L’effet Domino : L’impact des paiements en retard

Imprimer
| Source : Sage
communiqué multilingue

Une facture sur 10 payée en retard a un impact sur les petites et moyennes entreprises de l’ordre de 3 mille milliards $ à l’échelle mondiale

  • Selon une étude de Sage, il y a 10% des factures payées en retard au Canada
  • Pour 33% des entreprises au pays, les paiements tardifs ont un impact négatif direct puisque 8% sont annulés comme créances irrécouvrables
  • Cette année, les entreprises canadiennes passent en moyenne sept jours à recouvrer les paiements en retard, ce qui leur coûte plus de 5 000 dollars canadiens. 

RICHMOND, C.B., 07 déc. 2017 (GLOBE NEWSWIRE) -- Une étude économique publiée par Sage, révèle les effets négatifs des paiements en retard sur les petites et moyennes entreprises qui sont présentement de l’ordre de 3 mille milliards $ à l’échelle mondiale. Puisqu’une facture sur 10 n'est pas payée dans les délais prescrits, l’étude montre que 8% des paiements ne sont jamais réglés ou sont payés si tard, amenant ainsi les entreprises à les annuler comme créances irrécouvrables.

« Paiements en retard : L’effet Domino » signale que près de 40% des petites et moyennes entreprises au pays y subissent des répercussions négatives directes. Par conséquent, 13% d’entre elles affirment avoir du mal à offrir des primes lors de la période des fêtes, et 12% déclarent éprouver des difficultés à payer leurs fournisseurs.  

D’autres conséquences communes dans les 11 pays désignés contribuent à retarder l’investissement dans l’entreprise (14% au Canada), et entravent la capacité de payer leurs propres fournisseurs (12% au Canada), créant ainsi un cercle vicieux.

Par contre, en examinant les raisons pour lesquelles les petites et moyennes entreprises ne recherchent pas à courir après les paiements, on constate que 31% des répondants au Canada affirment protéger leurs relations clients. Cela montre une stigmatisation autour du recouvrement des paiements.

Paul Struthers, Vice-président directeur et directeur général du Canada chez Sage a déclaré,  « Près de 40% des PME représentent 55% du PIB total au Canada. Cela représente une partie très importante de l’économie qui repose sur de faibles réserves de trésorerie pour fonctionner, et les retards de revenus peuvent avoir des répercussions importantes sur la croissance et les opérations ».

« Nous devons changer cette culture de paiements en retard, afin que les propriétaires de petites entreprises puissent continuer à exercer la tâche qu’ils aiment, soit de gérer leur entreprise, au lieu de s’inquiéter du moment de l’entrée de fonds. En 2017, il est tout simplement inacceptable que les paiements soient payés en retard pour 18% des petites et moyennes entreprises ».

Dirigée par Plum Consulting, l’étude s’est concentrée sur plus de 3 000 entrepreneurs pour constater les effets des paiements en retard sur les petites et moyennes entreprises. De plus, elle signale les incidences significatives sur nos entrepreneurs et leur capacité à gérer, planifier et croître.

L’étude souligne également que l’économie canadienne, dans son ensemble, pourrait tirer parti de toute amélioration de l'efficacité opérationnelle des PME, car cela permettrait au Canada de devenir plus concurrentiel au plan international et de renforcer les perspectives de croissance du pays. Au Canada, un pourcentage important des entreprises avec lesquelles les PME font des affaires, paient leurs produits ou services en retard, au moins 10% des paiements aux PME sont en retard selon l’étude. Cette situation correspond donc à 10% de la totalité des factures.

Et en raison de leur taille, les PME ont moins de ressources financières à utiliser en cas de crises imprévues, elles sont en fait particulièrement vulnérables aux problèmes de trésorerie. Outre, le recouvrement de paiements en retard des autres entreprises a été l'une des principales causes de problèmes de flux de trésorerie pour les PME, et cela pourrait nuire à la croissance et la productivité futures des entreprises.

Le bon côté des choses? On peut facilement remédier au problème des paiements en retard. À cet effet, les répondants s’accordent à dire que «aucune raison» est le plus souvent donné concernant les paiements en retard. Cela montre que choisir un calendrier de paiement plus strict peut contribuer à réduire le nombre de paiements en retard aux PME au pays.

