OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 12 juin 2013) - L'honorable Rob Nicholson, C.P., c.r., député de Niagara Falls, ministre de la Justice et procureur général du Canada, a fait la déclaration suivante en réponse au projet de loi sur l'aide médicale au suicide et l'euthanasie qui a été déposé aujourd'hui à l'Assemblée nationale du Québec.

« Le gouvernement du Canada étudiera les répercussions du projet de loi du Québec sur l'aide médicale au suicide et l'euthanasie.

Les lois qui interdisent l'euthanasie et le suicide assisté existent pour protéger tous les Canadiens et Canadiennes, y compris ceux et celles qui peuvent être les plus vulnérables, comme les personnes malades ou âgées et les personnes handicapées.

La Cour suprême du Canada a reconnu l'intérêt de l'État à l'égard de la protection de la vie humaine et a maintenu la constitutionnalité de la loi actuelle interdisant le suicide assisté dans l'arrêt Rodriguez (1993).

En avril 2010, la grande majorité des parlementaires ont voté pour ne pas modifier ces lois, ce qui exprime la volonté démocratique sur la question.

Il s'agit d'une question délicate pour de nombreux Canadiens, et les deux parties au débat défendent fermement leurs convictions. »

Internet : www.canada.justice.gc.ca

(English version available)

Suivez-nous sur Twitter (@JusticeCanadaFr), joignez-vous à nous sur Facebook ou visitez notre chaîne YouTube.

Renseignements:

Julie Di Mambro
Attachée de presse
Cabinet du ministre de la Justice
613-992-4621

Relations avec les médias
Ministère de la Justice
613-957-4207