Source: Canadian Dermatology Association

L’ACD souhaite que les Canadiens sachent que des lunettes peuvent sauver leurs yeux

OTTAWA, June 07, 2017 (GLOBE NEWSWIRE) -- Lorsqu’il est question de prudence au soleil, l’Association canadienne de dermatologie (ACD) demande aux Canadiens de penser plus qu’à leur peau seulement. Elle souhaite qu’ils prennent des précautions pour se protéger aussi les yeux contre les rayons nuisibles du soleil.

Voilà pourquoi l’ACD a établi avec la Société canadienne d’ophtalmologie (SCO) un partenariat pour lancer le Projet lunettes de soleil, effort de sensibilisation qui coïncidera avec le Programme de protection solaire de cette année, qui se déroulera du 5 au 11 juin 2017.

La campagne sur les lunettes de soleil vise avant tout à faire connaître les avantages de la protection des yeux contre les RUV et à amener les gens à pratiquer une prudence au soleil qui inclut aussi les yeux.

« Nous espérons que chaque Canadien prendra conscience du risque pour la santé des yeux que représente l’exposition aux RUV et prendra des mesures pour se protéger lui-même, et protéger aussi les membres de sa famille et ses êtres chers », déclare la Dre Jennifer Beecker, présidente nationale, Groupe de travail sur la prudence au soleil.

Cela signifie porter un chapeau à large rebord, éviter le soleil au cours des heures de pointe des RUV (11 h à 15 h) et porter des lunettes de soleil appropriées.

Comment les rayons UV causent du tort aux yeux

L’exposition non protégée aux RUV peut causer de la douleur et de l’inconfort à court terme, mais l’exposition prolongée au soleil sans protection adéquate peut causer des dommages permanents aux yeux.

« Les enfants et les adolescents sont particulièrement vulnérables aux rayons du soleil parce que leur cristallin n’est pas encore parvenu à maturité et ne peut filtrer les rayons UV aussi efficacement que celui des adultes, ce qui endommage leur rétine », déclare le Dr Allan Slomovic, président de la SCO.

À court terme, une exposition excessive aux rayons UV – et en particulier à la lumière reflétée par le sable, la neige ou l’asphalte – sans protection adéquate des yeux peut causer une brûlure à la surface de l’œil. C’est comme un coup de soleil, mais ce sont les yeux qui sont endommagés.

À long terme, l’exposition cumulative aux UV peut aussi endommager des éléments internes de l’œil, comme le cristallin et la rétine, ce qui accroît le risque de maladies oculaires chroniques et de divers cancers. Des années d’exposition répétée peuvent causer des dommages plus permanents qui peuvent contribuer à une perte de vision et à des maladies oculaires, y compris la cataracte (obscurcissement du cristallin), la dégénérescence maculaire (dissociation de la macule) et le ptérygion (excroissance qui fait apparition dans le coin de l’œil). L’exposition augmente en outre le risque de mélanome de l’œil.

Le cancer de la peau constitue aussi un danger, puisque la peau qui entoure les yeux est mince, délicate et que l’on ne peut y appliquer d’écran solaire pour la protéger. Les cancers de la peau sans mélanome, c.‑à‑d. le cancer basocellulaire (CBC) et le cancer spinocellulaire (CSC), sont courants dans la région de l’œil.

Choisir la bonne protection des yeux

Les articles de lunetterie qui assurent une protection contre les UV peuvent aider à protéger contre ces problèmes de santé oculaire. Cela signifie que le port de lunettes de soleil ne devrait pas viser simplement à avoir bonne apparence ou à bloquer la lumière vive. Il faut aussi chercher à prévenir les maladies.

Tout comme on vérifierait le FPS d’un écran solaire avant de l’acheter, il faut aussi chercher une garantie de protection adéquate contre les UV lorsqu’on choisit des articles de lunetterie.

  • Vérifiez l’étiquette. Cherchez des lunettes qui filtrent de 99 à 100 % des rayons UV (UVA et UVB).
     
