minera IRL Limited (redevance de 1 % NSR) dépose l’étude économique préliminaire sur le projet aurifère Ollachea au Pérou.
 4) Aldebaran Resources Inc. (redevance de 1 % NSR) recoupe 1,4 % Éq.Cu sur 111 mètres à Altar en Argentine.
 5) Red River Resources Limited (redevance de 0,8 % NSR) poursuit l’expansion du projet Liontown dans le Queensland en Australie avec 8,0 mètres à 11,74 g/t Au, 0,85 % Cu, 0,3 % Pb, 0,8 % An et 6,74 g/t Ag.
 6) Pacific Ridge Exploration Ltd. (redevance de 1,5 % NSR) accroît la minéralisation du porphyre cuprifère et identifie une minéralisation de type skarn sur le projet Kliyul en Colombie-Britannique.
 7) Gold Bull Resources Corp. (redevance 0-5 % NS) recoupe 7,77 g/t d’or sur 6,1 mètres à Sandman au Nevada.
 8) Westhaven Gold Corp. (redevance de 2 % NSR) recoupe 2,25 g/t d’or et 23,74 g/t d’argent sur 22,71 mètres sur la propriété aurifère Shovelnose en Colombie-Britannique.
 9) Aya Gold and Silver Inc. (redevance de 1,5 % NSR) augmente les ressources minérales et publie l’étude de faisabilité sur le projet Tijirit en Mauritanie.
 10) Highland Copper (redevance de 3 % NSR) réalise un placement privé de 26 millions de dollars CA destiné au fonds de roulement général et à l’avancement du développement des projets Copperwood et White Pine.
 11)Eagle Mountain Mining (redevance de 3 % NSR) recoupe 1,37 % cuivre sur 91,5 mètres et 2,34 % cuivre sur 28,9 mètres en Arizona.

RÉSULTATS DU TROISIÈME TRIMESTRE DE 2021 ET DÉTAILS RELATIFS À LA CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE

Osisko fournit également un avis de publication des résultats du troisième trimestre de 2021 et les détails relatifs à la conférence téléphonique :

Publication des résultats du troisième
trimestre de 2021 :

Mardi, le 9 novembre 2021, après la fermeture des marchés
Conférence téléphonique :Mercredi, le 10 novembre 2021, à 10h00 HNE

Numéros de téléphone :Sans frais en Amérique du Nord : 1-888-550-4423
Appels locaux et internationaux : 1-438-801-4067

Reprise (disponible jusqu’au 10 décembre 2021 à 23h59 HNE):Sans frais en Amérique du Nord : 1-800-770-2030
Appels locaux et internationaux : 1-647-362-9199
Code d’accès : 1981388

 Reprise également disponible sur notre site web au
www.osiskogr.com

Notes :

Osisko a inclus certaines mesures de performance dans ce communiqué de presse, lesquelles ne sont pas des mesures normalisées prescrites en vertu des International Financial Reporting Standards (IFRS), incluant (i) la marge monétaire d’exploitation en dollars et en pourcentage et (ii) les onces d’équivalent d’or attribuables. La présentation de ces mesures non conformes aux IFRS vise à fournir de l’information supplémentaire et ne doivent pas être considérées seules ou comme substituts aux mesures de performance préparées en conformité avec les IFRS. Comme les opérations d’Osisko sont principalement axées sur les métaux précieux, la Société présente des onces d’équivalent d’or attribuables et la marge monétaire d’exploitation parce qu’elle croit que certains investisseurs utilisent cette information afin d’évaluer la performance de la Société en comparaison avec d’autres sociétés minières de l’industrie des métaux précieux qui présentent les résultats de façon similaire. Toutefois, d’autres sociétés peuvent calculer ces mesures non conformes aux IFRS de façon différente. Veuillez noter que ces chiffres n’ont pas été audités et pourraient être modifiés.

