ROUYN-NORANDA, Québec, 05 juin 2019 (GLOBE NEWSWIRE) -- Le secteur de l’exploration minière est un puissant moteur de développement économique régional, alors que 65 % de la richesse créée par ses activités est redistribuée parmi les trois grandes régions minières du Québec. Les activités d’exploration ont aussi engendré 155 M$ en valeur ajoutée pour le reste de la province. Les PME d’exploration génèrent plus de 5 000 emplois directs et indirects sur l’ensemble du territoire; cependant, la rétention du personnel demeure un enjeu majeur.

Voilà ce que démontrent les résultats d’une importante étude sur les retombées économiques et les besoins de main-d’œuvre dans le secteur de l’exploration minière au Québec réalisée par la firme Aviseo Conseil pour le compte de l’Association de l’exploration minière du Québec (AEMQ), avec la collaboration du gouvernement du Québec. L’objectif était d’évaluer les retombées générées par les activités d’exploration minière et les activités connexes qui y sont associées et brosser un portrait complet de la filière. Cette première étude, portant exclusivement sur le secteur des PME d’exploration, permet de démontrer la contribution de l’industrie aux régions ressources et sur l’ensemble du territoire québécois.

Le portrait de la main-d’œuvre présenté dans ce rapport s’appuie sur une vaste enquête effectuée directement auprès des principaux acteurs en exploration minière au Québec. Cela a permis d’établir le profil des compétences requises pour le maintien et le développement de la filière au Québec, ainsi que les besoins actuels et futurs du marché du travail.

La réalisation de l’étude a bénéficié de l’appui du ministère de l’Économie et de l’Innovation par le biais du  Programme d’appui au développement des secteurs stratégiques et des créneaux d’excellence – volet Soutien aux activités et aux projets structurants, et du ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles.

Faits saillants

  • 441 M$ de contribution au PIB québécois en 2017 grâce aux activités de fonctionnement et d’investissement en exploration;
  • 5 032 emplois soutenus annuellement ;
  • 61 M$ de revenus bruts générés pour le gouvernement du Québec;
  • 155 M$ en valeur ajoutée pour le reste du Québec;
  • La recherche-développement constitue une composante essentielle pour 86% des entreprises interrogées;
  • L’intelligence artificielle et la gestion de bases de données seront à l’avant-plan lors des prochaines années;
  • Le travail sur le terrain et la maîtrise des logiciels spécialisés sont les compétences prisées par les employeurs dans le secteur de l’exploration;
  • L’industrie de l’exploration minière fait face à un important défi afin d’attirer les jeunes;
  • La rétention du personnel est un enjeu majeur dans l’industrie, particulièrement chez les fournisseurs de services;
  • 55% de l’ensemble des entreprises sondées prévoient augmenter le nombre d’employés prochainement.

Citations

« Une main-d’œuvre spécialisée et formée aux nouvelles technologies est nécessaire au développement de notre secteur d’activité et à sa contribution aux régions ressources. Il s’agit d’un défi important dans une industrie cyclique. La formation de la main-d’œuvre, particulièrement sur le territoire du Plan Nord, se veut essentiel dans le contexte où plus de la moitié des investissements en exploration minière est réalisée en milieu nordique. »

Mathieu Savard, président du conseil d’administration de l’AEMQ

« C’est indéniable, l’industrie minière québécoise contribue de manière importante à enrichir toutes les régions du Québec. Par son appui à l’étude de l’AEMQ, notre gouvernement reconnaît la pertinence de mieux cerner les impacts économiques dans le secteur de l’exploration minière au Québec et les défis à relever quant aux besoins de main-d’œuvre actuels et futurs. L’acquisition de ces connaissances nous permettra de mettre en place des mesures concrètes qui serviront à appuyer le développement minier, stimuler la prospection et combler les besoins de main-d’œuvre. »

Jonatan Julien, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la Côte‑Nord

À propos de l’Association de l’exploration minière du Québec (AEMQ)

L’AEMQ est une association professionnelle et industrielle représentant les intervenants œuvrant dans le domaine de l'exploration minière au Québec. Fondée en 1975, l’Association a comme mission de promouvoir l'exploration durable et responsable des ressources minérales du Québec et leur contribution essentielle à l'économie québécoise. Elle regroupe 1200 membres individuels. L’Association organise annuellement Xplor, un congrès qui rassemblera la filière minérale québécoise à Montréal les 23 et 24 octobre 2019.

Liens connexes:

Source et renseignements :

Valérie Fillion
Directrice générale
Association de l’exploration minière du Québec
819 763-5149
dg@aemq.org