- Revenus de 12,2 M$, BAIIA de 0,8 M$ et perte nette de 0,7 M$ -

MONTRÉAL, 27 mai 2020 (GLOBE NEWSWIRE) -- Xebec Adsorption Inc. (TSXV: XBC) (« Xebec »), fournisseur mondial de solutions de gaz renouvelable, a annoncé aujourd’hui ses résultats du premier trimestre 2020 avec les faits saillants suivants :

  • Revenus de 12,2 M$ pour le premier trimestre 2020 comparativement à 9,8 M$ pour la même période en 2019, ce qui correspond à une augmentation de 24 %.
  • Un BAIIA positif de 0,8 M$ pour 2020 comparativement à 1,1 M$ pour la même période en 2019.
  • Une perte nette de 0,7 M$ ou (0,01) $ par action pour 2020, comparativement à un profit net de 0,4 M$ ou 0,01 $ par action pour la période correspondante en 2019.
  • Augmentation du fonds de roulement à 39,7 M$ en date du 31 mars 2020, pour un ratio de liquidité générale de 2,9:1 comparativement à un fonds de roulement de 36,9 M$ et un ratio de liquidité générale de 3,2:1 au 31 décembre 2019.
  % de
variation
 Premier trimestre 2020Premier trimestre 2019 
(en millions de dollars)(non vérifié)(non vérifié) 
Revenus12,29,824 %
Marge brute3,03,3(9) %
Marge brute en pourcentage des revenus25 %34 % 
BAIIA (1)0,80,8 
BAIIA ajusté (2)0,41,0 
Revenus nets (perte)(0,7)0,4 
Revenus nets (perte) par action – de base ($/action)(0,01)0,01 
Nombre moyen pondéré d’actions85 288 04857 174 783 
En date du :31 mars
2020
31 déc.
2019
 
Actif total72,064,5 
Dette totale30,325,5 
Valeur nette41,739,0 
En date du : 20 mai
2020
27 mai
2019
 
Carnet de commandes89,871,9 

(1) Le BAIIA est une mesure financière non définie par les NIIF. L’entreprise le définit comme le résultat opérationnel courant excluant les charges financières, les impôts, la perte (le gain) de change et l’amortissement.
(2) Le BAIIA ajusté correspond au BAIIA, auquel sont ajoutés les ajustements des charges de rémunération en lien avec les actions, la dépréciation des stocks, le gain/la perte de change sur l’obligation découlant de la participation des actionnaires sans contrôle dans une filiale, la perte (le gain) de change et l’augmentation de la dette.

Résultats financiers

  • Revenus de 12,2 M$ pour le premier trimestre 2020 comparativement à 9,8 M$ pour la même période en 2019, ce qui correspond à une augmentation de 24 %. Cette augmentation s’explique principalement par le volume plus élevé d’importants contrats de technologies propres et l’acquisition d’une entreprise en Californie en décembre 2019.
  • Marge brute de 3,0 M$ (ou 25 % des revenus) pour le premier trimestre 2020, comparativement à 3,3 M$ pour le premier trimestre 2019, une augmentation de 9 % par rapport à la même période en 2019. Cette baisse s’explique principalement par un assortiment de produits différent, une augmentation des charges d’amortissement de 0,9 M$, la perturbation des activités de fabrication en Chine, en Italie et en Californie en raison de la pandémie de COVID-19 et la baisse de productivité qui en a résulté.
  • Perte nette de 0,7 M$ ou (0,01) $ par action pour la période de trois mois close le 31 mars 2020, comparativement à un revenu net de 0,4 M$ ou 0,01 $ par action pour la même période en 2019, soit une détérioration de 1,1 M$. Cette baisse s’explique principalement par l’impact négatif de la COVID-19 sur les revenus du premier trimestre 2020 et la marge brute associée, combiné à des dépenses administratives et d’amortissement plus élevées.
  • BAIIA positif de 0,8 M$ pour la période de trois mois close le 31 mars 2020, comparativement à 1,1 M$ pour la même période en 2019, ce qui correspond à une diminution de 0,3 M$.
  • Le carnet de commandes a augmenté de 17,9 M$, passant de 71,9 M$ le 27 mai 2019 à 89,8 M$ le 20 mai 2020.
  • Les frais de vente et d’administration ont augmenté de 1,4 M$ au premier trimestre 2020 par rapport au même trimestre 2019. Cela s’explique principalement par la mise à l’échelle organisationnelle en vue d’atteindre les objectifs de 2020 pour les segments des technologies propres, des systèmes industriels et des infrastructures de gaz renouvelable, en plus de l’augmentation des charges d’amortissement des actifs incorporels au sein des charges d’exploitation.
  • L’encaisse au 31 mars 2020 s’élève à 23,7 M$ et le fonds de roulement positif à 39,7 M$, comparativement à 36,9 M$ au 31 décembre 2019, ce qui correspond à une augmentation de 2,8 M$.

