ROUYN-NORANDA, Québec, 25 mars 2020 (GLOBE NEWSWIRE) -- Ressources minières Radisson Inc. (TSXV: RDS) (« Radisson » ou la « Société ») annonce aujourd’hui qu’en réponse aux directives du gouvernement du Québec de fermer toutes activités non essentielles, elle a suspendu aujourd’hui toutes activités non essentielles au projet O’Brien jusqu’au 13 avril 2020. Radisson suspend les activités d’exploration au projet aurifère O’Brien, détenu à 100% par la Société et situé le long de la faille Larder-Lake-Cadillac, à mi-chemin entre Rouyn-Noranda et Val-d’Or, dans la région de l’Abitibi-Témiscamingue, Québec.

Jusqu’à présent, Radisson n’a recensé aucun cas potentiel ou confirmé de la COVID-19 chez ses employés et consultants. Dès le 12 mars 2020, un protocole spécifique à la COVID-19 a été mis en place afin de protéger les travailleurs. La santé et la sécurité des employés de Radisson, de leurs familles et de la communauté demeurent la principale priorité de Radisson. Radisson tient à remercier ses travailleurs, les équipes de consultants et parties prenantes pour leur compréhension et leur support, et souhaite reprendre ses activités le plus tôt possible en respectant les cadres légaux des différents paliers gouvernementaux.

Suivant les directives gouvernementales, la Société a fermé son siège social et a implanté des mesures de télétravail pour l’ensemble de ses départements. Durant cette période, l’équipe poursuivra son travail et saisira l’opportunité pour gérer et interpréter les données acquises et optimiser ses processus afin de poursuivre ses activités de lorsque la situation s’améliorera.

Achat d’initiés

Avec une trésorerie excédant 7 millions $, la société demeure très bien financée. Depuis le début de l’année, des initiés de la Société ont procédé à l’acquisition d’un total de 1 250 400 actions de Radisson sur la bourse de croissance TSX, augmentant ainsi la position globale de du management et des initiés à 10,84%.

À propos de Ressources Minières Radisson Inc.
Radisson est une société d’exploration minière bien financée et basée au Québec. Le projet O’Brien, détenu à 100%, recoupé par la faille régionale de Cadillac, est localisé à l’intérieur du camp minier Bousquet-Cadillac et constitue le principal actif de Radisson. Le camp minier Bousquet-Cadillac a produit plus de 21 000 000 d’onces d’or au cours des 100 dernières années. Le projet est l’hôte de l’ancienne mine O’Brien, considérée avoir été le principal producteur d’or à fortes teneurs de la ceinture de roches vertes de l’Abitibi à l’époque de sa production (1 197 147 tonnes métriques à 15.25 g/t Au pour 587 121 onces d’or entre 1926-1957; Kenneth Williamson 3DGeo-solution, juillet 2019).

Au nom du conseil d’administration de la Société

Mario Bouchard
Président, chef de la direction et administrateur

Pour plus d’information, visitez notre site web au www.radissonmining.com ou contactez :

Hubert Parent-Bouchard
Directeur du développement corporatif
(819) 763-9969
hpbouchard@radissonmining.com

Certaines informations décrites sont sujettes à l’approbation des autorités règlementaires. La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de règlementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.

Énoncés prospectifs :

Tous les énoncés, autres que les faits historiques, contenus dans le présent communiqué de presse, y compris, sans s’y restreindre, ceux relatifs à l’utilisation prévue du produit de la levée de fonds du placement, le développement du projet O’Brien et de manière générale, le paragraphe « À propos de Ressources Minières Radisson Inc. » ci-dessus, qui décrit essentiellement les perspectives de la Société, constituent de « l’information prospective » ou des « énoncés prospectifs » selon le sens attribué par aux lois sur les valeurs mobilières applicables et sont fondés sur des attentes, des estimations et des prévisions faites en date du présent communiqué de presse. Les énoncés prospectifs sont nécessairement fondés sur un certain nombre d’estimations et d’hypothèses qui, bien que considérées comme raisonnables par la Société au moment où ces énoncés ont été formulés, sont assujetties à des incertitudes et à des imprévus importants sur les plans opérationnel, économique et concurrentiel. Ces estimations et ces hypothèses peuvent s’avérer inexactes. Beaucoup de ces incertitudes et de ces imprévus peuvent affecter directement ou indirectement ou pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent considérablement de ceux avancés ou sous-entendus dans les énoncés prospectifs et les événements futurs, pourraient sensiblement différer de ce qui est présentement anticipé par la Société. Ces facteurs de risques et incertitudes qui pourraient faire en sorte que ces énoncés changent de façon importante, ainsi que les hypothèses retenues pour développer de tels énoncés sont décrits dans la documentation de divulgation de Radisson sur le site web de SEDAR au www.sedar.com.

Par leur nature même, les énoncés prospectifs comportent un nombre d’incertitudes et de risques intrinsèques, tant généraux que particuliers, et il est possible que les estimations, prévisions, projections et autres énoncés prospectifs ne se matérialisent pas ou que les hypothèses ne reflètent pas les résultats futurs. Les énoncés prospectifs sont présentés dans le but de fournir de l’information sur les efforts de la direction de développer projet O’Brien et, plus généralement, les attentes et les plans de la direction relatifs à l’avenir. Les lecteurs sont mis en garde contre le risque d’accorder une crédibilité excessive à ces énoncés prospectifs puisqu’un certain nombre de facteurs de risque importants et d’événements futurs pourraient entraîner des différences sensibles entre les résultats réels et les croyances, plans, objectifs, attentes, prévisions, estimations, hypothèses, et intentions exprimés dans ces énoncés prospectifs. Tous les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse sont concernés par ces mises en garde et ceux faits dans nos autres dépôts auprès des organismes canadiens de réglementation des valeurs mobilières. La Société décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser des énoncés prospectifs ou d’expliquer une différence considérable entre les événements réels subséquents et ces énoncés prospectifs, sauf dans la mesure requise par la loi applicable.