Falco annonce la modification et le report de la date d’échéance de la débenture convertible et des bons de souscription et fait le point sur la convention de licence d’exploitation et d’indemnisation conclue avec Glencore

Toronto, Ontario, CANADA


MONTRÉAL, 07 avr. 2022 (GLOBE NEWSWIRE) -- Ressources Falco Ltée (TSX.V : FPC) (« Falco » ou la « Société ») a annoncé aujourd’hui que la Société et Glencore Canada Corporation (« Glencore ») (collectivement, les « parties ») ont convenu de reporter la date d’échéance de la débenture convertible garantie de premier rang de 10 millions de dollars datée du 27 octobre 2020 (la « débenture ») émise par la Société à Glencore, du 27 avril 2022 au 27 avril 2023 (la « date d’échéance »). Les intérêts courus sur la débenture existante seront capitalisés de telle sorte que le capital de la débenture modifiée sera d’environ 11 095 976 $.

Auparavant, la débenture était convertible en actions ordinaires de Falco au prix de 0,41 $ l’action, sous réserve des ajustements usuels conformes aux dispositions de la débenture. Dans le cadre du report de la date d’échéance, le prix de conversion de la débenture sera porté à 0,40 $ par action et le taux d’intérêt sera dorénavant de 8 % par année, composé trimestriellement. Selon ses conditions, la débenture peut être convertie en actions ordinaires (les « actions ») de la Société dans les 10 jours précédant la date d’échéance ou à la date d’échéance, mais Glencore a le droit de se prévaloir de son droit de conversion par anticipation en fournissant un préavis écrit à la Société.

Parallèlement à l’émission de la débenture le 27 octobre 2020, Falco a également émis à Glencore 12 195 122 bons de souscription d’actions ordinaires de la Société (les « bons de souscription »). Chaque bon de souscription peut être exercé contre une action de la Société au prix d’exercice de 0,51 $ l’action, sous réserve des ajustements usuels conformes aux dispositions des bons de souscription. Les bons de souscription expirent le 27 avril 2022. La Société annonce qu’elle reportera la date d’expiration des bons de souscription du 27 avril 2022 au 27 avril 2023. Le prix d’exercice des bons de souscription sera réduit et porté à 0,41 $ l’action. Toutes les autres conditions des bons de souscription demeureront inchangées.

En contrepartie de la modification et du report, Falco émettra également à Glencore 2 866 036 bons de souscription d’actions ordinaires de la Société (les « bons de souscription supplémentaires »). Chaque bon de souscription supplémentaire peut être exercé contre une action de la Société et ses conditions seront identiques à celles des bons de souscription.

La modification et le report de la date d’échéance de la débenture et des bons de souscription, ainsi que l’émission des bons de souscription supplémentaires, demeurent assujettis à l’approbation de la Bourse de croissance TSX. Les bons de souscription supplémentaires (et les actions sous-jacentes) seront assujettis à une période de détention de quatre mois à compter de la date de leur émission, conformément aux lois sur les valeurs mobilières applicables au Canada.

Mise à jour sur la convention de licence d’exploitation et d’indemnisation (la « convention d’exploitation »)

Depuis la conclusion de l’entente de principe avec Glencore concernant la mise en valeur de Horne 5 et la convention d’exploitation tel qu’annoncé le 28 juin 2021, les parties ont essentiellement achevé le programme de travail annoncé à l’origine en octobre 2020 et mis à jour par les communiqués des 11 février 2021 et 28 juin 2021. Les parties ont également fait des progrès significatifs dans la négociation de la convention d’exploitation, incluant notamment :

  1. les conditions générales de la création d’un comité technique et d’un comité stratégique, composés de représentants de Glencore et de Falco, afin de collaborer à la mise en valeur et à l’exploitation réussies et sécuritaires du Projet Horne 5;

  2. le droit de Falco d’accéder à certaines zones actuellement détenues ou contrôlées par Glencore, de les utiliser et de les transformer;

  3. le droit de Glencore de nommer un représentant au conseil d’administration de Falco;

  4. les autres conditions préalables au lancement du dénoyage, de la construction et de l’exploitation du projet Horne 5;

  5. certains principes, ainsi que certaines protections juridiques et autres garanties, liés à l’interaction du projet Horne 5 avec l’exploitation de la fonderie Horne de Glencore, étant donné leur proximité.

Les négociations entre les parties se poursuivent afin de finaliser les autres dispositions de la convention d’exploitation.

Processus d’obtention des permis

Aux termes des travaux et des études sur le terrain, Falco a déposé la documentation répondant aux questions soulevées par le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques à la lumière de l’analyse d’acceptabilité de l’étude d’impact sur l’environnement de la Société. Il s’agit d’une étape importante permettant au processus d’obtention des permis de la Société d’avancer vers la tenue d’une audience publique par le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement ( BAPE ) et l’obtention du décret provincial requis.