Aperçu instantané mondial : Tableau des paiements en retard - L’effet Domino

Parmi les 11 pays désignés, les petites et moyennes entreprises représentent au moins 96% de la valeur totale de l'entreprise, « protéger les relations clients » est la raison la plus citée pour arrêter la chasse aux mauvais payeurs, menant ainsi Sage à demander un changement fondamental dans la culture, afin que les PME soient fières de poursuivre le travail entrepris.

PaysProportion
des factures
payées en
retard (%)
Nombre moyen
de jours par
année que les
PME passent à
recouvrer les
paiements en
retard
Le plus important
obstacle à recouvrer
les paiements pour les
PME dans chaque pays
Proportion des
factures qui
deviennent des
créances
irrécouvrables (%)
Royaume-Uni1815Protéger la relation client (40%)9
Afrique du Sud1520Protéger la relation client (40%)9
France116Protéger la relation client (21%)8
Irlande157Protéger la relation client (43%)8
Australie95Protéger la relation client (29%)7
Brésil714Protéger la relation client (35%)7
Canada107Protéger la relation client (31%)8
Singapour1815Protéger la relation client (41%)9
Espagne1218Protéger la relation client (37%)8
États-Unis1315Protéger la relation client (32%)10
Allemagne95Protéger la relation client (31%)8

Tim Miller, Partenaire chez Plum Consulting, a déclaré, « perdre la stigmatisation culturelle de recouvrer les paiements tardifs est cruciale pour échapper à l'effet domino —alors que les PME s’inquiètent toujours à faire la chasse aux mauvais payeurs, leurs propres fournisseurs sont payés en retard, et le cycle continue. Les PME ont plus tendance à faire des affaires avec d’autres PME, et cela touchera de façon disproportionnée les plus petites entreprises.  Un système automatique qui envoie des rappels en matière de factures impayées peut surmonter l'aversion culturelle, et pourrait également combler le manque de personnel et de ressources que certaines PME citent comme motifs pour cesser la chasse aux paiements en retard ».

MÉTHODOLOGIE

Cette étude a été menée par l’équipe de FTI Consulting’s Strategy Consulting & Research du 21 juillet au 4 août 2017, comptant n=3 028 répondants de PME dans 11 pays qui sont pleinement impliqués ou ont des connaissances au niveau des décisions prises au sein de leur organisation.

La répartition spécifique du pays est la suivante :

  • Royaume-Uni : n=280
  • Afrique du Sud : n=271
  • France : n=277
  • République d’Irlande : n=289
  • Australie : n=278
  • Brésil : n=270
  • Canada : n=278
  • Singapour : n=255
  • Espagne : n=276
  • États-Unis : n=282
  • Allemagne : n=272 

Prenez note que la méthode standard pour les arrondis a été appliquée et par conséquent, certains totaux ne correspondent pas à 100%. Pour obtenir des renseignements sur les résultats et la méthodologie, envoyez un courriel à dan.healy@fticonsulting.com.

Contact des médias :

Betty Tian, Sage
Bureau : 604-207-3611
Mobile : 604-376-7398
Betty.Tian@Sage.com

À propos de Sage

Sage (FTSE:SGE) est le chef de file mondial du marché de la technologie qui aide les entreprises de toutes tailles à gérer tout, par exemple, des finances aux ressources humaines – peu importe qu’il s’agisse d’entreprises en démarrage ou d’entreprises en développement. Nous le faisons à l’aide de Sage Business Cloud - la seule et unique solution de gestion d’entreprise que les clients auront besoin, comprenant la comptabilité, les finances, la gestion d’entreprise, les ressources humaines et la paie, ainsi que les paiements et les services bancaires.

Notre mission consiste à libérer les entrepreneurs du fardeau administratif, afin qu’ils puissent consacrer plus de temps à faire ce qu’ils aiment. Nous le faisons quotidiennement pour trois millions de clients à travers 23 pays, par l’entremise de nos 13 000 collègues et d’un vaste réseau de comptables et partenaires. Nous sommes déterminés de mener à bien nos activités, et d’apporter une contribution à nos communautés par le biais de Sage Foundation.

Découvrez-en davantage à www.sage.com/ca.