Faits saillants du premier trimestre de l’exercice 2020

  • Frais d’exploitation en baisse de 25 % d’un trimestre à l’autre, passant de 46,9 M$ au T4 2019 à 35,1 M$ au T1 2020
  • Lancement au Québec d’Original Stash, une marque économique qui vient perturber le marché noir
  • Hausse de 5 % des grammes et équivalents-grammes de produits à usage adulte vendus par rapport au T4, pour atteindre 4 196 kg
  • Obtention de la licence de la phase 1 pour l’installation de Belleville, la licence pour la vente de produits topiques et comestibles, d’extraits et de boissons à base de cannabis à l’usine de Gatineau, et la licence de recherche pour la Société.

Après la fin du trimestre :

  • Lancement d’Original Stash en Ontario
  • Clôture d’un placement privé totalisant 70 M$ en débentures convertibles non garanties à 8 %, y compris plus de 10 % de participation de membres clés de la direction et du conseil d’administration.

OTTAWA, 16 déc. 2019 (GLOBE NEWSWIRE) -- HEXO Corp (TSX : HEXO; NYSE : HEXO) (« HEXO » ou la « Société ») a annoncé aujourd’hui ses résultats financiers du premier trimestre de l’exercice 2020 clos le 31 octobre 2019. Tous les montants sont en dollars canadiens.

« Nous avons réalisé de grands changements dans nos opérations dans une optique de rentabilité en 2020 », a déclaré Sebastien St-Louis, PDG et cofondateur d’HEXO Corp. « Les choix que nous avons mis en œuvre ont déjà produit une réduction de 25 % de nos dépenses d’exploitation, a-t-il ajouté. En plus du contrôle des dépenses, nous avons instauré une approche multimarque, un nouveau portefeuille de souches et l’introduction de nouveaux produits. Tout cela nous aidera à élargir notre part de marché et à augmenter notre revenu total et nous oriente vers l’atteinte d’excellents résultats en 2020. J’ai plus que jamais confiance en notre capacité aussi bien à continuer sur la même voie qu’à changer de cap plus vite et résolument si la conjoncture sur les marchés évolue de nouveau. »

Faits saillants opérationnels et financiers 

 Période de trois mois close le 
Aperçu de l’état des résultats (en millions)31 octobre 2019 31 octobre 2018 
 $  $ 
Produits bruts tirés des ventes de cannabis19.3 6.6 
Taxes d’accise(4.8)(1.0)
Produits nets tirés de la vente de marchandises14.5 5.7 
Produits complémentaires0.0 0.5 
Marge brute avant ajustements de la juste valeur4.6 2.8 
Marge brute(23.4)7.2 
Charges d’exploitation35.1 22.0 
Résultat d’exploitation (58.5)(14.8)
Coûts de restructuration(3.8) 
Autres produits (charges et pertes)(6.3)2.0 
Résultat net avant recouvrements d'impôts(68.5)(12.8)
Recouvrements d'impôts16.0 - 
Total du résultat net(62.4 )(12.8)
1 Le montant de récupération fiscale sur les bénéfices représente le montant exact de la récupération au cours de la période et ne sera pas assujetti à changement lors du redressement des rapports de gestion du 31 juillet 2019 et du 31 octobre 2019. Voir l'Avis au lecteur dans les états financiers consolidés condensés intermédiaires pour les trois mois terminés le 31 octobre 2019 et datés du 15 décembre 2019.

Faits saillants du premier trimestre 2020

Les recettes dégagées par les produits expédiés au T1 2020 ont légèrement diminué pour s’établir à 20,2 M$ contre 22,8 M$ au T4 2019. Cette baisse est attribuable aux concessions de prix de 1,2 M$ au T1 2020, contre 2,8 M$ au T4 2019, et à des provisions pour retours de 0,7 M$ au T1 2020 contre 1,0 M$ au T4 2019, ce qui a généré des ventes brutes de produits pour adultes de 18,3 M$ au T1 2020 et de 19,0 M$ au T4 2019. De plus, la Société a réalisé des retours sur ventes de 0,6 M$ au T1 2020; ceux de 0 $ au T4 2019 ont été annulés au regard de la provision pour retours du trimestre précédent. L’un dans l’autre, les ventes brutes de produits pour adultes ont diminué de façon modérée (4 %) au cours de la période. Les provisions correspondent à une provision générale fondée sur la meilleure estimation pour les retours et les rajustements de prix, en fonction de l’évaluation par la Société des inventaires en rupture de stock et à rotation lente.

