TORONTO, 25 mars 2020 (GLOBE NEWSWIRE) --

  • Actif géré déclaré de 37,4 milliards $
  • Accroissement de 5,3 % de l’actif de la plateforme d’alternatifs privés, atteignant 2,7 milliards $ pour le trimestre
  • Bénéfice dilué déclaré par action de 0,13 $ pour le premier trimestre de 2020

La Société de Gestion AGF Limitée (« AGF » ou la « Société ») (TSX : AGF.B) a annoncé aujourd’hui ses résultats financiers pour le premier trimestre terminé le 29 février 2020.

AGF a déclaré un actif géré totalisant 37,4 milliards $, par rapport à 38,8 milliards $ à la même période en 2019. L’actif géré quotidien moyen des fonds communs de placement (FCP) s’est accru à 19,5 milliards $, alors qu’il se chiffrait à 18,5 milliards $ à la même période en 2019.

Malgré une conjoncture difficile, AGF a déclaré des ventes brutes de FCP de 562,0 millions $, soit une augmentation de 9,3 %, en comparaison avec le trimestre correspondant de l’année précédente. Les rachats nets déclarés de FCP s’élevaient à 344,0 millions $ pour le trimestre, par rapport à des rachats nets de 104,0 millions $ au premier trimestre de 2019. Abstraction faite des flux nets provenant de clients institutionnels ayant investi dans des FCP1, les rachats nets se chiffraient à 141,0 millions $, par rapport à des rachats nets de 104,0 millions $ au premier trimestre de 2019.

« Les marchés mondiaux continuent de connaître de fortes turbulences, sous l’effet de la propagation de la maladie COVID-19 partout dans le monde, a déclaré Kevin McCreadie, chef de la direction et chef des investissements, AGF. En tant que Société, nous visons d’abord et avant tout à procurer la meilleure gérance possible, dans l’ensemble de nos solutions d’investissement et de nos activités d’affaires, au moyen d’une application rigoureuse de mesures conçues pour assurer la continuité et de processus de gestion du risque. »

« En plus de ces efforts, nous continuons de progresser dans l’optique de nos impératifs stratégiques énoncés, qui consistent notamment à accroître notre présence aux États-Unis en embauchant du personnel soigneusement choisi pour des rôles précis et en adoptant de nouvelles technologies et stratégies numériques afin de gagner davantage en efficacité à l’échelle de notre Société, » a ajouté M. McCreadie.

Faits saillants :

  • En janvier 2020, le Fonds d’obligations mondiales convertibles AGF, le Fonds Sélect mondial AGF et le Portefeuille FNB mondial de revenu AGFiQ (QMY) ont reçu le Trophée FundGrade A+, qui est décerné chaque année aux fonds de placement et à leurs gestionnaires de portefeuille, pour avoir enregistré, tout au long de l’année, des rendements rajustés en fonction du risque constants et remarquables. Le Fonds d’obligations mondiales convertibles AGF était également lauréat de ce prix en 2018. 
  • Au 29 février 2020, le composite d’actions des marchés émergents AGF, le composite Sélect mondial AGF, le composite de titres à revenu fixe AGF et le composite d’actions mondiales Croissance durable AGF surpassaient leurs indices de référence respectifs sur les périodes d’un, de deux et de trois ans.
  • Le 19 février 2020, AGF a annoncé des propositions de fusion de fonds, un changement concernant la gestion de portefeuille et la clôture de certaines séries, dans le cadre de ses efforts soutenus visant à rationaliser davantage sa gamme de produits. Ces changements reflètent la détermination d’AGF à revoir continuellement ses offres, afin de veiller à ce que les clients aient accès à des produits pertinents, concurrentiels et adaptés aux tendances du marché.
  • Le 2 mars 2020, Damion Hendrickson s’est joint à l’équipe d’AGF, en tant que directeur général des affaires aux États-Unis, afin de stimuler la croissance de notre volet d’activités sur les marchés institutionnels clés.
  • Aux États-Unis, l’un de nos fonds figure parmi les finalistes susceptibles de recevoir le prix de ETF.com du meilleur FNB de l’année 2019. Le Fonds en question a recours à une stratégie axée sur les positions longues/courtes, afin de maintenir une position neutre qui lui a permis de produire des rendements supérieurs dans la conjoncture actuelle.  