  • Choisissez le bon modèle. Si vous passez beaucoup de temps au soleil, il est recommandé d’acheter des lunettes enveloppantes pour empêcher le soleil de pénétrer dans les yeux par le côté.
     
  • Tenez compte d’autres facteurs que la couleur et le coût. Il ne faut pas juger une paire de lunette par sa couleur ou son prix. Les lentilles foncées ne garantissent pas nécessairement une bonne protection, pas plus que les lunettes coûteuses.

Dans l’ensemble, se protéger les yeux signifie porter des lunettes de soleil qui protègent contre les UV, ainsi qu’un chapeau à large rebord qui protège davantage.

Dans le cadre du Projet Lunettes de soleil, l’ACD et la SCO visent à ouvrir les yeux des gens sur l’importance de la protection solaire des yeux autant que de la peau.

Pour en savoir davantage au sujet de la santé de la peau et des yeux, veuillez visiter : www.dermatologie.ca et http://www.cos-sco.ca/fr/

Semaine de prudence au soleil
L’Association canadienne de dermatologie a organisé à l’échelon du pays la Semaine de prudence au soleil qui se tient au début de l’été depuis 1989. La campagne vise à informer la population canadienne au sujet des problèmes que pose une trop grande exposition au soleil et à aider à enrayer la montée du cancer de la peau au Canada. Cette année, la Semaine de prudence au soleil se déroule du lundi 5 juin au dimanche 11 juin et présente des événements et des activités d’un bout à l’autre du Canada, y compris des cliniques gratuites de dépistage du cancer de la peau, des événements communautaires et des visites de dermatologues dans des écoles.

À propos de l’ACD
Fondée en 1925, l’Association canadienne de dermatologie représente les dermatologues du Canada. L’Association offre un accès facile à la source la plus importante et la plus fiable de savoir médical en dermatologie. Sa raison d’être consiste à promouvoir la science et l’art de la médecine et de la chirurgie en ce qui concerne le soin de peau, des cheveux et des ongles, à fournir un perfectionnement professionnel continu à ses membres et à appuyer et promouvoir le soin des patients, à éduquer le public au sujet de la prudence au soleil et d’autres aspects de la santé de la peau et à promouvoir la santé de la peau, des cheveux et des ongles durant toute la vie. Ce faisant, l’ACD informe et responsabilise à la fois les professionnels de la médecine et la profession canadienne. Pour en savoir davantage au sujet du travail de l’ACD, visitez http://dermatologie.ca/fr/ ou pour participez à la conversation sur http://www.Twitter.com/CdnDermatology ou sur www.Facebook.com/CdnDermatology.

À propos de la SCO
La Société canadienne d’ophtalmologie (SCO) est l’autorité nationale reconnue pour le soin des yeux et de la vision au Canada. En tant que médecins et chirurgiens de l’œil, nous sommes voués à fournir des soins des yeux optimaux à toute la population canadienne en favorisant l’excellence en ophtalmologie et en fournissant des services pour aider nos membres en activité. Nos membres comprennent plus de 900 ophtalmologues et 200 résidents en ophtalmologie. Nous collaborons avec les gouvernements, d’autres sociétés nationales et internationales de spécialistes, nos milieux universitaires (ACUPO), nos partenaires et des sociétés affiliées des provinces, ainsi qu’avec d’autres professionnels du soin des yeux et des groupes de patients pour promouvoir au Canada une politique sur la santé des yeux et de la vision. La SCO est un fournisseur agréé et primé de perfectionnement professionnel continu (PPC) par l’entremise du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada (CRMCC) et est une société affiliée de l’Association médicale canadienne (AMC). 

COORDONNÉES

Pour en savoir davantage, veuillez communiquer avec :

Nimmi Lawrence, coordonnatrice, Communications en marketing 
Bureau : 613-738-1748, poste 228
nlawrence@dermatology.ca

Suzanne Joyal, stratège principale en Marketing
Bureau : 613-738-1748, poste 222
sjoyal@dermatology.ca