Le revenu net a légèrement diminué au T1 2020, s’établissant à 14,5 M$ contre 15,4 M$ au T4 2019, mais il a augmenté de 5,7 M$ par rapport au T1 2019.

Le volume des ventes de produits pour adultes au T1 2020 a augmenté de 5 % pour atteindre 4 196 kg contre 4 009 kg d’équivalent vendus au T4 2019. La SQDC compte pour 3 080 kg, la CAJO pour 474 kg, l’OCS pour 518 kg, et les autres provinces et détaillants privés pour 124 kg.

Le revenu brut par gramme-équivalent dégagé par les produits pour adultes a diminué de 4,74 $ au T4 2019 à 4,35 $ au T1 2020, compte tenu de la provision pour retours sur ventes et des rajustements de prix enregistrés au cours du trimestre. La provision correspond à une provision générale fondée sur la meilleure estimation pour les retours et les rajustements de prix, en fonction de l’évaluation par la Société des inventaires en rupture de stock et à rotation lente. Ce phénomène a été partiellement contrebalancé par l’ajout de la marque haut de gamme Up cannabis, qui a généré des recettes de 7,03 $ par gramme sur les fleurs séchées au cours du trimestre. Le revenu net par gramme de produits pour adultes a baissé de 3,51 $ au T4 2019 à 3,24 $ au T1 2020, compte tenu de l’incidence de la provision susmentionnée.

 T1 2020
 T4 2019 T1 2019
Revenus tirés des produits expédiés (en millions)$20,2 $22,8 $5,2
Total des grammes et équivalents gramme vendus 4,196  4,009  952
Revenus tirés des produits expédiés par gramme et équivalent gramme vendus$4,82 $5,69 $5,45
Moins : concessions de prix(1)   (0,30) (0,71) 
Moins : provision pour retours sur ventes(1)   (0,17) (0,24) 
Produits bruts tirés des ventes de cannabis destiné aux adultes par équivalent gramme$4,35 $4,74 $5,45
(1) Calculé comme la concession de prix ou la provision pour retours par gramme et équivalent gramme vendu au cours de la période.

La marge brute avant les rajustements de juste valeur pour le T1 2020 s’est établie à 4,6 M$, soit 31 % du revenu net tiré de la vente de marchandises, contre 5,1 M$ et 33 % au trimestre précédent.

La Société a subi une perte de valeur sur stocks de 25,5 M$ au T1 2020, contre 16,9 M$ au T4 2019. Réalisée sur les stocks de la Société, la perte de valeur est constituée des éléments suivants :

  • Dépréciation d’un excédent de résidus de cannabis (à savoir l’accumulation de feuilles sucrées de cannabis pendant le processus de parage à sec, surtout à des fins d’extraction) et de produits moulus d’un montant de 16,4 M$ en raison d’un excédent de stock par rapport à la demande à court terme de cannabis par la Société pour la production de distillat de cannabis.

  • Dépréciation du produit acheté en vrac de 4,4 M$ en raison, en partie, d’une offre excédentaire sur le marché de produits en vrac de moindre puissance et d’une valeur relativement faible relativement aux produits en vrac concurrents de puissance plus élevée sur le marché actuel de produits pour adultes.

  • Dépréciation des produits finis à base d’huile de 3,4 M$ en raison d’un excédent de produits finis, car les produits à base d’huile n’ont pas conquis la part de marché estimée à l’origine. Décision prise par certaines provinces de retourner des produits à base d’huile dont l’emballage date de plus de trois ou quatre mois, contribuant aussi à la dépréciation.