Quoique l’incidence exacte de la récente pandémie du coronavirus soit encore inconnue, celle-ci a créé de l’incertitude et de la volatilité au sein des marchés et des économies à l’échelle mondiale. AGF surveille l’évolution de la situation en se tenant prête à tout développement lié à la maladie COVID-19. La Société a déjà établi un plan opérationnel exhaustif en cas d’urgence et de pandémie assurant qu’elle est prête à prendre les mesures appropriées et à atténuer les risques qui pourraient menacer la continuité de ses activités d’affaires, de même que les répercussions sur ses clients et ses employés.

« Afin de réduire au minimum toute perturbation des activités, nous avons fait en sorte que la grande majorité de nos employés puissent travailler à distance, a déclaré Chris Jackson, chef de l’exploitation à AGF. Il est essentiel que la continuité des activités d’affaires concernant nos employés, nos clients et nos partenaires soit maintenue. Nous pouvons compter sur les mesures que nous avons prises à l’échelle de toute la Société, par l’établissement stratégique de fonctions clés dans des lieux de premier et de second recours, et au moyen de plateformes technologiques améliorées permettant de soutenir les autres employés qui se sont convertis au télétravail à partir de leurs domiciles. »

De plus, compte tenu de la volatilité qui sévit dernièrement sur les marchés, AGF surveille les répercussions possibles du risque de marché sur sa position en capital et sur sa rentabilité, dans le cas où ces niveaux devraient être soutenus ou s’ils devaient continuer de baisser. Une portion considérable du revenu d’AGF dépend de son actif géré global moyen, abstraction faite de l’actif de sa plateforme d’alternatifs privés. Ces niveaux d’actif géré subissent à la fois les effets des ventes nettes et ceux des changements qui se produisent sur le marché. En général, pour chaque réduction d’un milliard $ de l’actif géré moyen, abstraction faite de l’actif de la plateforme d’alternatifs privés, les produits tirés des frais de gestion, nets des commissions de suivi, se trouvent réduits d’environ 7,4 millions $.

« En ce qui concerne les fonds, nous gérons activement tous nos portefeuilles de placements, que nous soumettons régulièrement à des tests de résistance, en nous permettant de revoir chaque jour les paramètres, selon les conditions du marché, a ajouté M. McCreadie. En faisant des tests relativement à des niveaux élevés de rachats, dans le contexte de divers volumes d’opérations sur le marché, nous sommes en mesure de surveiller efficacement nos besoins en matière de gestion de trésorerie, et ce, dans toute notre gamme de solutions d’investissement. »

Pour de plus amples renseignements sur le plan opérationnel d'AGF en cas d'urgence et de pandémie, visitez le site AGF.com.

Le revenu pour le trimestre terminé le 29 février 2020 se chiffrait à 106,7 millions $, contre 105,0 millions $ pour le trimestre terminé le 28 février 2019. Le BAIIA avant les commissions était de 30,2 millions $ pour le trimestre terminé le 29 février 2020, alors qu’il était de 12,9 millions $ pour la même période en 2019. Après un rajustement tenant compte d’éléments non récurrents et de rajustements effectués conformément à la norme IFRS 16, le BAIIA rajusté avant les commissions était de 30,2 millions $, en comparaison avec 28,5 millions $ pour la même période en 2019.

Le bénéfice dilué par action pour le trimestre terminé le 29 février 2020 était de 0,13 $, alors qu’il était de 0,00 $ pour le trimestre correspondant en 2019. Après un rajustement tenant compte d’éléments non récurrents et de rajustements effectués conformément à la norme IFRS 16, le bénéfice dilué rajusté par action pour le trimestre terminé le 29 février 2020 était de 0,13 $, contre 0,14 $ pour la période correspondante en 2019.

Pour le trimestre terminé le 29 février 2020, AGF a déclaré un dividende par action de 0,08 $, pour les actions ordinaires de catégorie A avec droit de vote et pour les actions de catégorie B sans droit de vote, payable le 20 avril 2020 aux actionnaires inscrits au 10 avril 2020.  