Luc Lessard, président et chef de la direction de Falco, a déclaré ce qui suit : « Nous sommes ravis que Glencore ait appuyé la conclusion de cette modification et le report de l’échéance de la débenture, qui donnent à Falco une plus grande souplesse, tout en poursuivant nos efforts pour conclure la convention d’exploitation. La conclusion préalable d’ententes d’écoulement de concentré sur la durée de vie de la mine avec Glencore, le 27 octobre 2020, la réalisation du programme de travail annoncé en octobre 2020 et financé par Glencore grâce au financement par débenture, le report initial et envisagé de la date d’échéance de la débenture et la poursuite de négociations entre les parties au sujet de la convention d’exploitation reflètent la collaboration des parties et leur détermination à finaliser la convention d’exploitation et à mettre en valeur le projet Horne 5. Nous sommes persuadés que Falco et Glencore, de concert avec la collectivité de Rouyn-Noranda et la province de Québec, profiteront grandement du succès de la mise en valeur et de l’exploitation du projet Horne 5 et nous avons hâte de faire d’autres mises à jour à ce sujet au fur et à mesure que les négociations progresseront. »

À propos de Falco

Ressources Falco Ltée est l’un des plus grands détenteurs de concessions minières dans la province de Québec, avec un vaste portefeuille de propriétés dans la ceinture de roches vertes de l’Abitibi. Falco détient des droits sur environ 70 000 hectares de terrains dans le camp minier de Rouyn-Noranda, ce qui représente 70 % du camp dans son ensemble et qui comprend 13 anciens sites miniers pour l’or et les métaux de base. L’actif principal de Falco est le projet Horne 5 situé dans l’empreinte de l’ancienne mine Horne, laquelle a été exploitée par Noranda (maintenant Glencore Canada Corporation) de 1927 à 1976 et a produit 11,6 millions d’onces d’or et 2,5 milliards de livres de cuivre. La filiale de Redevances Aurifères Osisko Ltée, Osisko Développement Corp., est le plus important actionnaire de Falco avec une participation de 17,3 % dans la Société.

Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec :

Luc Lessard
Président et chef de la direction
514 261-3336
info@falcores.com

Jeffrey White, LL.B, MBA
Directeur, Relations avec les investisseurs
416 274-7762
rjwhite@falcores.com

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude du présent communiqué.

Mise en garde concernant l’information prospective

Ce communiqué de presse contient des déclarations prospectives et des informations prospectives (collectivement, les « déclarations prospectives ») au sens des lois canadiennes sur les valeurs mobilières applicables. Les déclarations, autres que les déclarations de faits historiques, peuvent être des déclarations prospectives. En règle générale, les déclarations prospectives peuvent être identifiées par l’utilisation de termes tels que « planifie », « s’attend », « évalue », « a l’intention de », « anticipe », « croit » ou des variations de ces mots, ou des déclarations que certaines actions, certains événements ou certains résultats « peuvent », « pourraient », « seraient », « seront pris », « se produiront » ou « seront atteints », le négatif de ces termes et une terminologie similaire bien que les déclarations prospectives ne contiennent pas tous ces termes et phrases. Sans limiter la portée générale de ce qui précède, les déclarations portant sur le report de la date d’échéance et/ou la modification de la débenture et des bons de souscription, ainsi que sur l’émission des bons de souscription supplémentaires, constituent des déclarations prospectives et ne se concrétiseront pas avant d’avoir été approuvées par la Bourse de croissance TSX. Rien ne garantit que la Bourse de croissance TSX approuvera la modification et le report. En outre, les déclarations portant sur la négociation et la signature de la convention d’exploitation, sur la mise en valeur, la construction, l’exploitation et la fermeture du projet Horne 5, sur les avantages à tirer de la mise en valeur et de l’exploitation du projet Horne 5 ainsi que sur l’acceptabilité de l’étude d’impact sur l’environnement de la Société et sur le processus d’obtention des permis en général, constituent également des déclarations prospectives. Rien ne garantit non plus que la négociation de la convention de d’exploitation se conclura à des conditions satisfaisantes pour Falco et Glencore, et rien ne garantit l’échéancier de la conclusion de ces négociations ou du début de la construction et de l’exploitation du projet Horne 5. Les déclarations prospectives impliquent des risques, des incertitudes et d’autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels, les performances, les perspectives et les opportunités diffèrent sensiblement de ceux exprimés ou implicites dans ces déclarations prospectives. Ces risques et incertitudes comprennent, sans s’y limiter, les facteurs de risque énoncés dans le rapport de gestion annuel et/ou trimestriel de Falco et dans d’autres documents d’information continue publics déposés sur SEDAR à www.sedar.com, ainsi que toutes les hypothèses concernant ce qui précède. Il ne faut pas se fier indûment à ces déclarations, qui ne s’appliquent qu’à la date de ce communiqué de presse, et aucune assurance ne peut être donnée que de tels événements se produiront ou se produiront dans le délai annoncé. Sauf lorsque requis par la loi, Falco décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser toute déclaration prospective, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d’événements futurs ou autrement.