  • Dépréciation de produits finis de 1,2 M$ devant être conservés et entreposés jusqu’au 31 octobre 2019 en raison des exigences de Santé Canada, avec une valeur de réalisation nette de 0 $.

Les frais d’exploitation ont diminué de 25 % d’un trimestre à l’autre pour s’établir à 35,1 M$ au T1 2020, comparativement à 46,9 M$ au T4 2019, en raison d’une diminution des frais généraux et administratifs de 30 %, des frais de commercialisation de 35 % et des frais de rémunération en actions de 20 %, alors que la Société continue de réduire les niveaux antérieurs de ses dépenses afin de réorienter ses activités vers l’atteinte d’un BAIIA rajusté positif.

Les charges d’exploitation ont augmenté de 22,0 M$ au T1 2019, reflétant l’augmentation significative de l’échelle de nos activités opérationnelles au cours de la dernière année.

La perte d’exploitation du trimestre s’est établie à (58,5 M$), comparativement à (60,7 M$) durant la période précédente et à (14,7 M$) pour le trimestre comparable d’une année à l’autre. Exclusion faite des charges de dépréciation hors trésorerie au T1 2020, la perte nette ajustée était de (33,0 M$) comparativement à (43,7 M$) au T4 2019. L’augmentation de la perte d’une année sur l’autre est essentiellement attribuable à l’ampleur accrue des opérations de la Société, à l'accroissement de la production et des ventes à grande échelle au cours de la période et à une perte de valeur.

BAIIA rajusté (en millions)

 T1 2020 T4 2019 T3 2019 T2 2019 T1 2019 
 $ $ $ $ $ 
Total du résultat net(62,4)(56,7)(7,8)(4,3)(12,8)
      
Produit d’intérêts(0,6)(1,6)(1,2)(1,3)(1,1)
Recouvrement d’impôts sur le résultat(6,0)(3,8)   
Amortissement des immobilisations corporelles1,3 0,6 0,1 0,5 0,6 
Amortissement des immobilisations incorporelles1,7 1,4 0,1 0,1 0,2 
BAIIA normalisé(66,0)(60,1)(8,7)(5,1)(13,1)
      
Rajustements :     
Rémunération à base d’actions8,2 10,2 8,2 5,0 4,7 
Rémunération à base d’actions1,7 1,3 1,1 0,8 2,3 
Coûts de restructuration3,7     
Juste valeur réalisée des stocks vendus6,7 7,3 4,7 3,7 0,7 
Profit non réalisé sur les variations de la juste valeur des actifs biologiques(7,1)(5,3)(20,1)(8,4)(5,1)
Radiation des stocks et des actifs biologiques et coûts de destruction28,3 16,9    
BAIIA rajusté(24,6)(29,8)(14,8)(4,0)(10,5)
BAIIA rajusté en % de la perte nette39%53%191%92%82%
Produits nets tirés des ventes de cannabis14.5 15,4 13,0 13,4 5,6 
Marge du BAIIA rajusté (%)(59%)(52%)(87%)(335%)(53%)

Au cours du T1 2020, les résultats calculés du BAIIA rajusté de la Société étaient de (24,6 $), soit 39 % de la perte nette pour la période. Cela représente une diminution de 43 % par rapport à la même période de l’exercice 2019, surtout à cause de la hausse de la rémunération par actions et des rajustements de la juste valeur des stocks vendus et des actifs biologiques. Le BAIIA rajusté a diminué de 14 % par rapport au T4 2019.

La marge brute du BAIIA rajusté est demeurée en baisse à (59 %), soit une diminution de 6 % relativement à la même période comparative de l’exercice 2019, et de 7 % par rapport au trimestre précédent.

