Élections provinciales 2022 : les priorités électorales de Vélo Québec

Montreal, Quebec, CANADA


MONTRÉAL, 08 sept. 2022 (GLOBE NEWSWIRE) -- En 2022, le vélo est plus populaire que jamais. Et dans le contexte actuel, il se positionne comme une solution simple à des problèmes complexes tels que les changements climatiques ou l’inflation, et contribue à améliorer la santé des québécois·e·s. C’est pourquoi le vélo doit avoir une place plus grande dans les différentes politiques gouvernementales. Le 3 octobre prochain, la population québécoise choisira son gouvernement pour les quatre prochaines années. C’est dans ce contexte que Vélo Québec présente ses priorités aux partis politiques.

Ces demandes s’articulent autour de trois grandes thématiques : les investissements soutenant le développement d’aménagements cyclables, la sécurité routière et la promotion de l’utilisation du vélo à des fins de transport actif ou de loisir. Parmi celles-ci, Vélo Québec recommande de :

  • Bonifier les sommes actuelles investies dans les programmes d’aide financière aux municipalités pour les infrastructures de transport actif afin d’atteindre un investissement annuel minimum de 100 M$, soit plus du double des 41 à 48 M$ investis présentement. Cela permettrait aux municipalités de rattraper le retard dans le développement d’infrastructures pour la marche et le vélo en plus d’aménager des rues complètes qui tiennent compte des besoins et de la sécurité de tous·tes les utilisateurs·trices du réseau routier.

  • Respecter le principe de rue complète, en incluant les aménagements pour le transport actif (trottoirs et voies cyclables) pour tous les projets du ministère des Transports du Québec (MTQ) à l’intérieur des périmètres urbains. La rue complète est conçue et aménagée de façon à être sécuritaire, pratique et agréable pour tous les usagers·ères, quels que soient leur mode de transport, leur condition physique ou leur âge.

    « Pour Vélo Québec, il est nécessaire que le MTQ respecte ce principe dans tous ses projets à l’intérieur des périmètres urbains, particulièrement dans les cœurs de village. Financer et aménager le réseau routier pour que les besoins des cyclistes y soient systématiquement intégrés contribuera à développer la pratique du vélo auprès de ceux et celles qui ne se sentent actuellement pas assez en sécurité pour pédaler. », affirme Jean-François Rheault, président-directeur général, Vélo Québec.
  • Accorder des subventions pour soutenir l’achat de vélos à assistance électrique (VAE), à l’instar des subventions fédérales et provinciales accordées aux conducteurs·trices souhaitant acquérir un véhicule électrique. La polyvalence du VAE en fait un outil de promotion important du transport actif; que son utilisation soit utilitaire, professionnelle ou de loisir, ce type de vélo vient offrir une réelle alternative à l’auto-solo ainsi qu’une option crédible pour pratiquer un transport durable à plus grande échelle.

Pour en savoir plus sur les priorités électorales de Vélo Québec, cliquez ici.

À propos de Vélo Québec
Fondé en 1967, Vélo Québec a pour mission de développer et promouvoir la pratique du vélo. Son expertise est aujourd’hui reconnue à travers la communauté cycliste internationale. www.veloquebec.com

Information :
Vélo Québec
Stéphanie Couillard | Conseillère, relations de presse et marketing
514 942-0743 | scouillard@velo.qc.ca

Une photo accompagnant ce communiqué est disponible à https://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/5536f9d9-a089-433a-9467-636c8012f82a/fr


Vélo Québec