Citation du chef de la direction :
« Malgré la pandémie mondiale lors du premier trimestre 2020, Xebec a su faire preuve de résilience et poursuivre sa trajectoire de croissance pour l’année. Notre premier trimestre a été plus faible que prévu en raison de l’impact de la COVID-19 sur nos activités à l’échelle mondiale. Certaines livraisons de commandes industrielles ont été retardées et n’ont pas pu être expédiées avant le 31 mars, ce qui s’est traduit par des revenus inférieurs aux prévisions. Ces livraisons ont depuis repris et une grande partie de ces revenus seront réalisés au cours du présent trimestre. La diversité géographique de Xebec et la nature essentielle de nos services nous ont permis de poursuivre nos opérations et nos activités de fabrication avec un impact modéré sur le premier trimestre. Notre bilan et notre carnet de commandes nous fournissent une base solide pour les trimestres à venir.

Nous sommes heureux d’annoncer que les activités du secteur demeurent solides, car les clients restent tournés vers l’avenir. Les projets de gaz renouvelable s’étendent généralement sur plusieurs années, de leur lancement à leur mise en service, et une planification délibérée est nécessaire de la part de toutes les parties prenantes. Les mandats et les objectifs étant déjà en place, la pandémie ne dissuade pas les promoteurs de faire avancer les projets. En outre, les gouvernements cherchent maintenant des moyens de stimuler l’économie, et l’attrait à long terme des projets d’énergie renouvelable semble favorable aux décideurs politiques. »
Kurt Sorschak, président et chef de la direction, Xebec Adsorption Inc.

Impact de la COVID-19 sur le premier trimestre et mise à jour sur les opérations
Xebec n’était pas à l’abri de l’impact mondial de la COVID-19. Les brèves interruptions de nos activités en Chine, en Italie et en Californie en mars ont entraîné des retards d’expédition et, par conséquent, une réduction des revenus d’environ 3,8 à 4,0 M$ au premier trimestre 2020. Ces retards d’expédition ont à leur tour entraîné une augmentation des niveaux de stocks. De plus, Xebec a réalisé une augmentation prévue de ses niveaux de stocks à son usine de Blainville afin d’assurer un approvisionnement continu en matériaux et composants de fabrication essentiels pendant cette période en constante évolution.

En outre, les efforts déployés pour contenir la COVID-19 ont augmenté les coûts d’exploitation et réduit la productivité de toutes nos installations en raison de la mise en œuvre de mesures de santé et de sécurité supplémentaires. Le « Comité de continuité des activités » de Xebec a travaillé avec diligence pour protéger nos employés, partenaires et fournisseurs. À ce jour, nous pouvons affirmer que Xebec n’a pas connu un seul cas de COVID-19 dans l’ensemble de ses opérations mondiales.

Avec le redémarrage des activités en Chine à la mi-mars, de nos opérations en Italie au début mai et des expéditions de notre filiale californienne à la mi-avril, nos performances opérationnelles s’améliorent. Notre usine de fabrication au Québec continue de fonctionner presque à pleine capacité et a été jugée essentielle.

Xebec demeure bien positionnée en cas de perturbations futures grâce à son bilan solide comprenant 23,7 M$ de liquidités (au 31 mars 2020) et une facilité de prêt de 10 M$ du Fonds de Solidarité FTQ, qui a été annoncée récemment. Aussi, Xebec recevra des fonds supplémentaires d’environ 14 M$ si les bons de souscription non exécutés sont exercés d’ici le 4 juillet 2020.

Plan de gestion pour 2020
Malgré les résultats plus faibles que prévu pour le premier trimestre, principalement liés à notre incapacité à expédier des produits aux clients et à comptabiliser les revenus, Xebec prévoit de poursuivre sa croissance rapide et d’améliorer sa rentabilité en 2020. Par conséquent, l’entreprise maintiendra son plan annoncé précédemment. Grâce à notre carnet de commandes solide de 89,9 M$, nous prévoyons des revenus consolidés pour 2020 de l’ordre de 80 à 90 M$, un bénéfice net de 7 à 9 % et des marges du BAIIA de 11 à 13 %.

Plus précisément, les revenus du segment des technologies propres devraient se situer entre 50 et 55 M$ et les revenus du segment des systèmes industriels devraient atteindre 30 à 35 M$, la moitié des revenus étant attribués aux acquisitions et le reste à la croissance interne. Xebec ne prévoit pas enregistrer des revenus pour son segment des infrastructures de gaz renouvelable en 2020.