Coûts de restructuration

Les frais de restructuration engagés étaient uniques à la période. Ces dépenses sont le résultat des efforts de restructuration décrits dans la section Restructuration de l’entreprise. Elles se sont élevées à 3,7 M$, surtout à cause des indemnités de départ et des autres coûts salariaux liés à la cessation d’emploi. Ces dépenses sont considérées comme non liées à l’exploitation, car elles ne résultent pas des activités d’exploitation normales de la Société; par conséquent, elles ne sont pas incluses dans la perte d’exploitation nette.

Bloc B

Comme il a été divulgué le 15 novembre 2019, quand on a découvert le problème touchant la licence du bloc B de l’usine de la Société à Niagara, les stocks de ce bloc ont été mis en quarantaine et retirés de la vente. Les stocks ont été comptabilisés et, bien que leur destruction ait été une issue possible, la Société a réévalué les risques liés à ces stocks et a conclu qu’ils sont autorisés pour la vente et ne seront donc pas sujet à destruction. Veuillez noter que le bloc B est désormais entièrement sous licence de Santé Canada.

Situation financière

Au 31 octobre 2019, la Société détenait des actifs de trésorerie, des équivalents de trésorerie et des placements à court terme totalisant 73,5 M$. La société dispose d’une facilité de crédit de 65 M$ auprès d’un syndicat de banques à charte canadiennes. Cette facilité est constituée d’un crédit à terme de 50 M$ et d’une ligne de crédit renouvelable de 15 M$ qui seront utilisés en partie pour financer aussi bien l’expansion continue du campus de Gatineau que les améliorations locatives à l’usine de Belleville, sans dilution pour les actionnaires d’HEXO. Après la fin du trimestre, la Société a conclu un placement privé de 70 M$ en débentures convertibles non garanties à 8 % arrivant à échéance le 5 décembre 2022.

Mise à jour opérationnelle

Comme il a été annoncé précédemment, la Société améliore sa structure de coûts et son efficacité opérationnelle durant le premier trimestre de l’exercice 2020. HEXO continue de stimuler l’amélioration des rendements et des installations de transformation. Dans les zones visées par les suspensions, les activités pourront reprendre s’il le faut. Le taux de production annualisé actuel est d’environ 90 000 kg d’équivalents de cannabis séché, soit environ 50 % de fleurs séchées, le reste étant constitué de résidus qui peuvent servir dans une variété de produits à valeur ajoutée. La Société continue d’augmenter sa production pour atteindre plus de 100 000 kg par an.

Afin d’atteindre ses objectifs de coûts et d’efficacité opérationnelle, la direction se concentre sur les priorités suivantes :

  1. Stimuler les ventes grâce à de nouvelles offres de produits et tirer parti de meilleures méthodes analytiques dans la prise de décision
  2. Atteinte de l’excellence opérationnelle
  3. Réduction des dépenses opérationnelles pour atteindre la rentabilité
  4. Mise en service d’une usine ultramoderne à Belleville
  5. Investissements dans la R-D et la propriété intellectuelle
  6. Partenariats futurs grâce à la stratégie « Powered by HEXO »
  7. Engagement envers les initiatives de responsabilité sociale d’entreprise

Réserve d'opinion

Les vérificateurs de la Société ont examiné les états financiers consolidés intermédiaires condensés de la Société pour le trimestre terminé le 31 octobre 2019. Dans le cadre de cet examen, ils ont exprimé une réserve d'opinion à l'égard d'une erreur identifiée dans les états financiers vérifiés de la Société pour l'exercice terminé le 31 juillet 2019 relativement au passif d'impôts reportés.  Comme il est décrit à la note 32 des états financiers intermédiaires, la Société a identifié une erreur relative au passif d'impôt différé au 31 juillet 2019 qui résulte du fait que la Société n'a pas imputé une perte fiscale générée dans une filiale sur un passif d'impôt reporté généré par une autre filiale. Étant donné que ces deux positions fiscales existaient dans deux entités distinctes, la position initiale de la Société était qu'elles ne pouvaient être compensées ou réduites entre elles. Toutefois, les deux filiales ont été fusionnées et consolidées le 1er août 2019 et, sur cette base, la Société aurait dû s'attendre à ce que les deux soldes fiscaux soient réduits et constater une réduction des impôts reportés de 14,4 M$, laissant un solde des impôts reportés au 31 juillet 2019 de 6,0 M$.

