EDMONTON, ALBERTA--(Marketwire - 16 mars 2011) - Des chercheurs de l'University of Alberta dirigeront un groupe international d'étude sur les cultures anciennes pour mieux comprendre les changements sociétaux modernes grâce à un investissement du gouvernement fédéral. Aujourd'hui, l'honorable Rona Ambrose, ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux et ministre responsable de la Condition féminine, a annoncé une subvention de 2,5 millions de dollars allouée à une équipe de l'University of Alberta pour faire des recherches sur les modèles culturels des sociétés préhistoriques dont les résultats permettront de mieux comprendre les causes des changements sociétaux.

« Notre gouvernement investit en sciences et en technologie pour créer des emplois, améliorer la qualité de vie des Canadiens et soutenir l'économie », a déclaré Mme Ambrose. 

Les travaux de recherche menés à l'University of Alberta réuniront un groupe de chercheurs internationaux qui, à partir d'analyses d'ADN, de datations au carbone 14 et de modélisations climatiques, examineront des restes humains vieux de 5 000 à 10 000 ans. Ils espèrent ainsi reconstituer la vie quotidienne, les traditions culturelles et l'environnement des chasseurs-cueilleurs. 

« Cet investissement souligne le talent et l'excellence des chercheurs canadiens et reconnaît l'importance, pour le Canada, d'encourager la collaboration internationale afin de demeurer à l'avant-garde de la recherche, du développement et de l'innovation au 21e siècle », a déclaré Chad Gaffield, président du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH).

« Sous la direction de l'anthropologue Andrzej Weber de l'University of Alberta, l'équipe multidisciplinaire veut accroître de façon exponentielle les connaissances sur les sociétés du Nord-Est de l'Asie durant le néolithique et le début de l'âge du bronze. Grâce à l'expertise d'importants chercheurs internationaux, ce projet du programme des Grands travaux de recherche concertée élargira la compréhension, limitée à l'heure actuelle, de la vitalité et de la flexibilité des cultures de chasseurs-cueilleurs – un sujet intéressant pour quiconque s'interroge sur les origines de l'humanité », a affirmé Lorne Babiuk, vice-recteur (Recherche) de l'University of Alberta.

Le programme des Grands travaux de recherche concertée appuie des travaux de recherche multidisciplinaires de pointe menés au pays par des chercheurs canadiens en collaboration avec d'excellents chercheurs étrangers. Cette approche assure l'excellence de la recherche, car elle aide les meilleurs chercheurs à se pencher sur des questions d'ordre mondial et à y trouver des réponses.

Le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) est un organisme fédéral qui encourage et appuie la recherche et la formation en milieu universitaire dans le domaine des sciences humaines. Par l'intermédiaire de ses programmes – Talent, Savoir, Connexion –, il permet d'atteindre les plus hauts niveaux d'excellence en recherche au Canada et favorise la collaboration ainsi que le partage des connaissances entre les disciplines, les universités et tous les secteurs de la société.

Renseignements: Cabinet de l'honorable Gary Goodyear
Ministre d'Etat (Sciences et Technologie)
Gary Toft - Directeur, Communications
613-943-7599
ou
Industrie Canada
Relations avec les médias
613-943-2502
ou
Conseil de recherches en sciences humaines du Canada
Trevor Lynn
Gestionnaire, Communications
613-992-7302
613-302-9879 (Cell)