Systèmes de technologies propres
En raison de l’arrêt de nos activités en Chine et en Italie, qui a eu un impact sur l’expédition des produits ainsi que les activités de construction et de mise en service des sites, les revenus et la marge brute ont été plus faibles que prévu. Xebec s’attend à un meilleur deuxième trimestre en 2020, car les activités de l’entreprise sur ces marchés ont depuis redémarré.

Nous considérons les devis comme un indicateur précoce des commandes futures. Notre carnet de devis actuel demeure solide à 937,0 M$ (au 13 mars 2020) et notre carnet de commandes s’élève à 89,8 M$.

Xebec a connu un succès récent au cours du trimestre avec 27,0 M$ de commandes de fermes laitières américaines annoncées en février 2020, qui seront livrées au cours des prochains trimestres. Selon nous, cela reflète le fait que davantage de clients reconnaissent les avantages concurrentiels de Xebec, notamment les coûts de cycle de vie les plus bas et les offres de service et de soutien locales par l’entremise de nos filiales de service Xebec en Amérique du Nord.

L’entreprise intensifiera ses efforts en Europe et en Amérique du Nord pour commercialiser et vendre son nouveau produit BGX Biostream™ afin de gagner des parts de marché dans le segment de la valorisation du biogaz de petite et moyenne taille.

Systèmes industriels
Xebec continue de rechercher des occasions de croissance interne et externe. L’entreprise considère les acquisitions comme un élément indispensable pour soutenir la croissance des systèmes de technologies propres en fournissant des services et du soutien dans toute l’Amérique du Nord.

Le 10 décembre 2019, nous avons annoncé notre deuxième acquisition dans le cadre de cette stratégie. Nous prévoyons deux ou trois autres acquisitions au Canada et aux États-Unis en 2020.

La croissance des revenus et la rentabilité ont été affectées par des retards dans l’expédition des produits aux clients et par des restrictions sur la fourniture de services et de soutien sur place aux entreprises qui étaient fermées. Avec la réouverture des économies et la poursuite de notre stratégie d’acquisition, Xebec s’attend à ce que les prochains trimestres soient plus profitables.

Les revenus dans ce segment devraient tripler, passant de 11,5 M$ en 2019 à 30-35 M$ en 2020. Les marges brutes devraient également commencer à s’améliorer, passant d’environ 30 % à la cible de 40 %. Au cours du premier trimestre, nous avons démontré que nous étions sur la bonne voie pour atteindre cet objectif avec des marges brutes de 37 %.

Infrastructures de gaz renouvelable
Xebec est en train de finaliser son premier partenariat d’investissement stratégique pour participer activement à des projets de gaz renouvelable au Canada. Ce partenariat soutiendra la croissance des entreprises qui développent des projets de gaz renouvelable et de récupération des déchets.

Xebec prévoit d’annoncer ce partenariat dans les prochains jours. Il s’agira d’une étape clé qui permettra à Xebec d’accroître rapidement ses efforts pour investir dans des actifs de gaz renouvelable de haute qualité au Québec.

Le 18 février 2020, Xebec a annoncé son premier investissement dans une infrastructure de gaz naturel renouvelable (GNR) située dans la province de Québec, au Canada. Le projet de 28 M$ consistera en une installation intégrée pour traiter divers déchets organiques afin de produire du gaz naturel renouvelable et du biofertilisant. Le projet continue de progresser et l’usine devrait être mise en service d’ici le milieu ou la fin de 2021.

Ce projet a lancé le tout nouveau segment d’activité de Xebec, qui vise à générer des revenus prévisibles, récurrents et rentables grâce à des contrats d’achat de gaz de 20 ans avec les services publics, des redevances de déversement et des ventes de biofertilisant.

Xebec organise un webinaire en direct pour discuter des résultats du premier trimestre 2020
Un webinaire à l’intention des actionnaires, analystes, investisseurs, représentants des médias et autres parties prenantes aura lieu aujourd’hui, le 27 mai 2020, à 11 h HAE (8 h HAP).

Inscrivez-vous ici : https://app.livestorm.co/xebec-adsorption-inc/2020-q1-investor-webinar

Un enregistrement du webinaire et des documents de soutien seront disponibles dans la section « Investisseurs » du site Web de l’entreprise à l’adresse suivante : investors.xebecinc.com.