Cette erreur demeure dans le passif d'impôts reportés dans les états financiers intermédiaires pour le trimestre terminé le 31 octobre 2019 et dans les états financiers vérifiés pour l'exercice terminé le 31 juillet 2019. La Société redressera et redéposera les deux états financiers en corrigeant cette erreur.

Le rapport de gestion de la période et les états financiers et notes afférentes sont disponibles sous le profil de la Société sur SEDAR à l’adresse www.sedar.com et dans son site Web à l’adresse www.hexocorp.com.

Téléconférence

La Société tiendra une téléconférence le 16 décembre 2019 pour discuter de ces résultats. Sébastien St-Louis, PDG, et Stephen Burwash, directeur financier, animeront la téléconférence à partir de 8 h 30 (heure de l’Est). Une période de questions et réponses suivra la présentation donnée par les membres de la direction.

Date : 16 décembre 2019
Heure : 8 h 30 (heure de l’Est)
Diffusion Web : https://event.on24.com/wcc/r/2145409/A436DA4482DF5575CFB986B3CD309BB2

Comment réécouter la téléconférence :

On pourra réécouter la téléconférence jusqu’à 11 h 59 (heure de l’Est) le 23 décembre 2019.
Numéro sans frais : 1-888-390-0541.
Mot de passe : 157917#

Pour obtenir les résultats trimestriels précédents et les derniers communiqués de presse, consulter le site hexocorp.com.

À propos d’HEXO Corp 

HEXO Corp est une entreprise primée de biens de consommation qui conçoit et distribue des produits innovateurs de cannabis destinés au marché mondial. Grâce à sa stratégie commerciale en étoile, HEXO Corp s’associe à des entreprises du Fortune 500, leur apportant la valeur de sa marque, sa technologie d’isolement des cannabinoïdes, son infrastructure sous licence et son expertise en réglementation, et tirant parti à son tour de leurs réseaux et capacités de distribution. HEXO Corp, l’une des plus importantes entreprises autorisées de production de cannabis au Canada, exploite des installations en Ontario et au Québec. La Société connaît également une croissance internationale, avec une présence en Grèce pour établir un centre de transformation, de production et de distribution dans la zone euro. L’entreprise dessert le marché canadien du cannabis destiné aux adultes avec ses marques HEXO Cannabis, Up Cannabis et Original Stash, ainsi que le marché médical avec HEXO Médical. Pour plus d’informations, visitez le site hexocorp.com

Énoncés prospectifs  
Ce communiqué de presse contient des informations prospectives et des énoncés prospectifs au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables (les « énoncés prospectifs »). Les énoncés prospectifs sont fondés sur certaines attentes et hypothèses et sont assujettis à des risques et incertitudes connus et inconnus et à d’autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les événements, les résultats, la performance et les réalisations diffèrent sensiblement de ceux qui y sont anticipés. Ces énoncés prospectifs ne doivent pas être interprétés comme des garanties de performance ou de résultats futurs. Une analyse plus complète des risques et des incertitudes auxquels la Société est confrontée figure dans sa notice annuelle et d’autres documents d’information continue que l’on peut trouver sur le site de SEDAR à l’adresse www.sedar.com et sur EDGAR à l’adresse www.sec.gov. Les lecteurs sont priés de ne pas se fier indûment à ces énoncés prospectifs, qui ne sont valables qu’à la date du présent communiqué de presse. La Société décline toute intention ou obligation, sauf dans la mesure où ce serait exigé par la loi, de mettre à jour ou de réviser l’un ou l’autre des énoncés prospectifs à la suite de nouvelles informations ou d’événements futurs ou pour toute autre raison.  
  
Relations avec les investisseurs  
Jennifer Smith  
1-866-438-8429  
invest@HEXO.com
www.hexocorp.com
  
Relations avec les médias  
(819) 317-0526  
media@hexo.com