Institut Fraser Communiqué De Presse : Les familles du Québec qui gagnent 100 000 $ ou plus font face aux taux d’imposition les plus élevés

Vancouver, British Columbia, CANADA


MONTRÉAL, 24 mars 2022 (GLOBE NEWSWIRE) -- Le Québec et l’Est du Canada ont les taux d’imposition les plus élevés à l’échelle nationale pour les personnes et les ménages qui gagnent 100 000 $ ou plus par année, et ont également les pourcentages les plus bas de déclarants d’impôt dont le revenu dépasse 100 000 $, selon une nouvelle étude publiée aujourd’hui par l’Institut Fraser, un groupe de réflexion indépendant et non partisan sur les politiques publiques canadiennes.

« Il existe clairement un fossé entre l’Est et l’Ouest du Canada, le Québec et le Canada atlantique ayant les taux d'imposition les plus élevés sur les hauts revenus et la plus faible proportion de déclarants à hauts revenus », a déclaré Alex Whalen, analyste politique à l’Institut Fraser et co-auteur de « High Tax Rates on Top Earners in Atlantic Canada and Quebec » (Taux d'imposition élevés des hauts salariés au Canada atlantique et au Québec).

« L’Ouest canadien, en revanche, impose des revenus élevés à des taux plus bas et a un nombre plus élevé de ces personnes. »

L’étude révèle que les couples sans enfants, les couples avec un enfant et les couples ayant deux enfants au Québec ont des taux de revenu personnel plus élevés que partout ailleurs au Canada. Les personnes célibataires au Québec qui gagnent plus de 100 000 $ ont le deuxième taux d’imposition le plus élevé à l’échelle nationale après l’Île-du-Prince-Édouard.

Il est important de noter que, sur les dix provinces canadiennes, le Québec a le septième plus faible pourcentage de déclarants qui gagnent 100 000 $ ou plus par an et que les provinces de l’Atlantique sont également en queue de peloton pour la proportion de déclarants qui gagnent plus de 100 000 $. L’Île-du-Prince-Édouard a la plus faible part, suivie du Nouveau-Brunswick (9e), de la Nouvelle-Écosse (8e) et de Terre-Neuve-et-Labrador (6e), tandis que les provinces de l’Ontario et de l’Ouest canadien ont toutes des actions plus élevées.

« La situation au Québec et dans les provinces de l’Atlantique est claire : les juridictions canadiennes ayant les taux d’imposition les plus élevés sur les revenus personnels des personnes à revenu élevé ont également la plus faible part de personnes à revenu élevé à l’échelle nationale », a déclaré Whalen.

« Étant donné que les personnes à revenu élevé sont souvent des entrepreneurs, des créateurs d’emploi ou d’autres personnes très performantes, les décideurs du Québec et de l’Est du Canada devraient envisager une réforme fiscale personnelle afin de rendre leurs régimes fiscaux concurrentiels avec le reste du pays. »

PERSONNE-RESSOURCE POUR LES MÉDIAS :
Alex Whalen, analyste des politiques
Institut Fraser

Pour organiser des entrevues avec les médias ou pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec:
Drue MacPherson, coordonnatrice des relations avec les médias, Institut Fraser
604 688-0221, poste 721
drue.macpherson@fraserinstitute.org

Suivez l’Institut Fraser sur Twitter | Aimez-nous sur Facebook

L’Institut Fraser est un organisme canadien indépendant de recherche et d’éducation sur les politiques publiques avec des bureaux à Vancouver, Calgary, Toronto et Montréal et qui a des liens avec un réseau mondial de groupes de réflexion dans 87 pays. Sa mission est d’améliorer la qualité de vie des Canadiens, de leurs familles et des générations futures en étudiant, en mesurant et en communiquant les effets des politiques des gouvernements, de l’entrepreneuriat et des choix sur leur bien-être. Pour protéger l’indépendance de l’Institut, il n’accepte pas les subventions des gouvernements ou les contrats de recherche. Visitez le site http://www.fraserinstitute.org/fr/.