LA POCATIÈRE, QUÉBEC--(Marketwire - 15 mars 2011) - Le député de Montmagny–L'Islet–Kamouraska–Rivière-du-Loup, M. Bernard Généreux, a annoncé aujourd'hui, au nom du ministre d'État de Développement économique Canada, l'honorable Denis Lebel, que Biopterre – Centre de développement des bioproduits bénéficiera d'une contribution non remboursable de 678 960 $. Les fonds, alloués en vertu de l'Initiative ponctuelle de renforcement des économies forestières du Québec (IPREFQ), permettront à Biopterre d'acquérir des équipements sophistiqués, adaptés aux domaines de la biologie moléculaire, pour intensifier ses activités reliées à l'agriculture moléculaire.

« Le gouvernement du Canada est fier d'accorder son appui à Biopterre. Ses nombreux projets offriront de nouvelles possibilités de développement aux MRC du Bas-Saint-Laurent qui ont été fragilisées par la crise forestière et contribueront à leur diversification économique », a fait remarquer le député Généreux.

Biopterre possède ainsi le premier laboratoire spécialisé en agriculture moléculaire au Québec intégré dans un centre collégial de transfert de technologie et accessible aux entreprises. Avec des équipements performants, il sera en mesure d'offrir un meilleur accompagnement aux PME engagées dans les filières de l'agro-industrie et de l'agroforesterie, et ce, pour tout ce qui touche les transferts de technologie.

Le laboratoire s'emploiera à renforcer la capacité d'innovation des entreprises et épaulera les PME désireuses d'axer leur croissance et leur développement sur le potentiel moléculaire des plantes. Biopterre estime que son projet lui permettra de continuer à jouer un rôle de leader en développement de bioproduits au Québec et devrait créer trois emplois spécialisés.

À propos de l'IPREFQ

En vigueur depuis juin dernier, l'IPREFQ vise à aider les collectivités touchées par la crise forestière à diversifier leur économie pour préserver leur croissance, ainsi qu'à créer et à maintenir des emplois. Elle a également pour objectif d'épauler les PME établies dans ces collectivités afin d'assurer leur survie et leur développement durable.

Cette mesure s'ajoute à plusieurs autres que le gouvernement du Canada a prises au cours des derniers mois pour combattre la crise forestière. Rappelons, entre autres, le Fonds d'adaptation des collectivités qui est doté d'un budget de un milliard de dollars réparti sur deux ans pour atténuer les répercussions de cette crise, le Programme d'écologisation des pâtes et papiers auquel a été alloué un budget de un milliard de dollars pour permettre aux entreprises d'amorcer la réalisation de projets respectueux de l'environnement, et le versement, en collaboration avec le gouvernement du Québec, de 230 millions de dollars pour la réalisation de travaux sylvicoles et la restauration de ponts et de ponceaux situés sur les chemins multi-usages en milieu forestier. Les travailleurs ont eux aussi reçu leur juste part si l'on tient compte des nombreuses mesures adoptées par le gouvernement, les plus généreuses de l'histoire, pour leur venir en aide pendant la crise économique.

Développement économique Canada est en ligne à www.dec-ced.gc.ca. Abonnez-vous aux communiqués de presse à http://www.dec-ced.gc.ca/fra/salle-medias/liste-envoi/envoi.html et restez au fait des dernières nouvelles.

Renseignements: Développement économique Canada
Claudie Lamontagne
Communications
418-722-3280 / Cell.: 418-750-0995
claudie.lamontagne@dec-ced.gc.ca
ou
Développement économique Canada
Cabinet de l'honorable Denis Lebel
Benoît Fortin - Adjoint spécial aux communications
819-997-3319
benoit.fortin@dec-ced.gc.ca