Premier semestre 2019-2020
Stabilité de l’activité et bonne résistance de l’EBITDA malgré l’impact de la crise sanitaire

LACROIX Group (LACR - FR0000066607), équipementier technologique international, présente ses résultats du premier semestre 2019-2020 (période du 1er octobre 2019 au 31 mars 2020). Ces résultats ont fait l’objet d’un examen limité des commissaires aux comptes.

 S1 2018-2019S1 2019-2020
Chiffre d’affaires 239,0238,7
EBITDA (1)12,112,3
En % du chiffre d’affaires5,1%5,2%
Résultat opérationnel courant 8,16,3
En % du chiffre d’affaires3,4%2,6%
Résultat opérationnel7,36,2
Résultat financier (0,2)(0,5)
Impôts et taxes (1,8)(2,4)
Résultat net part du Groupe5,22,9

(1)     L’EBITDA correspond au résultat opérationnel courant augmenté des dotations aux amortissements sur les immobilisations corporelles et incorporelles (y compris le cas échéant sur celles reconnues lors d’un regroupement d’entreprises), et de la charge IFRS 2 « paiement en actions » (non cash)

Une trajectoire de croissance solide interrompue à compter du mois de mars

Au titre du premier semestre 2019-2020 (du 1er octobre 2019 au 31 mars 2020), LACROIX Group enregistre un chiffre d’affaires de 238,7 M€, stable par rapport à la même période de l’exercice 2018-2019. À périmètre constant, l’activité affiche un repli de 3,6 %.

Après un premier trimestre en progression de 7,6% et une trajectoire de croissance supérieure à 6% en janvier-février parfaitement en ligne avec les attentes, la crise sanitaire s’est traduite par un ralentissement fort et rapide de l’activité à compter du mois de mars.

Cet impact s’illustre dans l’évolution du chiffre d’affaires du deuxième trimestre, en baisse de 7,5% par rapport à la même période de 2018-2019. Le Groupe estime ainsi la perte d’activité liée à cette crise exceptionnelle à environ 17 M€ à fin mars.

Sur le semestre, l’activité LACROIX Electronics enregistre un chiffre d’affaires de 155,8 M€, en baisse de 4,3%. Après un début d’exercice en croissance confirmant la relance de l’activité en Pologne et le retour à des conditions opérationnelles normales en Tunisie, le second trimestre affiche un recul de chiffre d’affaires de 12,9% intégrant les fermetures totales ou partielles de sites imposées par le confinement et des baisses des volumes commandés notamment pour les secteurs de l’avionique et de l’automobile.

Sur LACROIX City, l’activité résiste mieux avec un chiffre d’affaires semestriel en repli de 2,3% (-3,5 % à périmètre constant) à 48,9 M€ intégrant un second trimestre en baisse de 3,2%. 

Enfin, sur LACROIX Environment, le chiffre d’affaires semestriel s’établit à 33,9 M€ en croissance de 30,1% porté par l’intégration de la société SAE-IT Systems acquise en février 2019. A périmètre constant, la croissance de l’activité ressort à 1,6% sur l’ensemble du semestre.

Face à cette situation sans précédent,  des mesures rapides, détaillées dans les communications du 25 mars et du 12 mai 2020, ont été prises pour assurer la sécurité des équipes et garantir autant que possible la continuité d’activité pour les clients. Parmi ces mesures, on peut rappeler la fermeture partielle ou totale de tous les sites industriels du Groupe en France et en Tunisie pour l’International.

Des décisions ont également été prises afin de sécuriser les financements et de limiter l’impact de la crise sur la trésorerie : efforts de réduction des coûts, chômage partiel, report de charges sociales et d’échéances bancaires.

Toutes ces mesures ont été prises avec le souci de ne pas sacrifier la capacité de rebond du Groupe. Le plan de marche R&D a été maintenu. Et concernant le projet Symbiose de construction d’une usine d’électronique du futur en France,  le calendrier d’ouverture pour fin 2021 reste confirmé.

Des résultats mécaniquement pénalisés par le ralentissement brutal de l’activité

Comme attendu, le ralentissement brutal de l’activité pèse mécaniquement sur les résultats de la période.

L’EBITDA résiste bien à 12,3 M€ contre 12,1 M€ au premier semestre 2018-2019 représentant 5,2% du chiffre d’affaires, bénéficiant notamment de la première application de IFRS 16 au 31/03/2020.

Le résultat opérationnel courant, ressort en revanche en repli à 6,3 M€ contre 8,1 M€ au premier semestre 2018-2019. Cette évolution s’explique logiquement par une structure de charges en place pour accompagner la dynamique de croissance brusquement interrompue par l’impact de la crise sur l’ensemble des activités. Ainsi malgré les premiers effets des mesures prises pour faire face à ce contexte exceptionnel (congés, chômage partiel), les charges de personnel représentent 27,2% du chiffre d’affaires du semestre contre 25,8% sur la même période de 2018-2019. Au-delà du renforcement volontaire de l’organisation, l’évolution des charges de personnel du semestre reflète également l’intégration des équipes SAE-IT Systems sur 6 mois contre deux mois au premier semestre 2018-2019 (2,3 M€) et l’impact du plan d’actionnariat salarié mis en œuvre en février 2020 (0,5 M€).

Sur l’activité LACROIX Electronics, le résultat opérationnel courant ressort à 1,9 M€ contre 4,3 M€ sur le premier semestre 2018-2019. LACROIX City dégage un résultat opérationnel courant négatif à hauteur de 2,4 M€ contre une perte de 2,0 M€ par rapport à la même période de 2018-2019. Enfin, malgré le contexte exceptionnel, LACROIX Environnement confirme ses excellentes performances avec un résultat opérationnel courant de près de 8,6 M€ (25% du CA) contre 6,7 M€ sur le premier semestre 2018-2019, en progression de 28,7%. Cette évolution bénéficie de la contribution de SAE-IT Systems sur 6 mois (versus 2 mois en 2019) et qui continue à afficher une rentabilité opérationnelle à 2 chiffres.