       
       
(activités poursuivies)Trimestres terminés les
  29 février  30 novembre 28 février
(en millions de dollars, sauf les montants par action) 2020 2019 2019
       
Revenu$106,7$114,5$105,0
       
Revenu net (perte nette) 10,8 22,2 (0,2)
       
BAIIA avant les commissions2 30,2 38,7 12,9
BAIIA rajusté avant les commissions2 30,2 35,8 28,5
       
Bénéfice dilué par action 0,13 0,28 
       
Bénéfice dilué rajusté par action2 0,13 0,24 0,14
       
Flux de trésorerie disponibles2 14,5 18,3 16,6
Dividende par action 0,08 0,08 0,08
Dette à long terme 216,9 207,3 168,7
       


           
           
(fin du trimestre)Trimestres terminés les
  29 février 30 novembre 31 août 31 mai 28 février
(en millions de dollars) 2020 2019 2019 2019 2019
           
Actif géré de FCP3$18 492$19 346$18 839$18 725$19 028
Actif géré de comptes institutionnels, de sous-conseillers et de FNB 10 313 10 755 10 391 11 712 12 023
Actif géré de clients privés 5 905 6 100 5 778 5 722 5 633
Actif géré de la plateforme d’alternatifs privés4 2 716 2 580 2 413 2 179 2 140
Total de l’actif géré (y compris l’actif géré de la plateforme d’alternatifs privés) 37 426 38 781 37 421 38 338 38 824
Rachats nets de FCP3 (344) (181) (103) (498) (104)
Actif géré quotidien moyen de FCP3 19 462 19 015 18 915 19 250 18 451
           


1Les ventes nettes (rachats nets) de FCP de détail sont calculées à partir du montant net déclaré de ventes (rachats) de FCP moins le montant net des éléments institutionnels non récurrents de ventes (rachats) dépassant 5,0 millions $ et investis dans nos FCP.
2Le BAIIA avant les commissions (bénéfice avant intérêts, impôts, amortissements et commissions de vente reportées), le BAIIA rajusté avant les commissions, le bénéfice dilué rajusté par action et les flux de trésorerie disponibles ne sont pas des mesures conformes aux IFRS. La Société utilise des mesures non conformes aux IFRS pour évaluer son rendement global et faciliter la comparaison des résultats trimestriels et annuels d’une période à l’autre. Ces mesures nous permettent d’évaluer nos activités de gestion de placements sans tenir compte de l’effet des éléments hors exploitation. Elles peuvent ne pas être comparables à des mesures semblables présentées par d’autres sociétés. Ces mesures non conformes aux IFRS et les rapprochements avec les IFRS, lorsqu’il y a lieu, sont énoncés dans le rapport de gestion disponible sur le site www.agf.com.
3L’actif géré de FCP comprend l’actif géré de FCP de détail, celui de fonds en gestion commune et celui de clients institutionnels ayant investi dans des séries personnalisées et offertes dans le cadre de FCP.
4Représente le capital engagé ou investi donnant droit à des commissions par AGF et d’investisseurs externes par l’entremise de coentreprises. La portion d’AGF à l’égard de cet engagement s’élève à 207,4 millions $, dont 146,1 millions $ ont été versés au 29 février 2020.
  

Pour obtenir de plus amples renseignements et des états financiers détaillés sur le premier trimestre terminé le 29 février 2020, y compris le rapport de gestion, dans lequel se trouvent des énoncés sur les mesures non conformes aux IFRS, veuillez visiter le site Web d’AGF à www.agf.com dans la section « À propos d’AGF », sous la rubrique « Relations avec les investisseurs », et visiter le site www.sedar.com.

Conférence téléphonique

AGF donnera une conférence téléphonique afin de commenter ces résultats aujourd’hui à 11 h (HE).

La webémission audio en direct et les documents d’appoint (en anglais seulement) seront disponibles sur le site Web d’AGF à www.agf.com ou à https://edge.media-server.com/mmc/p/h4whfj3z (en anglais seulement). Vous pourrez aussi y accéder en composant sans frais en Amérique du Nord le 1-800-708-4540 (code d’accès : 49428703).

La discussion et les documents d’appoint seront archivés et accessibles à partir du même lien que la webémission, dans les 24 heures qui suivront la conférence téléphonique.

Au sujet de La Société AGF Limitée

Fondée en 1957, La Société de Gestion AGF Limitée (AGF) est une société indépendante de gestion de placements diversifiés à l’échelle mondiale. AGF apporte de la discipline en offrant l’excellence en matière de gestion de placements par l’entremise de ses volets axés sur des activités fondamentales et quantitatives de même que sur des actifs non traditionnels et des avoirs de particuliers bien nantis, afin de procurer une expérience exceptionnelle à la clientèle. La gamme de solutions d’investissement d’AGF s’étend à l’échelle mondiale à une vaste clientèle, depuis les conseillers financiers jusqu’aux investisseurs particuliers et aux investisseurs institutionnels comprenant des caisses de retraite, des programmes d’entreprise, des fonds souverains, des fonds de dotation et des fondations.