  1. La marge monétaire d’exploitation (en dollars) représente les produits moins le coût des ventes, en excluant l’épuisement (50,0 millions de dollars CA – 3,5 millions de dollars CA = 46,5 millions de dollars CA). La marge monétaire d’exploitation (en pourcentage) représente la marge monétaire d’exploitation (en dollars) divisé par les produits : (50,0 millions de dollars CA – 3,5 millions de dollars CA) / 50,0 millions de dollars CA = 93 %). En excluant le flux diamantifère Renard : [(50,0 millions de dollars CA – 5,5 millions de dollars CA) – (3,5 millions de dollars CA – 2,1 million de dollars CA)] / (50,0 millions de dollars CA – 5,5 millions de dollars CA) = 97 %).

  2. Les onces d’équivalent d’or sont calculées trimestriellement et comprennent les redevances, les flux et les ententes d’écoulement. L’argent provenant d’ententes de redevances et de flux a été converti en onces d’équivalent d’or en multipliant le nombre d’onces d’argent par le prix moyen de l’argent pour la période, puis divisé par le prix moyen de l’or pour la période. Les diamants, les autres métaux et les redevances en trésorerie ont été convertis en onces d’équivalent d’or en divisant le produit associé par le prix moyen de l’or pour la période. Les ententes d’écoulement ont été converties en utilisant l’équivalent du règlement financier divisé par le prix moyen de l’or pour la période.

  3. Les chiffres n’ont pas été audités et pourraient être modifiés. Comme la société n’a pas encore terminé ses procédures de clôture de trimestre, l’information financière anticipée présentée dans ce communiqué de presse est préliminaire, assujettie à des ajustements finaux de clôture du trimestre et peuvent changer de façon importante. Les produits préliminaires, les coûts des ventes préliminaires (excluant l’épuisement) et la marge monétaire d’exploitation préliminaire présentés incluent les produits préliminaires, les coûts des ventes et la marge monétaire d’exploitation du flux diamantifère Renard. Durant le troisième trimestre de 2021, le flux diamantifère Renard a généré des produits préliminaires de 5,5 millions de dollars CA et des coûts des ventes préliminaires (excluant l’épuisement) de 2,1 million de dollars CA, résultant en une marge monétaire d’exploitation de 3,4 millions de dollars CA.

Personne qualifiée

Le contenu scientifique et technique du présent communiqué a été révisé et approuvé par Guy Desharnais, Ph.D., géo., vice-président, évaluation de projets chez Redevances Aurifères Osisko Ltée, et « personne qualifiée » en vertu du Règlement 43-101 sur l’information concernant les projets miniers (le « Règlement 43-101 »).

À propos de Redevances Aurifères Osisko Ltée

Redevances Aurifères Osisko Ltée est une société de redevances intermédiaire de métaux précieux axée sur les Amériques qui a débuté ses activités en juin 2014. Osisko détient un portefeuille de plus de 160 redevances, flux de métaux et conventions d’achat de la production de métaux précieux. Le portefeuille d’Osisko s’appuie sur son actif clé, une redevance de 5 % sur les revenus nets de fonderie (net smelter return) sur la mine Canadian Malartic, laquelle est la plus importante mine aurifère au Canada.

Osisko est une société constituée sous le régime des lois de la province de Québec, son siège social étant situé au 1100, avenue des Canadiens-de-Montréal, bureau 300, Montréal (Québec) H3B 2S2.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec Redevances Aurifères Osisko Ltée :

Heather Taylor
Vice-présidente, relations aux investisseurs
Tél : (514) 940-0670 #105
Courriel : htaylor@osiskogr.com
 