États financiers du premier trimestre 2020 et rapport de la haute direction
Les états financiers complets, les notes aux états financiers et le rapport de la haute direction pour la période de trois mois close le 31 mars 2020 sont disponibles sur le site Web de l’entreprise à l’adresse www.xebecinc.com ou sur le site Web de SEDAR au www.sedar.com.

Lien connexe :
https://www.xebecinc.com

Pour de plus amples renseignements :
Xebec Adsorption Inc.
Brandon Chow, responsable des relations avec les investisseurs
+1 450.979.8700, poste 5762
bchow@xebecinc.com

À propos de Xebec Adsorption Inc.
Xebec est un fournisseur mondial de solutions dédiées à la génération, la purification et la filtration des gaz pour les secteurs de l’industrie, de l’énergie et des énergies renouvelables. Xebec compte parmi ses clients des petites entreprises, des multinationales et des organismes gouvernementaux soucieux de réduire leur empreinte carbone. Xebec, dont le siège social est situé à Montréal (Québec), conçoit, développe et fabrique des produits innovants ayant des effets transformateurs, et compte plus de 1500 clients dans le monde entier. L’entreprise possède deux sites de fabrication, un à Montréal et un à Shanghai, et dispose d’un réseau de vente et de distribution en Amérique du Nord, en Europe et en Asie. Xebec est inscrit à la Bourse de croissance TSX sous le symbole XBC. Pour plus de renseignements sur l’entreprise, ses produits et ses services, rendez-vous sur xebecinc.com.

Avertissement
La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (tel que défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) déclinent toute responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude du présent communiqué. Le présent communiqué contient des déclarations et des informations de nature prospective (ci-après dénommées collectivement « déclarations prospectives ») au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables. Toutes déclarations, autres que celles portant sur des faits historiques, sont des déclarations prospectives et sont soumises à des risques et à des incertitudes. En général, les déclarations prospectives peuvent être identifiées grâce à l’utilisation de termes comme « planifie », « cherche », « s’attend », « estime », « entend », « anticipe », « croit », « pourrait », « probablement », ou des variations de ces termes, ou encore des déclarations stipulant que certains événements, actions ou résultats « peuvent », « seront », « pourraient », « seront pris », « se produiront », « seront réalisés », ou d’autres expressions similaires. Les déclarations prospectives, notamment les déclarations concernant les futures dépenses d’investissements, les revenus, les dépenses, les bénéfices, les performances économiques, l’endettement, la situation financière, les pertes et les perspectives futures, mais aussi les attentes de la direction de Xebec à l’égard des informations relatives à l’entreprise ou au développement et à la croissance des activités de Xebec, impliquent des risques, des incertitudes et d’autres facteurs qui pourraient amener les résultats, le rendement, les perspectives et les occasions réels à différer sensiblement de ceux exprimés ou suggérés dans ces déclarations prospectives. Les déclarations prospectives sont soumises à des facteurs et des incertitudes sur le plan commercial et économique, mais aussi à d’autres facteurs qui peuvent amener les résultats réels à différer sensiblement, notamment les hypothèses et les facteurs de risque pertinents énoncés dans les documents publics de Xebec, comme, entre autres, le dernier rapport de gestion annuel ou bien la dernière notice annuelle, déposés sur le site Web SEDAR (www.sedar.com). Par ailleurs, si un ou plusieurs de ces risques, incertitudes ou autres facteurs devaient survenir, ou si les hypothèses sous-jacentes se révélaient incorrectes, les résultats réels pourraient sensiblement différer de ceux décrits dans les déclarations ou informations prospectives. Ces risques, incertitudes et autres facteurs concernent, entre autres, la condition incertaine et imprévisible de l’économie mondiale, notamment en conséquence de la pandémie de Covid-19, la capacité de Xebec de générer une croissance de revenus, la capacité de Xebec de rembourser le prêt conformément aux modalités de l’Accord, l’accès de Xebec à d’autres options de financement et de crédit et aux capitaux, la capacité de Xebec de respecter tous ses autres engagements et plans commerciaux, le nombre limité de clients de Xebec, la perte potentielle d’employés clés, les changements dans l’utilisation des produits liés au prêt, la volatilité du cours des actions et d’autres facteurs. Bien que Xebec estime que les hypothèses et les facteurs utilisés dans la préparation des déclarations prospectives sont raisonnables, il convient de ne pas se fier indûment à ces déclarations, qui ne s’appliquent qu’à la date du présent communiqué de presse. En effet, rien ne garantit que de tels événements se produiront dans les délais indiqués, ni même qu’ils se produiront. Sauf si la loi applicable l’exige, Xebec n’a aucune intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser toute déclaration prospective en cas de nouvelles informations, d’événements futurs ou autres.