AGF a des bureaux et des équipes de service de l’exploitation et de service à la clientèle sur place en Amérique du Nord, en Europe et en Asie. Avec un actif géré de plus de 37 milliards de dollars, AGF offre ses produits et services à plus d’un million d'investisseurs. AGF est inscrite à la Bourse de Toronto sous le symbole « AGF.B ».

Les actionnaires de La Société de Gestion AGF Limitée et les analystes peuvent communiquer avec les personnes suivantes :

Adrian Basaraba
Vice-président principal et chef des finances
416-865-4203, InvestorRelations@agf.com   

Baoqin Guo
Vice-présidente, Finances
416-865-4228, InvestorRelations@agf.com

Mise en garde à l’égard des énoncés prospectifs

Le présent rapport de gestion contient des énoncés prospectifs portant sur La Société de Gestion AGF Limitée, notamment sur ses activités, sa stratégie et sa performance financière prévue ainsi que sur sa situation financière. Les énoncés prospectifs comprennent des énoncés qui sont par nature prévisionnels et relatifs à des événements ou à des situations futurs, ou comprennent des termes comme « prévoir », « anticiper », « compter », « planifier », « croire », « juger », « estimer », ou les formes négatives de ces termes et d'autres expressions semblables ou des verbes employés au futur ou au conditionnel. De plus, tout énoncé portant sur la performance financière future (y compris les produits, le résultat ou les taux de croissance), les stratégies commerciales courantes ou les perspectives, le rendement des fonds et nos décisions futures possibles, est considéré comme un énoncé prospectif. Les énoncés prospectifs sont fondés sur certains facteurs et hypothèses, dont la croissance prévue, les résultats d’exploitation, les perspectives commerciales, le rendement et les occasions d’affaires. Bien que nous considérions ces facteurs et hypothèses comme raisonnables selon les informations disponibles présentement, ils pourraient être erronés. Les énoncés prospectifs reposent sur les attentes actuelles et sur les projections d’événements futurs et sont intrinsèquement assujettis, entre autres, aux risques, aux incertitudes et aux hypothèses à l’égard de notre exploitation, aux facteurs économiques et à l’industrie des services financiers en général. Ils ne garantissent pas les résultats futurs, et les événements et les résultats réels pourraient différer considérablement de ceux présentés ou sous-entendus dans les énoncés prospectifs que nous avons faits en raison, notamment, de facteurs de risque importants, y compris la valeur de notre actif géré, le volume de ventes et de rachats de nos produits de placement, le rendement de nos fonds de placement ainsi que des gestionnaires et des conseillers de portefeuilles, les décisions des clients relatives à la répartition de l’actif, les produits à venir, les niveaux de frais adoptés par la concurrence pour les produits de gestion de placements et l’administration, les échelles de rémunération des courtiers adoptées par la concurrence et la rentabilité de nos activités de gestion de placements, ainsi que de facteurs liés à l’économie, à la politique et au marché en général en Amérique du Nord et à l’échelle internationale, les taux d’intérêt et de change, les marchés des actions mondiales et financiers, la concurrence, la fiscalité, l’évolution des règlements gouvernementaux, les procédures judiciaires ou réglementaires imprévues, les changements technologiques, la cybersécurité, les événements catastrophiques et notre capacité de réaliser les opérations stratégiques et de mener à bien l’intégration d’acquisitions et de retenir le personnel clé. Nous tenons à souligner que la liste qui précède n’est pas exhaustive. Le lecteur doit examiner attentivement cette liste et d’autres facteurs et ne pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. Nous ne sommes pas tenus de mettre à jour ou de modifier les énoncés prospectifs par suite de nouveaux renseignements, d’événements futurs ou autres (et déclinons expressément pareille obligation), sauf si les lois applicables l’exigent expressément. Pour plus de détails sur les facteurs qui pourraient avoir une incidence sur les résultats réels, se reporter à la section « Facteurs de risque et gestion des risques » du rapport de gestion de 2019.