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs

Certains énoncés contenus dans le présent communiqué peuvent être considérés comme des « énoncés prospectifs » au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables du Canada et des États-Unis. Compte tenu de leur nature, ces énoncés prospectifs obligent Osisko à poser certaines hypothèses et comportent nécessairement des risques connus et inconnus ainsi que des incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats prévus ou attendus. Les énoncés prospectifs ne comportent aucune garantie de performance. Ces énoncés prospectifs peuvent notamment comprendre, mais sans s’y limiter, des énoncés liés aux événements ou performances futurs, la réalisation des bénéfices anticipés découlant des investissement d’Osisko, la performance générale des actifs d’Osisko et au résultat des activités d’exploration, de développement et de production ainsi que des projets d’expansion concernant les propriétés dans lesquelles Osisko détient une redevance, un flux ou un autre intérêt. Des mots tels que « peut », « serait de nature à », « sera », « serait », « pourrait », « s’attend à », « suggère », « apparaît », « croit », « prévoit », « anticipe », « à l’intention de », « évalue », « cible », « estime », « continue », ou leur forme négative ou toute autre terminologie semblable, ainsi que les termes habituellement utilisés au futur et au conditionnel, identifient des énoncés prospectifs. L’information contenue dans les énoncés prospectifs est fondée sur des hypothèses importantes ayant permis de tirer une conclusion ou d’effectuer une prévision ou une projection, incluant, sans s’y limiter, les perceptions de la direction des tendances historiques, des conditions actuelles et de l’évolution future, l’exploitation continue des propriétés dans lesquelles Osisko détient une redevance, un flux ou un autre intérêt par les exploitants de ces propriétés d’une manière conforme à la pratique antérieure, l’exactitude des déclarations et divulgations publiques faites par les exploitants de ces propriétés, l’absence de changement défavorable important dans le cours des produits sous- jacents au portefeuille d’actifs, l’absence de développement défavorable à l’égard d’une propriété importante dans laquelle Osisko détient une redevance, un flux ou un autre intérêt, l’exactitude des expectatives divulguées publiquement concernant le développement des propriétés sous-jacentes qui ne sont pas encore en production et l’absence de tout autre facteur qui pourrait entraîner des actions, des événements ou des résultats différents de ceux prévus, estimés ou visés. Osisko considère que ses hypothèses sont raisonnables compte tenu de l’information disponible, mais elle avertit le lecteur que ses hypothèses à l’égard d’événements futurs dont plusieurs échappent à son contrôle, pourraient se révéler inexactes puisqu’elles sont soumises à des risques et à des incertitudes qui touchent Osisko et ses activités. Ces risques et incertitudes incluent, entre autres, que l’information financière présentée dans ce communiqué de presse est préliminaire et pourrait faire l’objet d’ajustements, la poursuite réussie des activités minières au Québec et plus particulièrement des opérations sous-jacentes aux actifs de la société, la performance des actifs d’Osisko, la croissance et les bénéfices découlant de son portefeuille d’investissements, les risques liés aux exploitants des propriétés dans lesquelles Osisko détient une redevance, un flux ou un autre intérêt, y compris les changements dans la propriété et le contrôle de ces exploitants; les risques liés au développement, à l’obtention de permis, aux infrastructures, aux difficultés d’exploitation ou techniques sur l’une des propriétés dans lesquelles Osisko détient une redevance, un flux ou un autre intérêt, l’influence des développements macroéconomiques ainsi que l’impact et les réponses des gouvernements concernés à la pandémie de COVID-19 et l’efficacité de ces réponses.

Pour plus de détails au sujet de ces facteurs et hypothèses ainsi que des autres facteurs et hypothèses qui sous-tendent les énoncés prospectifs présentés dans le présent communiqué, se reporter à la rubrique « Facteurs de risque » de la dernière notice annuelle d’Osisko, déposée auprès des commissions en valeurs mobilières canadiennes et disponible en version électronique sous le profil de l’émetteur d’Osisko dans SEDAR (www.sedar.com), et déposée auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis et disponible en version électronique sous le profil de l’émetteur d’Osisko dans EDGAR (www.sec.gov). L’information prospective présentée dans le présent communiqué reflète les attentes d’Osisko au moment de l’émission du présent communiqué et pourrait changer après cette date. Osisko décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser tout énoncé prospectif, que ce soit à la suite de la réception de nouveaux renseignements, de la survenance d’événements futurs ou autrement, à l’exception de ce qui est exigé par la loi.


Figure 1  Coupe transversale du projet Upper Beaver montrant la fosse à ciel ouvert, les chantiers souterrains, les rampes d’accès et le puits permett

Pièces jointes

22 - 2021 OCTOBER_04_FR_Prelim results and Update final3.pdf