MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 5 juillet 2013) - Corporation Minière Osisko (la « Société » ou « Osisko ») (TSX:OSK)(FRANCFORT:EWX) est fière d'annoncer qu'elle a déposé auprès du Gouvernement du Québec la troisième tranche de la garantie financière au montant de 11,6 millions $, montant qui couvrira les coûts de restauration du site de sa mine Canadian Malartic, située en Abitibi-Témiscamingue au Québec.

Les montants versés à ce jour s'élèvent à 46,4 millions $, complétant ainsi son engagement de déposer, dès les premières années d'exploitation, une garantie financière couvrant l'ensemble des coûts de restauration environnementale de sa mine Canadian Malartic.

Osisko est la première société exploitant une mine au Québec à déposer une garantie financière en début d'exploitation et ce dépôt va au-delà des exigences législatives en vigueur présentement au Québec.

Sean Roosen, Président et Chef de la direction, a souligné : « Nous sommes heureux de compléter cet engagement auprès de nos parties prenantes, engagement qui confirme à la collectivité québécoise qu'elle ne sera pas responsable des coûts de restauration de la mine Canadian Malartic. Nous sommes fiers de notre leadership vis-à-vis cette pratique ».

La mine Canadian Malartic a débuté son exploitation commerciale en mai 2011. Canadian Malartic est un important contributeur à l'économie québécoise et plus particulièrement en Abitibi-Témiscamingue, où elle emploie directement plus de 600 personnes.

À propos d'Osisko

Corporation Minière Osisko exploite la mine d'or Canadian Malartic au Québec et poursuit ses activités d'exploration sur diverses propriétés, dont les projets aurifères Upper Beaver et Hammond Reef en Ontario.

Renseignements:

Hélène Thibault
Directrice des communications
Mine Canadian Malartic
(819) 856-9143

Sylvie Prud'homme
Directrice des relations aux investisseurs
(514) 735-7131
Sans frais : 1-888-674-7563