Au total, le résultat opérationnel ressort à 6,3 M€ contre 8,1 M€ sur le premier semestre 2018-2019.  
Après la prise en compte du résultat financier et de l’impôt, le résultat net part du Groupe s’établit à 2,9 M€ contre 5,2 M€ sur le premier semestre 2019.

De nouveaux objectifs pour l’exercice

Face à l’impact exceptionnel de la crise et à la visibilité réduite, le Groupe avait suspendu dès le mois de mars ses objectifs pour l’exercice en cours, dernière année de son plan stratégique 2016-2020.

Depuis la réouverture progressive de l’ensemble des sites industriels, le Groupe constate des signes encourageants de redémarrage de ses activités. Ainsi, alors que le chiffre d’affaires affichait un repli de plus de 60% sur le mois d’Avril, la baisse d’activité ressort à - 40% sur le mois de mai. Au regard de ces éléments, et malgré des incertitudes encore importantes, une amélioration graduelle de l’activité au cours des prochains mois peut désormais être envisagée. Le retour à une situation normalisée n’est toutefois pas attendu avant la fin de l’année 2020.

Dans ces conditions, le Groupe anticipe un repli de l’ordre de 10% de son chiffre d’affaires sur l’ensemble de l’exercice avec une marge opérationnelle courante supérieure à 2%. 

Une confiance réaffirmée dans l’avenir

Au-delà de l’exercice en cours, LACROIX Group réaffirme sa confiance dans sa capacité à renouer au plus vite avec sa trajectoire de performance.

Cette confiance est portée par des fondamentaux solides et les bénéfices de la transformation en profondeur engagée au cours des dernières années :

  • Trois activités au cœur de nouveaux besoins technologiques de l’industrie et des gestionnaires d’infrastructures critiques dans la voirie, l’énergie et l’environnement.
  • Une base de clientèle solide et diversifiée.
  • Une position concurrentielle confortée et un portefeuille de commandes embarquées important avec des gains récents de nouveaux clients et de nouveaux projets qui soutiendront la croissance future.
  • Une situation financière solide (30 M€ de trésorerie à fin mars, des lignes de crédit moyen terme non utilisées de 4,5 M€) permettant de traverser la crise et de saisir demain de nouvelles opportunités d’acquisition sur lesquelles le Groupe est resté en veille active. Cette situation a encore été renforcée avec l’obtention d’un emprunt garanti par l’Etat (PGE) d’un montant de 18,5 M€ conclu le 24 juin.

Forts de ces atouts, toutes les équipes de LACROIX Group restent mobilisées pour travailler sur un nouveau plan stratégique.

Projet de changement de date de clôture au 31 décembre

LACROIX Group proposera lors de l’Assemblée Générale Extraordinaire du 28 aout  le changement de la date de clôture de son exercice pour le porter du 30 septembre au 31 décembre. Si cette proposition était approuvée, l’exercice en cours aurait donc une durée exceptionnelle de 15 mois, du 1er octobre 2019 au 31 décembre 2020.

Historiquement, l’activité du Groupe était concentrée sur des clients majoritairement publics qui à l’époque pouvaient avoir des effets de saisonnalité importants rendant un arrêté des comptes au 31 décembre peu pertinent comme date de clôture annuelle. Le portefeuille a depuis évolué en profondeur et l’alignement des dates de clôture avec les principaux clients permettrait une meilleure qualité d’échanges et de préparation budgétaire. Vis-à-vis des investisseurs, ce changement permettrait également une meilleure analyse des performances du Groupe par rapport à ses comparables et favoriserait la lisibilité du calendrier de communication et des annonces périodiques. Enfin, cette modification apporterait au Groupe un recul complémentaire de 3 mois post COVID  afin d’affiner ses perspectives de reprise  et conforter la préparation du nouveau plan stratégique 2020-2025 qui serait alors présenté en avril 2021.

À propos de LACROIX Group

LACROIX Group est un équipementier technologique international, qui a pour ambition de mettre son excellence technique et industrielle au service d’un monde connecté et responsable. ETI familiale cotée, LACROIX Group combine l’agilité indispensable pour innover dans un univers technologique en constante évolution, la capacité pour industrialiser des équipements robustes et sécurisés, et la vision long terme pour investir et construire l’avenir.

LACROIX Group conçoit et fabrique les équipements électroniques pour les produits de ses clients, notamment dans les filières automobiles, domotiques, avioniques, de l’industrie ou de la santé. LACROIX Group fournit également des équipements connectés et sécurisés pour la gestion d’infrastructures critiques telle que la voirie intelligente (éclairage public, signalisation, gestion de trafic, V2X) et aussi pour la gestion et le pilotage des infrastructures d’eau et d’énergie.

Fort de son expérience et de ses expertises, le Groupe travaille avec ses clients et ses partenaires pour faire le lien entre le monde d’aujourd’hui et le monde de demain. Il les aide à construire l’industrie du futur et bénéficier des opportunités d’innovation qui les entourent, il leur apporte les équipements d’un monde plus intelligent.   

Contacts

LACROIX Group
DG Délégué & VP Exécutif Finance
Nicolas Bedouin
info@lacroix-group.com
Tél. : 02 40 92 58 56
ACTIFIN
Relations presse
Jennifer Jullia
  jjullia@actifin.fr
Tél. : 01 56 88 11 19
ACTIFIN
Communication financière
Stéphane Ruiz
sruiz@actifin.fr
Tél. : 01 56 88 11 15

Pièce jointe